Quelle équité d'accès a une prise en charge coordonnée du cancer en France ?

18/03/2021

Résultats à paraitre prochainement

La coordination des prises en charge des personnes atteintes de cancer a fait d'importants progrès depuis la mise en œuvre des Plans cancer. Pourtant, elle continue à faire défaut dans certains territoires, faute d'organisations collectives, de professionnels en nombre suffisant et de moyens dévolus.

L'étude de l'Observatoire sociétal des cancers réalisée en 2019-2020, intitulée « Face au cancer, l'épreuve du parcours de soins », s'est déjà penchée sur les disparités de vécu du parcours de soins par les personnes malades atteintes de cancer. Cette enquête s'est principalement focalisée sur les soins hospitaliers et la phase aigüe du traitement du cancer.

En 2021, l'Observatoire s'est intéressé davantage à l'accès aux soins et à l'accompagnement social en dehors des murs de l'hôpital, sur le temps plus long du parcours de soins et de l'après-cancer, dès lors que les personnes présentent des conséquences de la maladie et des traitements. L'objectif de cette étude était de mettre en lumière les inégalités territoriales d'accès à une prise en charge coordonnée du cancer en France, entre les différents acteurs – à l'hôpital et en ville – qui interviennent dans les parcours de soins et de l'après-cancer.
In fine, il s'agit de proposer des pistes d'actions pour lutter contre les problèmes identifiés par les personnes atteintes de cancer.

Pour produire des chiffres à l’échelle des territoires, la Ligue contre le cancer, en partenariat avec l’Institut IPSOS, a dû mobiliser un grand nombre de répondants. Au final, ce sont 7 709 personnes atteintes ou ayant été atteintes par un cancer, de France métropolitaine et des DROM-COM qui ont participé à cette étude ! Les données ont été collectées via un questionnaire auto-administré en ligne et en format papier, entre le 4 janvier et 15 avril 2021. Merci à toutes et tous pour votre mobilisation !

Les résultats, qui paraitront en septembre 2022, montrent que la coordination entre les professionnels intervenant sur le parcours de soins et de l’après-cancer pose encore problème pour une grande partie des personnes malades, a fortiori pendant l’épidémie de COVID-19.


Pour tout complément d'informations, et pour en savoir plus sur cette enquête : n'hésitez pas à contacter Lucie Vialard Arbarotti, chargée de mission pour l'Observatoire sociétal des cancers : lucie.vialard@ligue-cancer.net

Partagez ce contenu

Nos brochures cancer

Modalités de dépistage du cancer du sein selon l’âge et le niveau de risque

Le forum cancer

Partagez vos expériences sur le forum de la Ligue contre le cancer
Pour tout renseignement, appelez le