Forum

Charte du Forum

Carmen24000 ven, 08/07/2022 - 21:52

Bonjour à tous

Je m appelle Mélanie j ai 33 ans .. aujourd'hui j ai perdu l amour de ma vie après un court mais long combat à la fois

Un jour le crabe a fait son apparition bilan cancer du poumons avec atteinte maxillaire. Autrement dit des métastase partout dans le bras .. Bras devenu invalide et des douleurs atroces ... compliqué à gérer à réguler même avec la morphine..
Sans compter les infection auxquelles ils à dû faire face .. alors aujourd'hui je me confzsse à vous car je me trouve dans un désespoir profond et sans nom ..
Je souhaite plein de courage à tout ceux qui vivent ça et à ceux qui les accompagne...
Amicalement

patricia simardchrystall lun, 12/09/2022 - 12:16

Bonjour, Patricia 49 ans opérée d'une vulvectomie partielle du côté gauche (cancer de la vulve) suite à un lichen scléreux de plus de trente ans avec suivi dermatologique depuis l'âge de 23 ans en mettant régulièrement de la crème Dermoval (cortisone).
Le 26 novembre 2021, j'ai subie une vulvectomie et dépistage ganglions sentinelles. Tout s'est bien passé. Aucun autres organes atteints ni les ganglions.
Le 26 janvier 2022, visite de plus de 6 semaines chez le chirurgien gynécologue qui m'a opéré. Il m'annonce que je vais devoir faire de la radiothérapie en prévention.
Le 04 février 2022, je vois l'oncologue. Elle me parle de 5 semaines de radiothérapie dès que je serais complètement guérie.
Elle m'explique que je vais être brûlée au troisième degré parce que la peau est très fine la en bas.
Faisant de la dépression depuis 1999, je commence à faire des crises d'angoisses chez moi et n'arrive presque plus à tenir debout.
Je préviens l'oncologue que je ne pourrais pas venir au premier rendez-vous parce que je suis en dépression et que le fait de me faire brulée si fort a déclenché celle-ci.
Elle me dit que j'ai des médicaments pour la dépression et que donc je ne devrais pas être dans cet état.
Elle me conseille d'aller voir un psychiatre, mais je n'en trouve pas. J'appelle mon médecin traitant qui me dit de voir un psychologue. Je trouve un psychothérapeuthe qui me fait de l'hypnose éricksonienne.
Mais, trois mois après la visite chez l'oncologue, je ne suis toujours pas guérie.
Et mes crises d'angoisses ne s'atténuent pas si vite.
Je rappelle l'oncologue, mais j'ai l'impression qu'elle ne me comprend pas pour la dépression.
Puis, un jour mon médecin traitant m'appelle de la part du chirurgien gynécologue et me dit soit je fais la radiothérapie ou je choisis la mort.
N'étant pas en forme physique et psychologique, je choisis la mort.
Depuis, je vis au jour le jour sans qu'aucune personne médicale me contacte.
Je vais faire de l'hypnose deux fois par mois.
Il ne me reste plus qu'à attendre.
Une seule question ? La dépression n'est-elle pas reconnue quand on a un cancer ?
Merci pour vos réponses.

atmed lun, 19/09/2022 - 07:30

Bonjour,
La dépression est une pathologie reconnue, quel que soit le contexte lequel elle survient. Elle correspond a des symptômes précis et justifie une prise en charge thérapeutique adaptée, que celle-ci fasse ou non appel à des médicaments.
Dans tous les d'oncologie, il existe des psychologues ou des psychiatres spécialisés dans les soins aux patients soignés pour un cancer. Il faudrait que vous puissiez vous adresser à l'un de ces professionnels dont vous devriez pouvoir obtenir les coordonnées auprès de l'équipe soignante.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

patricia simardchrystall ven, 23/09/2022 - 21:23

Bonsoir,
Je vous remercie de m'avoir répondu.
Mais l'oncologue m'a dit qu'il était trop tard pour faire la radiothérapie vu que çà fait 10 mois que j'ai été opérée.
Donc, çà ne sert plus à rien que je m'adresse à un professionnel de chez eux.
Je vais donc continuer mes séances avec mon psychothérapeute et vivre au jour le jour.
Cordialement,
Patricia Simard

Pages