Forum

Problème ordonnance

Mako mer, 10/01/2018 - 22:04 (4) commentaire(s)

Bonsoir,
Une de mes proches a été diagnostiquée d'un adénocarcinome pulmonaire avec métastases au cerveau il y a qq semaines. Le monde s'est effondré. Dans ce malheur, le marqueur ALK s'est révélé positif donc 1ère ligne de traitement ciblé : crizotinib en cachets à domicile en toute autonomie depuis début décembre. Le prochain examen de contrôle est un pet scan mi mars. Son ordonnance actuelle de crizotinib ne va que jusqu'à fin février. Elle a revu son oncologue aujourd'hui pour discuter des (faibles, ouf) effets secondaires du médicament. Il lui a fait faire une radio des poumons en lui disant que "ça allait". Elle a demandé un renouvellement de son ordonnance jusqu'au prochain rdv mi-mars, il a refusé. Il ne dit ne pas pouvoir lui prescrire une nouvelle boîte qui doit durer un mois vu le prix du médicament alors qu'elle risque de ne la prendre que 2 semaines au cas où elle devrait changer de traitement car inefficace. Même si il se dit confiant. Il lui a demandé de s'arranger avec sa pharmacie pour qu'ils lui avancent deux semaines de cachets... Elle est sidérée et nous aussi! Tout cela est nouveau pour nous et nous essayons de l'aider au mieux mais là... Nous sommes perdus! Si quelqu'un a déjà vécu une situation identique, je suis preneuse d'expérience... En vous remerciant chaleureusement.

atmed jeu, 11/01/2018 - 08:03

Bonjour,
C'est en effet une histoire étonnante, il sera intéressant de lire d'autres témoignages à ce sujet si du moins d'autres patients ont vécu un événement similaire. J'imagine que vous allez solliciter votre pharmacien comme votre oncologue vous y a invité, tenez-nous au courant de la réponse qui vous sera apportée.
Cordialement
Dr A.Marceau

Mako mer, 17/01/2018 - 10:29

Bonjour,

Je vous remercie pour votre retour. La pharmacie a bien sûr refusé d'avancer quelques jours de cachets mais va essayer de négocier une ordonnance avec l'hôpital. Dans tous les cas c'est beaucoup de stress, et il n'y en avait vraiment pas besoin!!!

A suivre...

Mako mar, 27/02/2018 - 21:49

Bonsoir,

Après beaucoup d'énergie dépensée les examens ont pu être avancés et il ne manquera pas de jour de traitement (si celui ci est maintenu tel quel bien sûr). Nous attendons donc maintenant de connaître l'efficacité du traitement en retenant un peu notre souffle.

Mon peu d'expérience dans ce vaste monde du cancer me dit que bien sûr le plus important est d'être certain d'avoir le meilleur traitement, et le plus rapidement possible. Mais l'aspect humain et psychologique me semble bien négligé alors qu'essentiel. Pour la personne que j'accompagne c'est primordial mais tout n'est que stress : aucun suivi psy, discussion houleuse avec les médecins, demande de réponses importantes via l'infirmière référente qui restent vaines pendant des jours ou définitivement floues, délai de réactivité de l'hôpital assurément débordé, perte de dossiers, soucis administratifs et financiers... Je suis surprise et dépitée que le seul "combat" ne soit pas celui contre le cancer. Difficile de la protéger de tout ce stress "secondaire".

Bien à vous

atmed mer, 28/02/2018 - 07:51

Bonjour,
Votre surprise et votre désarroi sont légitimes. L'expérience que vous relatez est en effet difficilement acceptable, elle résulte d'un manque d'organisation qui reflète un monde médical sous contraintes financières et donc en pleine mutation. Fort heureusement, certaines équipes s'en sortent mieux que d'autres et votre témoignage pourrait être atténué par d'autres faisant état d'une organisation des soins très satisfaisante.
Bien cordialement
Dr A.Marceau