Retour à l’emploi après un cancer : un handicap méconnu?

14/11/2017

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu
La Ligue contre le cancer lance une plateforme de témoignages de personnes concernées par la maladie et confrontées aux problèmes de réinsertion dans la vie professionnelle et un programme de sensibilisation des entreprises à ces problèmes.

Un cancer, une fois traité, serait-il un handicap irréversible ? Durant la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées qui se tient du 13 au 19 novembre, la Ligue contre le cancer souhaite focaliser l’attention de tous sur un des combats qu’elle mène depuis plusieurs années et qu’elle veut pousser plus loin : le maintien ou le retour à l’emploi des personnes atteintes de cancer.

En effet, actuellement une personne sur deux atteinte de cancer à moins de 65 ans est susceptible d’être encore en activité. De plus, près de 3 millions de personnes vivant en France avec un antécédent de cancer. 

La Ligue contre le cancer souhaite aider les personnes atteintes de cancer à retrouver leur emploi et les entreprises à mieux appréhender les questions posées par le cancer dans le milieu professionnel. Dans ce but, la Ligue :

  • ouvre une plateforme « Emploi et cancer » dans laquelle les personnes malades pourront témoigner de leurs difficultés, obtenir des réponses à leurs questions liées à leur retour à l’emploi et être orientées vers les services et acteurs compétents;
  • développe et met à disposition des entreprises un programme appelé PACTE de sensibilisation de leurs managers, de leurs collaborateurs et de leurs salariés aux questions posées par la prévention des cancers et par le retour dans l’entreprise des salariés atteints de cancer.

« Le cancer est devenue une réalité dans le monde du travail. Les entreprises doivent comprendre qu’elles ont une responsabilité sociale et morale, qu’elles peuvent participer à la réduction du nombre de cancers évitables et qu’elles peuvent contribuer à améliorer le bien-être et la performance des salariés de retour dans l’emploi. » explique le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.

>> En savoir plus.

Date à afficher sur le site: 
Mardi, Novembre 14, 2017

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu