Le cancer du col de l'utérus, bientôt de l'histoire ancienne ?

modifié le 25/02/2015

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu

Elle a tourné ce clip pour vous. C'est ici...

Chaque année, le cancer du col de l’utérus touche 3400 femme en France dont environ 1300 jeunes femmes. Et bien que la mortalité ait considérablement diminué, on déplore encore 800 décès à cause de cette maladie ainsi que de nombreux cas de stérilité.

Ce cancer est induit par une infection du col de l’utérus par un virus dit Human Papilloma Virus, il va provoquer des « lésions »qui vont évoluer au fil du temps (plusieurs années) en cancer avec tout ce qu’implique cette affection chirurgie lourde, chimiothérapie radiothérapie, graves séquelles et la terrible incertitude de la rechute.
Les médecins avaient déjà les moyens, grâce au « Frottis cervicaux-vaginal » de détecter précocement ces lésions avant qu’elles ne deviennent malignes puis par un acte médical simple« la conisation » de retirer la « zone malade ».
Les femmes dès 25 ans, devaient et doivent toujours se rendre au moins tous les trois ans chez leur médecin ou chez leur gynécologue pour faire un « Frottis » .
Depuis deux ans il existe une nouvelle arme contre ce virus : la vaccination. Il est important de rappeler que cette vaccination est remboursée par la Sécurité Sociale à 65 % et 100 % par les mutuelles ou l’Aide pour la Complémentaire Santé de l’Assurance Maladie .
Les Autorité Sanitaires Françaises recommandent de vacciner les jeunes filles dès l’âge de 14 ans et les jeunes femmes de 15 à 23 ans qui n’auraient pas eu de rapports sexuels ou dans l’année suivant leur premier rapport.
Il faut préciser que la vaccination ne dispense pas d’effectuer des Frottis.

L’ensemble des ces moyens nous permettent de croire que demain nous serons délivrés de cette terrible maladie qu’est le cancer du col de l’utérus , que cela ne sera plus qu’une maladie des temps anciens, de l’histoire ancienne..

Il existe deux vaccins :
  • Le GARDASIL 145 € l’injections 3 injections nécessaires. Il permet aussi de prévenir les verrues génitales.
  • Le CERVARIX 111 ,82 € l’injections 3 injections nécessaires.

Le Centre Hospitalier de Beauvais propose le dépistage du Virus Papillome Humain (ou HPV) mais qui n’est malheureusement pas remboursé. 



Partagez ce contenu

Partagez ce contenu
Agenda
d l m m j v s
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
Contact