Les effets secondaires de la radiothérapie

Partagez ce contenu

Les risques n'ont cependant pas complètement disparu et les effets secondaires varient suivant la zone irradiée, l'importance de l'irradiation et la sensibilité de chacun.

La peau

Les rayons sont plus pénétrants que ceux du soleil. La peau est souvent "agressée" à l'endroit traité : elle devient rouge et sensible, comme lors d'un coup de soleil.

Quelques conseils :

  • se laver à l'eau tiède, au savon de Marseille ;
  • ne pas frotter la peau ;
  • ne pas se raser ;
  • ne pas mettre de déodorant ni de parfum ;
  • ne pas se mettre au soleil et porter des vêtements en coton doux.

La tête, la bouche et le cou

Chute de cheveux temporaire ou définitive, altération du goût, difficultés à avaler par sécheresse de la bouche et manque de salive, voire perte d'appétit si les doses sont fortes.

Quelques conseils :

  • boire souvent ;
  • sucer des sorbets, des glaçons, mâcher des chewing-gums pour la salivation ;
  • éviter les aliments irritants, acides ;
  • supprimer alcool et tabac ;
  • faire des bains de bouche (en suivant la prescription du médecin).

Thorax et abdomen

Vomissements, diarrhées, nausées, crampes et gaz pour la région de l'estomac et de l'intestin, sont très fréquents.

Quelques conseils :

  • faire des repas fractionnés et faciles à avaler ;
  • boire beaucoup (environ 1,5 litre d'eau par jour) pour éviter la déshydratation ;
  • prendre des anti-nauséeux et des anti-diarrhéiques (demandez à votre médecin) ;
  • éviter de manger quelques heures avant et après la séance.

Bassin

Vous pouvez ressentir des troubles urinaires (brûlures ou gêne) et aurez peut-être des difficultés à aller à la selle. Les rapports sexuels peuvent être douloureux.

En cas de constipation :

  • boire beaucoup (environ 1,5 litre d'eau ou de jus de fruits par jour) pour ramollir les selles ;
  • privilégier les aliments riches en fibres (céréales, fruits et légumes secs), les féculents (pâtes, riz), les légumes verts ainsi que les laitages.

La fatigue

En fonction de l'étendue de l'irradiation, elle peut apparaître après quelques séances, dans les jours suivants. Il est recommandé d'alléger son activité quotidienne et d'adapter son activité professionnelle si nécessaire.

La plupart des symptômes disparaissent avec la fin du traitement.

La radiothérapie peut parfois laisser des séquelles. A titre d'exemple :

  • modification progressive de la teinte et de la consistance d'un sein irradié ;
  • gêne persistante à la déglutition, manque de salive ou changement de la voix après irradiation du cou ;
  • troubles urinaires et rectaux après irradiation du bassin.

Pour les éviter, il faut signaler à votre médecin radiothérapeute et au personnel de la radiothérapie les effets secondaires qui peuvent survenir et ne pas attendre qu'ils deviennent trop importants.

Partagez ce contenu

Nos brochures

Comment prévenir et soulager la douleur pendant un cancer ?

Le forum

Partagez vos expériences sur le forum de la Ligue contre le cancer
Pour tout renseignement, appelez le