Forum

Les pré-cancers sont ignorés !

r.c98 mar, 12/06/2018 - 12:35 (1) commentaire(s)

On m'a diagnostiqué, il y a 6 ans un pré-cancer, un futur myélome ....
Je suis sous contrôle sanguins uniquement, le taux grimpe doucement mais grimpe !
Rien n'est fait, aucune étude, aucun traitement pour freîner la maladie .... on regarde de loin, on attend qu'il se développe ...ça fera un client de + !
Pour diag du CHU de Grenoble, de la clinique Mutualiste ...
Voilà les progrès contre le Cancer !!!!!!
Il faudrait commencer par là mais ce n'est pas intéressant commercialement parlant, c'est sûre !
Alors parler du progrès du cancer ..... à d'autres !
Au boulot

atmed mar, 12/06/2018 - 17:23

Bonjour,
Je peux bien entendu comprendre votre réaction. Mais ce que vous dites est loin d'être juste.
Ainsi, les dépistages permettent de prendre en charge des lésions en voie de transformation maligne ou à risque d'une telle transformation. C'est notamment le cas pour les polyadénomes siégeant sur la muqueuse du côlon. Mais c'est également vrai du dépistage des lésions pré-cancéreuses du col de l'utérus. Pour d'autres cancers, tels que ceux du sein ou de la prostate, l'objectif est de les détecter suffisamment tôt pour augmenter les chances de guérison.
En hémato-oncologie, il y a des situations pré-cancéreuses qui justifient une surveillance et non un traitement, ce dernier n'étant décidé que si la situation évolue. Si le traitement n'est pas systématisé, c'est simplement parce que l'équipe médicale en charge d'évaluer la situation estime qu'à ce stade, la balance bénéfice/risque du traitement ne profite pas au patient. Ce d'autant que dans certains cas de lymphomes (lymphomes indolents) ou de myélomes (myélome indolent), la situation peut ne pas être évolutive durant des années.
Cordialement
Dr A.Marceau