Forum

curage ganglionnaire pelvien, aortien et inguinal

Ann_dolphin jeu, 01/11/2018 - 10:31 (3) commentaire(s)

Bonjour,
J'ai 44 ans et on m'a découvert récemment un ganglion à l'aine (adénocarcinome présentant une métastase d'origine endométriale) et par la suite une tumeur primaire au niveau de l'endomètre (heureusement rien ailleurs au TEP ni aux IRM). Le gynécologue parle d'une situation d'oligo-metastase et espère une situation loco-régionale, malgré le drainage au niveau de l'aine (pas habituelle pour un cancer de l'endomètre...). Je vais donc subir une grande opération (ablation de l'uterus, ovaires, col...) mais aussi un curage ganglionnaire PELVIEN, AORTIEN et INGUINAL suivi par chimio-thérapie et peut être radio. L'objectif est d'attaquer fort le cancer pour s'en défaire...
Je suis une personne très sportive et actuellement en pleine forme (pas de symptômes du tout) et c'est le traitement qui va me rendre très malade (souvent le cas lors d'un cancer je suppose...). Le médecin m'a indiqué que par la suite il y a 30% de risque de développer un lymphœdème. Je n'ai pas tellement peur de l'opération et des chimios (pour l'instant) mais plutôt de l'après traitement et j'aimerais bien avoir un retour d'expérience des personnes dans la même situation que moi (ablation de 3 réseaux de lymphe) et comment ils vivent cette situation par la suite... Merci pour votre retour!

atmed jeu, 01/11/2018 - 13:02

Bonjour,
Le fait que vous soyez très sportive et en pleine forme, sans aucun symptôme, sont des atouts importants. Et pour rester dans le registre des choses positives, on va dire que vous avez 70% de chance de ne pas développer de lymphoedeme à la suite de vos différents curages ganglionnaires. J'espère que vous aurez sur ce forum des témoignages de patientes ayant subi une intervention similaire.
Vous devrez sans doute adapter par la suite votre activité physique afin de ne pas trop solliciter vos réseaux veineux et lymphatiques des membres inférieurs, le recours à un kinésithérapeute faisant des drainages lymphatiques pourra être utile mais cela, vous en parlerez avec votre chirurgien.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Renee GANTENBEIN-PETREMANT ven, 09/11/2018 - 23:41

Bonjour,
Fin 2014, j'ai eu un adénocarcinome utérin qui a nécessité tout ce que vous décrivez : chirurgie complète dont curage
ganglionnaire, chimio, et radio. Je dois dire que sur le moment, j'ai bien supporté tout le traitement pourtant contraignant.
12 à 18 mois après la chimio (au taxol), j'ai développé une neuropathie périphérique (mains et pieds) du au taxol justement ;
un inconvénient mais supportable. Et un peu plus tard encore, j'ai eu droit au lymphoedème qui nécessite, depuis deux ans, 2 séances de kiné par semaine (massage manuel et préssohérapie) avec des résultats moyens. Depuis peu, mon cardiologue m'a mise sous diurétique ce qui améliore grandement les résultats. Là aussi, contrainte de ces deux rendez-vous qui dureront encore bien longtemps me semble t-il.
Bon courage à vous
Renée G-P.

Ann_dolphin sam, 10/11/2018 - 08:57

Bonjour Renée et merci pour votre témoignage. L'opération et les traitements ont été efficace pour vous débarrasser du cancer, c'est déjà une superbe nouvelle. Ensuite, je m'en doute que la vie ne sera pas comme avant, c'est quand même une grosse opération et la lymphe doit bien servir à quelques chose... Avez vous fait des séances de kine toute suite après l'intervention ? Je me demande s'il ne peut pas être intéressant d'investir dans un appareil de pressotherapie pour la vie... J'avais déjà lu que l'oedeem peut venir des années plus tard, donc je pense qu'il faut faire dans la prévention ??! Bon courage à vous !