Soutien du projet de recherche de Gaël MENASCHE sur le rôle des cellules dendritiques dans la réponse immunitaire antitumorale.

modifié le 22/09/2021

Partagez ce contenu

En 2021, nous continuerons notre soutien à la recherche contre le cancer avec le financement de 1 600 000 € pour 45 projets régionaux, plusieurs projets nationaux et des bourses doctorales, sans oublier nos deux prix scientifiques (Prix Duquesne et Prix Olga Sain) pour 83 000 €.



Voici, pour exemple, le projet de Gaël MENASCHE (Institut IMAGINE) sur sur le rôle des cellules dendritiques dans la réponse immunitaire antitumorale.

Afin de détecter les cellules anormales, tumorales ou infectées par un virus, le système immunitaire dispose de deux lignes de défense. La première est l’immunité innée qui est dépourvue de mémoire. La deuxième plus longue à mettre en place est l’immunité adaptative qui cible spécifiquement l’ennemi. Pour déclencher cette réponse immunitaire adaptative, il faut d’abord repérer l’adversaire puis en isoler un fragment appelé antigène. Les cellules dendritiques jouent ce rôle de sentinelles du système immunitaire en patrouillant dans les tissus à la recherche de l’ennemi.  Puis, lorsqu’elles sont activées après avoir ingéré et décomposé un bout de l’ennemi, elles regagnent les ganglions lymphatiques pour initier la réponse immunitaire adaptative. Le projet proposé s’intéresse aux mécanismes moléculaires qui sous-tendent le déplacement des cellules dendritiques à travers les tissus et la présentation de l’antigène afin d’initier des réponses immunitaires T anti-tumorales. Décortiquer les mécanismes moléculaires de ces différentes étapes qui conduisent à la migration des cellules dendritiques et à la présentation antigénique est un enjeu important pour mieux moduler l’efficacité des réponses immunitaires anti-tumorales.

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
Contact