Prothèses capillaires : comprendre la nouvelle tarification, les plus, les moins

02/04/2019

Partagez ce contenu

A partir du 2 avril, de nouvelles conditions de prise en charge des prothèses capillaires rentrent en vigueur :

Les changements sont les suivants :

  • Les prothèses de classe I dont le prix de vente est limité à 350€  sont entièrement remboursées par l’assurance maladie.
  • Les prothèses de classe II dont le prix de vente est limité à 700€ ne sont remboursées qu’à hauteur de 250 €, laissant un reste à charge pouvant aller jusqu’à 450€.
  • Les prothèses en cheveux naturels dont le prix de vente dépassent 700€ sont désormais exclues de toute prise en charge par la Sécurité sociale et donc par les complémentaires santé.
  • Pour les personnes qui ne souhaitent pas de prothèse capillaire, des accessoires (foulards, bandeau, bonnet, mèches, etc.) sont pris en charge à raison de 20 € pour 3 accessoires vendus au maximum 40 € les 3.

Derrières les avancées induites par cette nouvelle tarification, se cache une inégalité d’accès. Les personnes, essentiellement les jeunes femmes et les adolescentes aux cheveux longs, très vulnérables à l’image sociale du cancer qui choisissent une qualité de prothèse en cheveux naturels dont le prix dépasse 700€, doivent désormais la payer intégralement ou y renoncer. 

Pour la Ligue contre le cancer, le remboursement unique de 350€ devrait s’appliquer à tout type de prothèse afin de laisser à chaque personne malade le choix le plus adapté à ses besoins (voir communiqué de presse).

La Ligue porte la parole de toutes les personnes malades, si vous êtes impacté.e par ces changements, vous pouvez témoigner : Communication@ligue-cancer.net.

 

02 Avril 2019

Partagez ce contenu