Ligue contre le cancerInscrivez vous aux flux RSS du sitehttp://www.ligue-cancer.net© Ligue nationale contre le cancer 2015Et vous, allez-vous partir sur l’une des 53 plages sans tabac ?https://www.ligue-cancer.net/article/41851_et-vous-allez-vous-partir-sur-lune-des-53-plages-sans-tabacCréé par la Ligue contre le cancer en 2012, le label « Espaces sans tabac » ne cesse de se développer sur les côtes françaises et dans les communes qui luttent activement contre le tabagisme. En 2017, la Ligue contre le cancer recense 820 espaces sans tabac labellisés (dont 53 plages et 10 entrées d’établissements scolaires) dans 282 communes et 27 départements. Cet été, deux nouvelles plages vont fièrement afficher le label : la Plage du Pigeonnier à Royan (17), la Plage à Saint Laurent du Var (06). Certains départements très actifs, comme les Alpes-Maritimes ou le Haut-Rhin, affichent des centaines de lieux sans tabac ! En France, chaque année, le nombre de décès liés au tabac est estimé à 73 000, dont 45 000 décès par cancer. Alors que la prévalence du tabagisme reste stable parmi les Français, y compris chez les jeunes, la lutte contre la première cause de mortalité prématurée et la première cause de cancers évitables est une priorité pour la Ligue. La prévention, la sensibilisation aux risques et des mesures réglementaires, comme l’interdiction de fumer sur les aires de jeux pour enfants (1) et la récente annonce du premier Ministre sur l’augmentation du prix du paquet de cigarettes, doivent permettre de baisser la prévalence du tabagisme. Dans une démarche de prévention et de « dénormalisation » du tabagisme, la Ligue contre le cancer souhaite aller plus loin que l’interdiction de fumer dans les lieux clos à usage collectif, grâce au label « Espace sans tabac » qui concerne les espaces publics extérieurs. Qu'est-ce qu'un « Espace sans tabac » ? Ce label, développé par la Ligue contre le cancer en partenariat avec les municipalités, concerne des espaces publics extérieurs non soumis à l'interdiction de fumer des décrets Bertrand. Un  décret municipal permet d’interdire le tabac dans ces espaces labellisés. Il s'agit principalement d'espaces conviviaux et familiaux (plages, aires de jeux pour enfants, parcs, etc.) accueillant des enfants, mais aussi des hôpitaux et entrées de écoles et collèges Objectifs : Réduire l'initiation au tabagisme des jeunes ; Eliminer l'exposition au tabagisme passif, notamment celle des enfants ; Promouvoir l'exemplarité et la mise en place d'espaces publics conviviaux et sains ; Préserver l'environnement des mégots de cigarettes et des incendies ; Dénormaliser le tabagisme afin de changer les attitudes face à un comportement néfaste pour la santé. Cet été encore, les plages seront sans tabac Selon un sondage Ipsos réalisé pour l’Alliance contre le tabac en mai 2014, 72% des Français seraient favorables à l’interdiction de fumer sur les plages ! La Ligue contre le cancer a initié le programme des labels sans tabac en inaugurant la première plage sans tabac en 2012 à Nice. Cet été, 53 plages seront sans tabac, pour le plus grand bonheur des petits et des grands. *sondage Ipsos réalisé pour l'Alliance contre le tabac en mai 2014). (1) Décret n° 2015-768 du 29 juin 2015 relatif à l'interdiction de fumer dans les aires collectives de jeux.   2017-07-19 Un don record pour la 19ème édition d'Une rose, Un espoir : plus d’1,5 million d’euros collectés pour la Ligue contre le cancerhttps://www.ligue-cancer.net/article/41832_un-don-record-pour-la-19eme-edition-dune-rose-un-espoir-plus-d15-million-deurosC’est exactement 1 561 083,40 euros qui ont été versés à la Ligue contre le cancer grâce à l’opération Une Rose, Un Espoir ! Plus de 10 000 motards se sont mobilisés en avril dernier pour sillonner les routes de 18 départements des quatre coins de la France et vendre des roses au profit de la Ligue contre le cancer. 800 étaient annoncés… et finalement plus de 2 000 motards ont fait le déplacement ce samedi pour clôturer l'édition 2017 d'Une rose, Un espoir ! Un bel acte solidaire pour célébrer avec les bénévoles et les équipes ce moment tant attendu. Après le défilé des motards dans le pays de Bitches, Jacques Lang, président de l'association Une rose, Un espoir, a remis le chèque symbolique dans les mains de Francis Flamain, secrétaire général adjoint de la Ligue contre le cancer. 2017-07-17 Bilan record pour l’opération «Tous unis contre le cancer»https://www.ligue-cancer.net/article/41810_bilan-record-pour-loperation-tous-unis-contre-le-cancerChaque année en France, environ 2 700 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués chez les enfants et les adolescents. Depuis 2003, les centres E. Leclerc et leurs clients s’engagent auprès de la Ligue contre le cancer pour relever un défi majeur : financer la recherche dédiée aux cancers chez les enfants et les adolescents et améliorer la qualité de leur prise en charge thérapeutique, psychologique et sociale. Une mobilisation record en 2017 Cette année, la manifestation, organisée en écho à  la Semaine nationale de lutte contre le cancer, marque une montée en puissance avec un record de participation. Du 17 mars au 2 avril 2017, 440 hypermarchés, 231 drives E.Leclerc et leurs clients se sont mobilisés. Résultat : une collecte encore jamais atteinte de 1 009 313€.  C’est presque un tiers de plus que le total des sommes récoltées lors de l’opération précédente, en 2015 (767 544 €). Pour mémoire, l’opération « Tous unis contre le cancer » vise à soutenir le programme « Enfants, Adolescents et Cancer », grâce à un système de don minimum de 2 euros. Pédagogique, simple, le don s'opère via des cartes de dons distribuées par des bénévoles de la Ligue contre le cancer et scannées en caisse (magasin) ou sur le site internet lors de la commande (Drive).  « Nous nous réjouissons de la participation massive à l’opération « Tous unis contre le cancer ". Cela montre la générosité, mais aussi la  prise de conscience formidable des Français sur la nécessité à soutenir la recherche. Nous sommes ravis de voir ce partenariat pérenne battre de nouveaux records chaque année » s’enthousiasme le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer.     Les perspectives 2018 du programme « Enfants, adolescents et cancer » 2018 sera une année charnière pour la Ligue contre le cancer, qui fêtera ses 100 ans. Grâce aux fonds collectés en 2017, le programme de recherche « Enfants, Adolescents et Cancer » se poursuivra autour de la recherche fondamentale, notamment sur les prédispositions génétiques aux cancers de l’enfant, l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques pour mettre au point de nouveaux médicaments plus performants, la compréhension des mécanismes moléculaires à la base de phénomènes de résistance aux médicaments ou encore les mécanismes d’initiation tumorale étudiés dans des cancers solides ou les pathologies du sang chez l’enfant. La recherche clinique se poursuit également sur la mise au point de protocoles de traitement pour des cancers rares chez l’enfant et l’adolescent. Des efforts seront également fournis sur l’éducation thérapeutique afin d’accompagner les patients dans leur adaptation à la maladie et aux traitements, sur la prévention des séquelles pouvant découler d’un traitement et sur la préservation de la fertilité des jeunes atteints d’un cancer. Les magasins E. Leclerc, premier soutien financier privé de la Ligue contre le cancer Entre 2003 et 2015, 2.5 millions d’euros furent collectés : l’ensemble des dons E.Leclerc a permis de financer la majorité du programme « Enfants, Adolescents et Cancer ». Depuis 2003, ce sont 56 projets de recherche qui ont ainsi pu être financés, donnant lieu à des publications scientifiques. Une autre action majeure a été la création d’un espace dédié au sein de l’hôpital mère-enfant de Strasbourg. De 2015 à 2016, ce sont précisément 22 projets de recherche qui ont été financés pour un montant global de 3 045 223 €, dont 1 254 056 € financés par les fonds E.Leclerc. Selon Michel-Edouard Leclerc: « C’est naturellement que les centres E.Leclerc ont reconduit l’opération cette année. J’espère que les sommes récoltées permettront d’aider efficacement la Ligue contre le cancer dans ses programmes de recherche. Face au fléau du siècle, la solidarité et la générosité sont des valeurs-piliers de notre société. J’encourage personnellement chacun à les développer. Je remercie également les magasins, qui non seulement sont donateurs mais qui jouent le jeu en mettant tout leur personnel, et tous leurs rayons, au diapason de ce combat nécessaire ». 2017-07-12 Partenariat Ligue contre le cancer - Barreau de Parishttps://www.ligue-cancer.net/article/41701_partenariat-ligue-contre-le-cancer-barreau-de-parisLe 29 juin dernier, la Ligue contre le cancer recevait Me Dominique Attias, Vice-bâtonnière du Barreau de Paris et les avocats volontaires qui animent dans la permanence juridique de la Ligue contre le cancer. A cette occasion, Jacqueline Godet, Présidente de la Ligue, a remercié chaleureusement les avocats pour leur investissement auprès des personnes malades. Maître Dominique Attias a rappelé que l’accès au droit fait partie intégrante du serment des avocats. Ce partenariat s’inscrit dans l’action « accès au droit » offerte par le Barreau de Paris aux usagers sous forme de consultations juridiques téléphoniques gratuites et anonymes, sans aucune condition préalable de ressources. La permanence est coordonnée par le service juridique de la Ligue contre le cancer et assurée par des avocats désignés par le Bâtonnier du Barreau de Paris. Ils sont tenus par les principes de déontologie de leur profession et doivent respecter l’anonymat pour les consultations qu’ils assurent. En 2016, plus de 400 personnes ont pu bénéficier de ce service sur des sujets divers comme l’emploi, les affaires familiales, le droit des usagers, les droits sociaux. Vous pouvez contacter le service juridique du lundi au vendredi de 9h à 19h, en composant le n° 0 800 940 939 (service & appel gratuits) taper 3, qui vous prendra un rendez-vous avec un avocat de permanence. 2017-07-04 Grimaces contre le cancerhttps://www.ligue-cancer.net/article/41536_grimaces-contre-le-cancerA l’initiative de deux frère et sœur, Marie et Gaston découvrez dès aujourd’hui le « Make a Face Challenge ». Il s’agit d’un grand concours de grimaces, organisé au profit de la Ligue contre le cancer pour sensibiliser le grand public à la maladie, mobiliser un maximum de personne via les réseaux sociaux et collecter des fonds pour faire avancer la rechercher sur la maladie. Du 20 juin au 20 septembre partagez votre plus belle « grimace contre le cancer », pour marquer votre soutien en faveur de la lutte contre la maladie et mobiliser un maximum de monde autour de vous. Pourquoi ? Marie et Gaston ont appris il y a un an que leur mère était atteinte d’un cancer des poumons en stade 4. Ne pouvant rien faire sur le plan médical, ils ont fait le choix de faire face à la maladie en utilisant l’arme de l’humour via un grand challenge à l’échelle internationale afin de mobiliser le grand public via leur site et les réseaux sociaux et collecter un maximum de fonds au profit de la Ligue et qui seront affectés à la recherche. Comment ? 1. Faites un don à la Ligue contre le cancer en ligne ou par SMS au 92 103 en envoyant GRIMACES5 pour un don de 5€ par exemple (don entre 1 et 10€) 2. Publiez jusqu’à 3 photos 3. Partagez vos photos sur les réseaux sociaux et invitez vos proches à faire un don au profit de la Ligue et à voter pour votre photo. 4. Votez pour la / les photos qui vous préférez. A vous de jouer ! www.grimacescontrelecancer.fr Retrouvez également « Grimaces Contre le Cancer » sur Facebook 2017-06-20 6ème rapport de l’Observatoire sociétal des cancershttps://www.ligue-cancer.net/article/41499_6eme-rapport-de-lobservatoire-societal-des-cancers Avoir un cancer après 75 ans: le refus de la fatalité   Le 6ème rapport de l’Observatoire sociétal des cancers, publié par Ligue contre le cancer, met en lumière la vie des seniors de 75 ans et plus confrontés à un cancer. Aujourd’hui, plus d’un nouveau cas de cancer sur trois touche les personnes de 75 ans et plus. Un million de Français âgés de 75 ans et plus ont ou ont eu un cancer au cours de leur vie, et près de 700 000 d’entre eux sont actuellement en traitement ou suivis pour cette affection. Cette étude met en lumière des aspects positifs : 81% des personnes âgées de 75 ans et plus profitent de chaque instant de la vie ; 75% estiment avoir pleinement leur place dans la société. Elle révèle également que les Français ont une vision bienveillante et humaniste des personnes âgées atteintes d’un cancer. Le rapport pointe cependant de vraies difficultés comme le manque d’essais thérapeutiques dédiés à cette population, un retard au diagnostic qui hypothèque les chances de guérison et le grand désarroi des personnes malades les plus isolées géographiquement ou socialement. Avec l’appui d’Ipsos, cette 6ème édition de l’Observatoire sociétal des cancers dresse un panorama complet de ce que vivre avec un cancer signifie lorsque l’on est âgé.   2017-06-14 La Ligue contre le cancer vous aide à dire « STOP » au tabachttps://www.ligue-cancer.net/article/41364_la-ligue-contre-le-cancer-vous-aide-dire-stop-au-tabacEn France, 13 millions d’adultes fument quotidiennement. 6 fumeurs sur 10 souhaitent arrêter cette addiction. Le tabac reste la première cause de cancer évitable : on considère que plus de 30 % de l'ensemble des cancers dépendent du tabac. Il est temps de dire STOP ! 31 mai = Qu’est-ce que je gagne à arrêter ? Arrêter le tabac améliore votre souffle, votre fertilité et votre budget quotidien. Vous renouez aussi avec le goût, l’odorat et l’haleine fraîche. Et surtout, vous réduisez le risque d’avoir un cancer ! Il n’est jamais trop tard pour arrêter !     Grâce à une nouvelle campagne au ton et au traitement graphique décalés, la Ligue contre le cancer souhaite capter le regard des fumeurs, et de leurs proches et les inciter à prendre conscience de leur consommation. La campagne met en scène 6 motivations différentes à travers 6 visuels pour parler au plus grand nombre. Les plus jeunes, par exemple, seront davantage motivés par la réduction de leurs dépenses et par l’haleine, les fumeurs de plus de 30 ans seront sensibles aux arguments de l’effet du tabac sur la fertilité, sur le souffle, sur le goût ou sur leurs poumons.  « C’est très important pour nous de donner un ton positif via cette toute nouvelle campagne de prévention. Des messages expressifs et lumineux sont plus agréables à entendre et donc plus mobilisateurs ! Depuis de nombreuses années, nous aidons les fumeurs, véritables victimes des industriels du tabac» explique le professeur Albert Hirsch, administrateur de la Ligue contre le cancer. Arrêter en groupe ? Ça fonctionne ! En plus de motiver les fumeurs à arrêter de fumer, les Comités départementaux de la Ligue contre le cancer développent de nombreux services pour les accompagner dans leur arrêt... informations, orientation vers un tabacologue… Aujourd’hui, la Ligue contre le cancer souhaite aller plus loin en lançant une expérimentation des actions de prise en charge de la dépendance tabagique en créant des groupes d’entraide à l’arrêt du tabac, une démarche complémentaire aux méthodes classiques d’aide à l’arrêt du tabac, associant soutien relationnel et conseils par les pairs.  « Nous sommes fiers des résultats positifs de la mise en place des premiers groupes d’entraides. Ce travail en groupe montre des résultats encourageants notamment pour des personnes n’ayant pas accès à une prise en charge individuelle ou pour qui, le soutien mutuel est un levier pour l’arrêt. Nous sommes attachés à partager du temps, du soutien et de l’expérience de pairs dans une approche positive et constructive » poursuit Albert Hirsch. Les groupes d’entraide s’intègrent parfaitement dans la démarche de solidarité et de mobilisation relative à l’arrêt du tabac, promue dans le cadre de la campagne Moi(s) sans tabac. L’ambition de la Ligue ? En 2017, la Ligue souhaite élargir ces initiatives à tout le territoire et les pérenniser. Nouveau gouvernement : des mesures phares dans la lutte contre le cancer ? La Ligue contre le cancer, acteur historiquement engagé dans la lutte contre le tabac, restera vigilante quant à la mise en application des promesses émises lors de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron, notamment la hausse du prix du paquet à 10 €.       2017-05-31 Des roses et des motards pour lutter contre le cancerhttps://www.ligue-cancer.net/article/41116_des-roses-et-des-motards-pour-lutter-contre-le-cancerAprès avoir collecté plus d’un million d’euros en 2016, les motards reprennent la route le week-end du 29-30 avril pour lutter contre le cancer. Pendant deux week-ends et dans 18 départements, des milliers de motards proposeront des roses contre un don de 2€ minimum au profit de la lutte contre le cancer. Cette randonnée solidaire, chaleureuse et festive a pour objectif de sensibiliser, de mobiliser contre le cancer et surtout de rendre cette lutte visible. Cette année, ouvrez la porte aux motards, engagez-vous contre le cancer et échangez un don contre une rose. Depuis 19 ans, les fonds collectés sont entièrement reversés à la Ligue contre le cancer. Une Rose, Un Espoir A l’origine, un groupe d’amis, tous confrontés au cancer, décident d’associer leur passion de la moto à une rose et montent une première collecte de fonds en 1998. Pour cette première édition, 45 motards distribuent 10 000 roses et collectent 6 000 euros. Dix-neuf ans plus tard, l’association a grandi et possède des délégations dans 18 départements français. Depuis 2015, l’association dépasse la barre des 500 000 roses distribuées, plus d’1 000 000 d’euros collectés et 10 000 motards mobilisés. En 19 ans, l’association a reversé plus de 5 millions d’euros à la Ligue contre le cancer. Rendez-vous les 29-30 avril 2017 ! Les motards au grand cœur se rassembleront en cortège, sillonneront les routes et iront à la rencontre de la population dans les villes et villages pour échanger des roses contre un don minimum de 2€. Dans une ambiance festive et solidaire, les cortèges distribueront un maximum de roses au profit de la Ligue contre le cancer. En 2017, ce sont 18 départements qui participent à cette aventure ! En savoir plus sur l'association Une Rose, un Espoir. 2017-04-25 Questions aux candidats à la présidence de la République 2017https://www.ligue-cancer.net/article/41041_questions-aux-candidats-la-presidence-de-la-republique-2017Près de deux millions de personnes se verront diagnostiquer un cancer lors du prochain quinquennat. De nombreuses familles et de proches seront bousculés par l’annonce de la maladie et seront lancés soudainement dans le combat quotidien contre le cancer. Si le cancer est une des préoccupations majeures des Français, quels sont les véritables engagements des candidats au poste de Chef de l’Etat ? La Ligue contre le cancer, à l’écoute des revendications et des souffrances des personnes malades, des aidants, des professionnels de santé, a interpellé tous les candidats à l’élection présidentielle. Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, François Fillon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon ont répondu aux questions de la Ligue contre le cancer. A la veille du premier tour de l’élection présidentielle, des réponses sont toujours en attente : Nicolas Dupont-Aignan, Benoit Hamon, Jean Lassalle et Philippe Poutou. Leurs engagements seront mis en ligne dès réception. Nathalie Arthaud : Nathalie Arthaud regrette le manque de moyens humains et financiers nécessaires pour une prise en charge des patients en ambulatoire. La candidate déplore également que le fonds de prévention lancé par Marisol Touraine soit doté de peu de budget en comparaison des profits réalisés par les industries du tabac. Pour autant, la candidate ne s’engage pas sur la hausse de la fiscalité des produits du tabac. Lire la réponse complète... François Asselineau : Le candidat de l’Union populaire républicaine souligne la légitimité et l’intérêt des questions posées par la Ligue contre le cancer aux différents candidats. Néanmoins, sa vision politique de la santé publique, notamment dans la lutte contre le cancer, reste, pour l’heure, floue et imprécise.  Lire la réponse complète... Jacques Cheminade : La Ligue contre le cancer note avec intérêt les prises de position volontaristes de Jacques Cheminade visant à réduire le coût des médicaments innovants contre le cancer. Si la plupart des réponses sont séduisantes, elles restent, cependant, du domaine de l’incantatoire et nécessitent des éclaircissements précis. Lire la réponse complète... François Fillon : François Fillon souhaite une stratégie de santé publique ambitieuse autour de la prévention, et ce dès le plus jeune âge. S’inscrivant dans l’héritage des précédents présidents de la République sur les Plans cancer, il estime que le troisième Plan cancer (2014-2019) doit être évalué afin de juger de la pertinence d’un éventuel nouveau plan. La Ligue déplore en revanche son refus d’augmenter la fiscalité sur les produits du tabac et son manque de proposition dans la fixation des prix des médicaments. Lire la réponse complète... Marine Le Pen : La Ligue contre le cancer note l’engagement de la candidate sur l’accès équitable aux médicaments innovants contre le cancer. Marine Le Pen recommande deux outils pour parvenir à une baisse des prix  des médicaments contre le cancer : le développement des médicaments génériques et l’instauration de la licence d’office dans le cas où certains laboratoires refusent de baisser leurs prix. La Ligue regrette l’absence d’engagement en faveur de l’augmentation de la fiscalité des produits du tabac. Lire la réponse complète... Emmanuel Macron : La Ligue contre le cancer souligne avec intérêt la volonté d’Emmanuel Macron d’accorder une place importante à la prévention et à l’éducation à la santé. Néanmoins, si Emmanuel Macron s’engage en faveur d’une génération sans tabac, la Ligue contre le cancer regrette l’absence de mesures phares, précises et emblématiques. Lire la réponse complète... Jean-Luc Mélenchon : La Ligue contre le cancer approuve l’approche globale de la santé publique proposée par Jean-Luc Mélenchon, qui inscrit le Plan cancer au sein d’un plan global de prévention, ce qui n’est pas sans rappeler les nouvelles approches des politiques de santé autour des stratégies nationales. Sur la question de l’augmentation de la fiscalité des produits du tabac, le candidat se montre incohérent en se positionnant en sa défaveur contrairement à son annonce ultérieure évoquant un paquet à 20 € d’ici la fin du quinquennat. Lire la réponse complète... 2017-04-19 Actualisation de la grille de référence de la convention AERAS : davantage de personnes concernéeshttps://www.ligue-cancer.net/article/41007_actualisation-de-la-grille-de-reference-de-la-convention-aeras-davantage-de-personnes Avec l’instauration du « droit à l’oubli », certaines personnes atteintes de cancer et d'hépatite C n’ont plus à mentionner leurs maladies lors d'une demande d'assurance emprunteur. Aujourd’hui, le panel des personnes concernées par ce dispositif s’élargit avec la révision de la grille de référence, leur permettant ainsi d’accéder à une assurance emprunteur dans des conditions standards ou s’en rapprochant. La Ligue contre le cancer se félicite que ce dispositif s’étende à d’autres pathologies mais appelle à poursuivre les travaux pour aller encore plus loin.    Alors que le décret sur le droit à l’oubli a récemment été publié au Journal Officiel, la « grille de référence » qui fixe, pathologie par pathologie, le délai au terme duquel les anciens malades peuvent souscrire un contrat d'assurance sans surprime, ni exclusion de garantie, vient d’être révisée. Elle intègre désormais davantage de pathologies cancéreuses (cancers du côlon et du rectum et lymphomes hodgkiniens) et certaines infections par le VIH. La Ligue se félicite de ces avancées, mais appelle à la poursuite des travaux pour réviser régulièrement la grille de référence.   Une réflexion doit être menée pour que de plus en plus de personnes bénéficient de cette grille de référence. A l’instar des travaux menés sur les cancers des testicules et de la thyroïde, la Ligue souhaite, par exemple, que les travaux sur les cancers du sein soient poursuivis et prennent en compte les nouvelles avancées thérapeutiques en s’appuyant sur les données de l’Institut national du cancer et que certains types de leucémies ayant un bon pronostic soient intégrés dans cette grille.   2017-04-12