Forum

Cancer de pancreas

C.J mer, 20/03/2019 - 20:45 (3) commentaire(s)

Bonjour, je ne suis pas sûr de trouver des réponses à mes questions, mais malheureusement je ne vois pas vers qui me tourner autrement. Ma mère a été diagnostiquée d'un cancer du pancréas non opérable car metastatique en Août 2018. La tumeur est d'environ 2cm et elle a une métastase au niveau de la colone vertébrale.
Elle suit un protocole de chimiothérapie sur 6 mois, alterné entre un jour de chimio/semaine pendant 3 semaines consécutives puis une semaine de repos,etc... Elle a passé un scanner de contrôle à 3 mois ou apparaissait une légère réduction de la "tumeur" principale, la métastase sur la colone reste identique et pas de métastases supplémentaires.
Nous arrivons bientot aux 6 mois de protocole, à la suite duquel elle doit repasser un scanner de contrôle. Néanmoins l'interne nous a informé qu'elle n'aura pas de chimio pendant les 3 mois à suivre (donc aucun traitement) et qu'elle repassera un scanner de controle au bout de ces 3 mois repos avant d'envisager la suite du traitement.
Voici mes questions :
-peut on se réjouir des derniers resultats du scanner et à t elle des chances de guerir (initialement le chirurgien m'avait indiqué une espérance de vie de 6 mois en ocotbre 2018) ou est ce simplement "le calme avant la tempete"?
-pourquoi arrêtent-t-ils les traitements pendant 3 mois?
- de combien de temps disposons nous devant nous?
Je ne supporte plus d'attendre sans savoir, le prochain rendez vous avec le chirurgien est dans 1 mois et demi. Je veux savoir si elle va guérir ou non et si non dans combien de temps elle ne sera plus avec nous? Je sais que ça dépend... des malades... des réactions aux traitements... etc... mais je voudrais une moyenne, une estimation... savoir si quelqun à déjà été dans un cas similaire ou à connu un cas similaire, dites moi ce qui est arrivé par le suite. J'ai peur de me réjouir et de tomber d'encore plus haut si cela venait à être "foudroyant". Je veux simplement savoir comment ça va se passer...
Merci du fond du coeur à ceux qui prendront le temps de me répondre.

atmed mer, 20/03/2019 - 21:09

Bonsoir,
On peut bien sûr se réjouir d’avoir obtenu une réduction de la tumeur primitive au bout de 3 mois de traitement. Pour autant, il est peu probable qu’elle disparaisse.
Le traitement est arrêté au bout de 6 mois afin de laisser l’organisme souffler, la chimiothérapie attaquant le cancer mais sans épargner le reste de l’organisme. Que se passera-t-il alors ? Je suis bien incapable de répondre, la prédiction est impossible. Il peut y avoir une stabilité durant plusieurs mois ou au contraire une reprise de la croissance tumorale.
Bien cordialement
Dr A Marceau

MAM84810 jeu, 21/03/2019 - 17:09

Bonjour,

Mon mari qui vient d'avoir 66 ans a été diagnostiqué d'un cancer du pancréas stade suite à une jaunisse début Janvier. Nous venons d'apprendre que l'opération n'était pas possible car il a des métastases au foie. Aujourd'hui il est à l'hôpital pour prélèvement métastase en vue (si j'ai bien compris) d'adapter la chimio.
On nous a dit qu'il devrait faire de la chimio pendant 6 mois tous les 15 jours. Pour le moment, nous vivons "normalement". Il a un peu maigri suite à la jaunisse mais c'est tout. Je redoute la suite et moi aussi je voudrais savoir mais je commence à comprendre que chaque personne réagit différemment . Est-ce qu'il est possible que les métastases disparaissent suite à la chimio ? et dans ce cas l'opération est-elle possible ? Je me rends compte que ce serait presque miraculeux mais j'aimerais savoir car depuis plusieurs semaines nous n'avons pas d'interlocuteur.
Merci d'avance

atmed jeu, 21/03/2019 - 21:10

Bonsoir,
Il est rare que les métastases hépatiques d’un cancer pancréatique disparaissent sous l’effet de la chimiothérapie. En revanche, il arrive qu’elles diminuent suffisamment pour rendre un acte chirurgical possible. C’est un objectif généralement anticipé et on parle alors de chimiothérapie néoadjuvante.
Pour en savoir plus, le seul bon interlocuteur est l’oncologue qui assure la prise en charge médicale de votre mari.
Bien cordialement
Dr A Marceau