La recherche en sciences humaines et sociales

mis à jour le 21/08/2019

Partagez ce contenu

Repère 2018

Objectif : Favoriser le développement des connaissances sur les conséquences individuelles et sociales du cancer pour améliorer la prise en charge non strictement médicale de la maladie.

Moyens : 8 projets de recherche en sciences humaines et sociales soutenus en 2018

La recherche en sciences humaines et sociales

La prise en charge du cancer et de ses conséquences dépasse le cadre de la médecine seule. Récemment mobilisées dans le domaine de la lutte contre le cancer, les sciences humaines et sociales (SHS) permettent d'aborder les problématiques relatives à la qualité de vie, à l'impact psychologique des traitements, aux inégalités face à la maladie, au devenir des anciens malades, etc.

La Ligue favorise le développement d'études de sciences humaines et sociales dans le champ du cancer depuis l'année 2006, via un appel à projets annuel. Elle a joué ainsi un rôle pionnier en participant au développement de disciplines auxquelles les deuxième (2009-2013) et troisième (2014-2019) Plans Cancer ont donné un large champ d'intervention..

L'appel à projets national « Recherche en Sciences Humaines et Sociales »

L'objectif fondamental de l'appel à projets national SHS est de financer des travaux focalisés sur les facteurs anthropologiques, socio-économiques, socio-culturels et géographiques qui impactent la prise en charge non médicale du cancer. Pour ce faire la Ligue privilégie des projets issus d'une réflexion commune à plusieurs équipes appartenant à des institutions différentes ainsi que ceux fondés sur des dispositifs collaboratifs intégrant plusieurs disciplines de sciences humaines et sociales. Les thématiques des projets dont le soutien a démarré en 2018 s’inscrivent principalement dans 4 grands axes :

  • 1) les conséquences psycho-sociales du diagnostic et du traitement pour les personnes atteintes de cancer et les stratégies à mettre en œuvre pour l’amélioration de la qualité de vie des patients ;
  • 2) l’expérience de la maladie et des facteurs qui interviennent dans son vécu et sa perception par les patients et leurs proches, pendant, après le traitement, et en cas de récidive ;
  • 3) les conséquences socio-économiques des cancers dans différentes populations ;
  • 4) les liens entre inégalités sociales et perception ou efficacité des actions de prévention et de dépistage des cancers.

Partagez ce contenu

Nos brochures

Le programme Cartes d'Identité des Tumeurs

Le forum

Partagez vos expériences sur le forum de la Ligue contre le cancer
Pour tout renseignement, appelez le