La commission d'aide financière maintenue en Corrèze pendant le confinement pour soutenir les patients et /ou les proches en situation de précarité

modifié le 19/11/2020

Partagez ce contenu

Durant cette nouvelle période de confinement le Comité 19 de la Ligue Contre le Cancer maintient les commissions sociales afin de soutenir les patients et /ou les proches en situation de précarité. L’organisation s’est adaptée au contexte épidémiologique et les commissions auront désormais lieu en conférence téléphonique jusqu’à la fin du confinement. La coordinatrice sociale est en télétravail et se tient à votre disposition pour tout renseignement, écoute, soutien ou besoin d’accompagnement social par téléphone au 06-22-78-71-21. Nous continuons de vous accompagner et de vous soutenir lors de cette crise inédite. 

Pour rappel: le rôle de la commission d'aide financière en Corrèze: Si vous êtes malade ou proche de malade, et que vous rencontrez des  difficultés financières n'hésitez pas à vous rapprocher de votre assistante sociale de référence ou de l'assistante sociale de la Ligue contre le cancer qui vous aidera à constituer une demande d'aide  auprès de notre Comité. Une commission d'aide financière examinera cette demande.Cette commission se réunit tous les 15 jours afin d’instruire les demandes de soutien financier émanant des assistants sociaux du département. Elle n'a pas pour vocation de se substituer au droit commun mais intervient seulement lorsque celui-ci est insuffisant ou inexistant.

Les aides financières accordées par la Ligue ont un caractère ponctuel et sont généralement complémentaires de dispositifs d’aide sociale de droit commun. Les personnes aidées résident dans le département où est situé le Comité de la Ligue sollicité.

 Tous les dossiers présentés sont traités de manière anonyme.

 

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
 
Contact