Un bilan pour la recherche sur le cancer

modifié le 21/10/2014

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu

Les cancers sont les principales causes de mortalité, avec les maladies cardio-vasculaires, et ils seront, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (O. M. S.), la première cause de mortalité dans le monde d’ici à 2010 devançant les maladies cardiovasculaires.

L’un des objectifs essentiels de la Ligue contre le cancer est d’apporter son soutien aux équipes de chercheurs pour améliorer la compréhension, la prévention, le dépistage et le traitement du cancer.

  • A ce jour on peut dire que la recherche en sciences de la vie, très active, a permis de mieux appréhender la biologie du cancer. De même le séquençage de la totalité du génome humain en 2000 a ouvert la voie à l’approche « post génomique ».
  • Les avancées de la recherche sur les biomarqueurs ont permis aussi d’améliorer le dépistage et le diagnostique de nombreux cancers.
  • Des recherches sur l’épidémiologie par zones géographiques permettent de déterminer l’impact de la maladie par population.
  • La recherche a permis également de mettre au point des vaccins préventifs contre des virus responsables de cancers
  • Enfin elle a permis des thérapies ciblées, aux résultats très spectaculaires, ces traitements augmentent les chances de succès contre la maladie, mais aujourd’hui encore le taux de mortalité par cancer reste élevé malgré les avancées dans la compréhension des mécanismes biologiques du cancer, les méthodes de dépistage et les traitements.

Le Président de la République, Nicolas SARKOZY, dans le 1er plan sur le cancer souhaitait donner la priorité à la recherche car dit-il :
« la qualité de la recherche est une condition de la qualité des soins qui seront prodigués dans les prochaines années »

Les chercheurs ont aujourd’hui une meilleure compréhension du développement et de la progression des cellules cancéreuses, la qualité de vie pendant et après les traitements s’est améliorée, et les taux de survie pour plusieurs cancers sont en hausse. 
Par ailleurs, l’UNESCO souhaite mettre en place une plateforme pour la recherche transnationale qui permettrait une interconnexion des centres européens de recherche sur le cancer avec des bases de données communes.

Bien que chaque jour, d’importants progrès soient réalisés dans la compréhension de la biologie du cancer, les progrès sont beaucoup plus lents dans l’amélioration de la qualité de la vie et la prolongation de l’espérance de vie. 
La prévention du cancer passera, entre autre, par la recherche pour identifier les agents et les comportements qui sont susceptibles de causer le cancer.

Pour la recherche, le comité du Morbihan de la Ligue contre le cancer  finance des équipes nationales, mais aussi régionales qui travaillent sur différents sujets : cancers du sein, du colon, du poumon, leucémie, etc.

De plus, grâce à l’action "Tulipes contre le Cancer", menée en partenariat avec le Lions Club Vannes Morbihan, nous soutenons une importante recherche : la Carte d’Identité des Tumeurs. Ce vaste programme permettra à terme la mise en place de traitements plus ciblés et moins invasifs pour les malades.

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu

Agenda

d l m m j v s
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
Les 100 ans de la Ligue Nationale contre le cancer
10
 
11
 
12
 
13
 
TRANS'ARTS CLEGUEREC
14
 
3 jours de musique à Cléguérec
15
 
3 jours de musique à Cléguérec
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 

Contact