Soutenir la recherche

modifié le 06/04/2020

Partagez ce contenu

Le budget global consenti par la Ligue pour le soutien à la recherche concerne deux grands types d’actions :

- des actions nationales, regroupant des subventions et des allocations de recherche, accordées dans le cadre d’appels à projets nationaux et de plusieurs partenariats;

- des actions régionales reposant sur l’attribution de subventions accordées dans le cadre d’un appel d’offres régional et gérées par les Comités départementaux.

 

Le total de ces financements soit 36,1 millions d’euros dans 370 projets nationaux et 405 projets régionaux positionne la Ligue comme le premier financeur associatif indépendant de la recherche en cancérologie en 2019.

 

Ces deux actions sont complémentaires et permettent de financer une recherche diversifiée pour augmenter les chances de guérison des cancers.

 

Les Comités départementaux assurent le financement des actions régionales dans leur intégralité et participent, avec le Siège, au financement des actions nationales pour des équipes de leur région.

 

Le Comité de Paris a consacré, en 2019, 1 432 000 € à la recherche. 910 000 € au niveau régional / 522 000 € au niveau national. Il a également remis deux prix scientifiques pour un total de 83 000 €.

 

La recherche nationale contre le cancer est menée pour moitié en Ile-de-France. C’est dire l’importance que nos Comités peuvent et doivent y jouer.

Ainsi en 2019, sur les 102 équipes labellisées par la Ligue (soutien de 5 ans pour les équipes d’excellence), 47 sont situées en Ile-de-France. De même, les 213 doctorants franciliens, représentent 34% des futurs et jeunes chercheurs financés par la Ligue sur tout le territoire.

Voici quelques exemples de projets d’EQUIPES LABELLISEES soutenues par le Comité de Paris :

- Equipe de Laure BALLY-CUIF (Institut Pasteur) pour son projet intitulé : ’Contrôle moléculaire de la quiescence des cellules souches neurales : du cerveau adulte aux cellules tumorales’

- Equipe de Sabine COLNOT (Institut Cochin) pour son projet intitulé : ‘Fonctions oncogéniques de la béta-caténine dans le foie : de la recherche fondamentale aux applications thérapeutiques’

- Equipe d’Alex DUVAL (Hôpital Saint-Antoine) pour son projet intitulé : ‘ Instabilité des microsatellites et cancer : de la génomique à la clinique’

- Equipe d’Olivier HERMINE (Hôpital Necker) pour son projet intitulé : ‘Nouvelles approches thérapeutiques dans la leucémie aiguë myéloïde’

- Equipe de Marc SANSON (Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière) pour son projet intitulé : ‘Oncogenèse gliale, biomarqueurs et thérapie personnalisée’

- Equipe de Terence STRICK (Ecole Normale Supérieure) pour son projet intitulé : ‘Stochasticité, fluctuations et bruit dans la réparation de l’ADN et l’apparition du cancer : études molécule-unique’

 

PROGRAMME DE RECHERCHE « ADOLESCENTS ET CANCER »

En 2019, le Comité de Paris a participé à l’opération « TOUS UNIS CONTRE LE CANCER » en partenariat avec les magasins E.LECLERC et la Ligue nationale au profit du programme national « Adolescents et cancer ».

Les prises en charge médicale et psychosociale des Adolescents et des Jeunes Adultes de 15 à 25 ans (AJA) atteints d’un cancer doivent répondre à des besoins particuliers. C’est pour cela que la Ligue a lancé dès 2004 un programme spécifique « Adolescents et Cancer » chez qui 1 700 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Lors d’une quête dans l’unique magasin LECLERC situé dans Paris intramuros, nous avons récolté la somme de 1 620€.

 

PROGRAMME DE RECHERCHE « ENFANTS, ADOLESCENTS ET CANCER »

Le Comité de Paris a également choisi de financer deux projets du programme national ‘Enfants, Adolescents et Cancer’ :

- Hervé BRISSE (Institut Curie) pour ‘Etude DepISCARRH; Dépistage par IRM des Seconds Cancers en territoire irradié Après Radiothérapie pour Rétinoblastome Héréditaire’ ;

- Cécile FLAHAUT (Université Paris Descartes) pour ‘Séquelles cognitives, émotionnelles et comportementales des enfants en rémission d'une tumeur cérébrale. Liens avec le fonctionnement familial et le vécu parental’.

 

ALLOCATIONS DE RECHERCHE DOCTORALES

Sur les 213 doctorants financés par la Ligue Nationale en 2019, 73 sont franciliens soit 34%.

Le Comité de Paris a choisi de soutenir les futurs chercheurs en finançant les 5 doctorants franciliens suivants :

- ARCHONTIDI Sofia (Institut du Cerveau et de la Moelle) 31 000 €

- CANAT Antoine (IUH – Hôpital Saint-Louis) 32 635 €

- DARNAT Pénélope (Université Pierre et Marie Curie) 32 300 €

- DIOP Seynabou (Institut Curie) 32 000 €

- GONCALVES Judith (Centre de Recherche Cardiovasculaire – HEGP) 32 635 €

 

PRIX OLGA SAIN

Créé en 1996 par Monsieur Aristide SAIN, en hommage à son épouse, le Prix Olga Sain est décerné par le Conseil d'administration du Comité de Paris, sur la proposition de son Conseil scientifique, à un chercheur dont les travaux en cancérologie sont jugés très prometteurs.

Son montant est passé, depuis sept ans, de 4 600 € à 8 000 € et résulte des intérêts annuels du placement confié au Comité de Paris par Monsieur Aristide SAIN et d’un cofinancement du Comité de Paris.

La lauréate du vingt-sixième Prix Olga Sain - Comité de Paris de La Ligue contre le cancer est le Docteur Céline VALLOT (37 ans), actuellement Chef d’équipe ATIP-Avenir dans l’UMR 3244 du CNRS, localisée à l’Institut Curie.

Après des études d’ingénieur à l’Ecole Polytechnique, Céline VALLOT se forme à la biologie à l’Université Paris-Sud et fait sa thèse à l’Institut Curie puis un post-doctorat à l’Université Paris Diderot dans l’unité Epigénétique et Destin Cellulaire.

Elle est recrutée en 2013 comme Chargée de recherche 2ème classe au CNRS. En 2017, elle intègre le Département de Recherche Translationnelle à l’Institut Curie dans l’unité U3244 où elle est Chef d’Equipe ATIP-Avenir et responsable de l’équipe Dynamique des altérations épigénétiques dans le cancer.

Elle a intégré l’Institut Curie dans le cadre du programme SIRIC (SIte de Recherche Intégrée sur le Cancer) qui soutient la création d’équipe de recherche travaillant sur des sujets de biologie avec un fort potentiel d’application vers la recherche clinique. Ses travaux portent sur la compréhension des mécanismes épigénétiques dans le cancer et les étapes précoces du développement humain.

 

PRIX RENE ET ANDREE DUQUESNE

Aux termes de son testament, Madame DUQUESNE a institué ce prix, pour ses légataires universels conjoints, le Comité de Paris de la Ligue contre le cancer et l’Institut Pasteur. Selon ses dispositions testamentaires, la totalité de sa fortune est placée de telle sorte que les intérêts produits financent des prix annuels de recherche qui seront remis chaque année à deux chercheurs choisis par ses deux légataires.

En 2019, ces deux prix de recherche s’élèvent chacun à 75 000 €.

Le lauréat du Comité de Paris du douzième Prix DUQUESNE, est le Professeur Alain PUISIEUX.

Alain PUISIEUX a obtenu son diplôme de pharmacien biologiste à Paris puis réalisé ses travaux de thèse d’université à la faculté de médecine d’Harvard (Boston, Etats-Unis) avant de rejoindre le Centre Léon Bérard à Lyon en 1993.

Biologiste des Centres de Lutte Contre le Cancer et professeur des universités à la Faculté de Pharmacie de Lyon, il a successivement créé et dirigé le Laboratoire de Recherche Translationnelle du Centre Léon Bérard (1997), le Laboratoire de Génétique Constitutionnelle des Cancers Fréquents (2001), l’Unité Inserm 590 (2003) puis le Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (2011).

En Septembre 2019, il a pris la direction du Centre de Recherche de l’Institut Curie à Paris.

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
Contact