La recherche en Essonne

modifié le 04/07/2017

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu

Un soutien exceptionnel : 575 000 € à la recherche en 2016

La Ligue est le premier financeur associatif indépendant de la recherche en cancérologie : en 2016 elle finance 874 projets pour 37,9 millions d’euros. 
 
Le budget global consenti par la Ligue pour le soutien à la recherche concerne deux grands types d’actions :
. Des Actions Nationales, regroupant des subventions et des allocations de recherche, accordées dans le cadre d’appels à projets nationaux et de plusieurs partenariats.
. Des Actions Régionales reposant sur l’attribution de subventions accordées dans le cadre d’un appel d’offres régional.
Ces deux actions sont complémentaires et permettent de financer une recherche diversifiée pour augmenter les chances de guérison des cancers. 

Un appel d’offres commun 

Comme chaque année, les Comités d’Ile-de-France ont lancé un appel d‘offres commun pour l’attribution des subventions de recherche. Le Comité régional d’évaluation, composé exclusivement de scientifiques travaillant hors de la région parisienne (à l’exception du Président, le Dr. Olivier Delattre), a étudié l’ensemble des dossiers.

Une recherche interventionnelle innovante

L'objet de l'essai Pépites(2) est de démontrer l'efficacité d'ateliers pédagogiques adaptés à l'âge, répétés sur les 4 années de collège, pour retarder l'initiation au tabagisme et réduire le passage à l'addiction. Le caractère innovant de cette démarche repose sur sa situation avant l'entrée en tabagisme. En effet, plusieurs études indiquent qu'une initiation précoce au tabac favorise son usage ultérieur, la dépendance à l'âge adulte et un risque plus élevé de maladies. Ainsi retarder l'âge d'entrée dans le tabagisme représente un enjeu majeur de santé publique pour réduire le tabagisme de la population.
 
Une première analyse après 2 ans de suivi montre une tendance positive sur la période initiatique au tabac dans le groupe intervention (4 collèges de La Norville, Palaiseau, Massy et Saint-Germain-lès-Arpajon participent à des ateliers pédagogiques) comparé au groupe témoin (2 collèges à Marcoussis et Evry). Cet essai montre qu'il est possible de conduire ce type de programme en milieu scolaire.
Le Comité soutient ce programme de Recherche en prévention à hauteur de 25 000 € en 2016.

Soutien à 5 projets d’équipes labellisées du Comité

Le programme "Equipes Labellisées" s’impose comme le fer de lance du soutien apporté par la Ligue à la recherche fondamentale en cancérologie en France. Il s’appuie sur un appel à projets annuel qui permet à des équipes appartenant à des laboratoires institutionnels de recherche publique (CNRS, Inserm, CEA, Université) de bénéficier d'un soutien financier couvrant les frais de fonctionnement de leur projet de recherche.
En 2016, sur les 99 équipes labellisées par la Ligue (soutien de 5 ans pour les équipes d’excellence), 48 sont situées en Ile-de-France. De même, les 183 doctorants et les 47 post-doctorants franciliens, représentent 31% des futurs et jeunes chercheurs financés par la Ligue sur le territoire national. 
Le Comité de l’Essonne apporte son soutien à 5 équipes labellisées : EYCHENE Alain, LARUE Lionel, MAUVIEL Alain, RASLOVA Hana et VAGNER Stéphan.
 
(1) Post-doctorant : période suivant le doctorat, qui complète la formation et les travaux de recherche.
(2) Programme Essonnien de Prévention de l'Initiation au Tabac par l'Education en milieu scolaire.
 

 

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu

Contact