Diagnostic

Au moindre doute, il fera un examen approfondi qui consiste à examiner l'ensemble de la surface des muqueuses, avec un tube introduit par la bouche (endoscopie), examen réalisé sous une courte anesthésie générale.

S'il existe une lésion anormale (petite tumeur, ulcération, inflammation très localisée), c'est l'examen au microscope d'un fragment prélevé par biopsie qui affirmera le diagnostic.

D'autres examens sont alors réalisés pour faire un bilan de l'extension du cancer et de l'état de santé du malade. Ils ne sont pas tous effectués de façon systématique mais sont fonction des caractéristiques propres à chaque malade.

  • Un examen radiologique par scanner (ou tomodensitométrie), une imagerie par résonnance magnétique (IRM) permettent de préciser le volume de la tumeur, l'état des os, des cartilages et des muscles.
  • Un scanner thoracique/abdominal, une échographie abdominale recherchent une extension à distance du cancer.
  • Une radiographie panoramique précise l'état de la denture.
  • Des examens de sang permettent de faire un bilan de l'état général.

Au terme de ce bilan, le cancer peut être classé en différents stades selon la classification T.N.M., système international de classification des tumeurs malignes. La lettre "T", pour tumeur, précise son extension locale ; la lettre "N", pour node (adénopathie ou ganglion lymphatique augmenté de volume) fait le point sur l'état des adénopathies régionales ; la lettre "M" désigne les métastases.
Cette classification permet de déterminer le traitement qui sera le mieux adapté au malade.

La classification T.N.M.

T : extension locale
(Dimension de la tumeur)
N : extension loco-régionale
(Atteinte des ganglions)
M : extension à distance
(Métastases)
T1 :
tumeur < 2 centimètres
N0 :
pas de signe d'atteinte ganglionnaire régionale
M0 :
absence de métastases
T2 :
dimension comprise entre 2 et 4 centimètres
N1 :
1 ganglion homolatéral < 3 centimètres
M1 :
présence de métastases
T3 :
tumeur > 4 centimètres
N2 :
- 1 ganglion homolatéral de dimension 3 à 6 centimètres
- ganglions homolatéraux, controlatéraux ou bilatéraux < 6 centimètres
 
T4 :
extension aux structures adjacentes (os, tissus mous, muscles)
N3 :
ganglion(s) > 6 centimètres