A vos marques, prêts ? Bougez !

05/12/2016

Partagez ce contenu

Magazine Clap'santé n°14 - 1er trimestre 2017

Magazine Clap'santé n°14

Vous pouvez lire en ligne ou télécharger ce numéro.

Retrouvez ci-dessous des informations complémentaires à ce numéro :

Zoom sur… l’Activité physique, la suite

(complément de la page 2)

Le cœur, comment ça marche ?

Tu as appris, en lisant Clap' santé, que l'activité physique était indispensable pour entretenir tes muscles. Le cœur en fait partie et même s'il est petit, il est plus qu'utile !

Si tu serres tes deux poings et que tu les rapproches, tu auras une idée de la taille de ton cœur. Chez l'adulte, il pèse environ 300 grammes. Il est encore plus léger chez des enfants de ton âge. Autant dire que le cœur est petit... Et pourtant, il dépote !
Le cœur fonctionne comme un pistolet à eau. Il se contracte jour et nuit, même quand tu dors, pour envoyer du sang dans tout ton corps. Ce sang transporte l'oxygène et les nutriments dont tes organes et tes muscles ont besoin pour fonctionner. Sachant que le sang ne met qu'une minute en moyenne pour réaliser un circuit complet dans le corps, le cœur n'a pas le temps de chômer.

Une question de pouls

A chaque battement, le cœur expédie une nouvelle cargaison de sang dans les artères, les autoroutes de ton corps. Si tu colles fort ton oreille contre un mur, tu pourras l'entendre. Chez les adultes, le cœur bat environ 70 fois par minute. C'est ce que l'on appelle le pouls. Pour les enfants, il est plutôt de 85 battements par minute. Cette cadence s'accélère et peut atteindre les 180 battements par minute lorsque tu fais des efforts intenses. Logique : plus ils sont sollicités, et plus les muscles ont besoin d'être alimentés. Et encore, ce n'est rien en comparaison du colibri, ce petit oiseau dont le cœur bat 1200 fois par minute en plein vol !

Quelqu'un qui mange trop gras ou trop sucré, ou qui fume beaucoup, pourrait voir ses artères se boucher. Ses organes seraient donc privés de l'oxygène. Pire : lorsque les artères qui se bouchent sont celles qui ramènent le sang au cœur, celui-ci peut cesser de battre. C'est la crise cardiaque. On peut en guérir à condition d'avoir un défibrillateur, et quelqu'un qui sait s'en servir à proximité.

Attention aux expressions

Le mieux est encore d'adopter une alimentation équilibrée et de bouger de manière régulière pour garder un cœur en bonne santé. Souvent, tu entendras parler de cœur de pierre, de cœur d'artichaut ou de cœur brisé. Pas de panique, ce ne sont que des métaphores ! Il y a très longtemps, les Hommes pensaient que le cœur centralisait les émotions. Maintenant, on sait que c'est faux, même si de grosses sensations feront battre ton cœur plus que de raison.

Pour se détendre : le Quiz !

(complément de la page 8)

Sauras-tu trouver la réponse à ces questions ?

1. Combien y a-t-il de muscles dans le corps humain ?

  • plus de 350
  • plus de 650
  • plus de 850

2. Combien de fois par minute une personne normale respire-t-elle quand elle ne pratique pas d'activité physique ?

  • de 12 à 15
  • de 22 à 25
  • de 32 à 35

3. Si on aplatissait complètement les poumons, quelle superficie couvriraient-ils ?

  • une cible de fléchettes
  • une table de ping-pong
  • un terrain de tennis

4. Quel est le muscle le plus puissant du corps ?

  • le grand fessier
  • le pouce
  • le muscle orbiculaire de l'œil

Tu as terminé de répondre aux questions? Voici les bonnes réponses : 1-b / 2-a / 3-c / 4-a.
Etonné ou non voici quelques éléments qui devraient te permettre de comprendre les réponses aux questions :

  • Il y a plus de 650 muscles dans le corps. Certains sont minuscules, d'autres sont ultra puissants. Il en existe deux types : les muscles dits lisses, que nous ne contrôlons pas de manière volontaire - les intestins ou l'estomac, par exemple - et les muscles striés, qui recouvrent notre squelette et permettent les mouvements. Ce sont eux les plus nombreux. Nous en avons déjà 170 rien qu'au niveau de la tête.
  • Une personne normale (adulte) respire de 12 à 15 fois par minute. Comme le pouls, le cycle respiratoire est un indicateur de bonne santé. Pour calculer le tien, commence à compter au moment de l'inspiration et arrête-toi à la fin de l'expiration. Plus on est jeune, plus on respire. Un bébé de moins d'une semaine respire entre 40 et 60 fois par minute. Un enfant inspire et expire 20 à 30 fois par minute et un adolescent 12 à 15 fois, comme un adulte. Évidemment ces chiffres augmentent en cas d'effort intense.
  • Si on aplatissait complètement les poumons, ils feraient la superficie d'un terrain de tennis. Les poumons permettent au sang d'échanger des gaz avec l'air. Ils attrapent de l'oxygène pour le distribuer dans l'organisme et évacuent le dioxyde de carbone qui constitue un danger pour ton corps qui n’en n'a pas besoin. Pour cela, les poumons possèdent 300 millions d'alvéoles à parois très fines, comme les ruches fabriquées par les abeilles. Pour les déplier dans leur totalité, il faudrait près de 200 m2. C'est énorme, d'où l'intérêt de faire attention à la qualité de l'air qui y entre.
  • Le muscle le plus puissant du corps est le grand fessier. Il assure l’extension de la cuisse lorsque tu marches et te permet de te relever lorsque tu es assis. C'est lui qui donne à la fesse l'essentiel de son volume. Tu entendras dire parfois que la langue est le muscle le plus fort de ton corps. C'est vrai, elle s'active à chaque fois que tu parles ou que tu manges. Mais ce n'est pas un seul muscle, mais un ensemble de 17 muscles différents ! Dans la catégorie des minus, le muscle le plus petit est le stapédien, qui permet d’actionner l’étrier, un petit os situé dans l’oreille. Il mesure à peine 2 mm.

Partagez ce contenu

Le forum

Partagez vos expériences sur le forum de la ligue contre le cancer
Pour tout renseignement, appelez le