Activité physique et cancer : les données scientifiques disponibles et les réponses

modifié le 21/02/2017

Partagez ce contenu

Activité physique et cancer : les données scientifiques disponibles et les réponses :

Un grand nombre d’études indiquent que les personnes physiquement actives (hommes ou femmes) ont un risque diminué d’incidence et de mortalité par cancer.

Les mécanismes susceptibles d’expliquer l'effet bénéfique de l'activité physique sur le risque de cancer sont liés à son impact sur le poids et l'adiposité abdominale. L’activité physique pourrait diminuer spécifiquement le risque de cancer du côlon via l’accélération du transit intestinal, réduisant ainsi le temps d’exposition de la muqueuse digestive aux cancérogènes d’origine alimentaire. Concernant les cancers du sein après la ménopause et de l’endomètre, l’activité physique exercerait un rôle protecteur 

En ce qui concerne les patientes atteintes d’un cancer du sein, l’activité physique pratiquée pendant le traitement améliore leur qualité de vie, leur état psychologique, leurs capacités physiques et leurs chances de guérison.  Elle limite les risques de surcharge pondérale et d’ostéoporose.

L’exercice physique fait partie des moyens pour améliorer la fatigue quel que soit le cancer. L’efficacité de l’exercice physique est établie et son utilisation est recommandée pendant et après le traitement.Dans ce contexte, l’activité physique doit être proposée aux patients et facilitée, d’autant que de nombreux exercices sont possibles chez les personnes atteintes d’un cancer.

(http://www.cancer-environnement.fr/)

Compte tenu de ces éléments la Ligue Contre le Cancer invite malades et anciens malade à pratiquer une activité physique  adaptée à leur état physique, leur goût et leur disponibilité, grâce aux activités physiques adaptées (APA).

 

Qu'est-ce que l'activité physique adaptée ?

 L’APA est la prise en charge et l'accompagnement des publics ayant des besoins spécifiques au moyen de toute activité physique ou sportive.

 

Quel public peut pratiquer de l'APA en cancérologie ?

Toute personne atteinte de cancer, qu'elle soit en cours de traitement ou après. L’APA aide la personne à retrouver un équilibre de vie et à réduire l’impact des effets liés à la maladie. Environ 80% des personnes atteintes de cancer souffrent de fatigue, la pratique d'activités physiques adaptées permet une réduction d’environ 30% du niveau de fatigue.

 

Où s’adresser ?

Le CD81 s’est engagé dans une démarche partenariale avec les services de l’Etat (DDCSPP, ex DDJS) et une convention est en cours de signature. La DDCSPP dont une des missions est de promouvoir les APA recense toutes les associations qui proposent des APA. Le CD81 de la Ligue Contre le Cancer de son côté a vocation à informer tous les malades et anciens malades des vertus des APA et des activités disponibles dans le département.Des conventions sont également en cours de signature avec des associations déjà engagées dans cette voie dans les domaines suivants : marche, vélo, natation, etc.

 

Le CD81 de la Ligue contre le cancer pourra répondre à toutes vos questions :

Adresse : 26 Rue du Roc, 81000 Albi Téléphone : 05 63 38 19 18 mel : cd81@ligue-cancer.net

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
Contact
  • Adresse postale 26 rue du Roc 81000 Albi
    permanence Lundi et mercredi: 14h à 17h Mardi et jeudi: 9hà 12h et 14h à 17h En dehors de ces horaires il est possible de prendre un RV.
    map comite