« Nous sommes très complémentaires ! »

modifié le 12/11/2018

Partagez ce contenu

Michèle Le Cabec, responsable de l’Escale de la Ligue au service d’oncologie de l’hôpital de Vannes, et Anne Verrier, responsable des soixante-dix bénévoles de la délégation de la ville, se complètent au sein du Comité du Morbihan.

 

PROPOS RECUEILLIS PAR LINDA TAORMINA

 

Pourquoi êtes-vous devenues bénévoles ?

 

Michèle Le Cabec : Infirmière à la retraite, je suis bénévole pour différentes associations caritatives depuis vingt-cinq ans. Ma fille de 46 ans étant atteinte d’un cancer, il m’a paru naturel de rejoindre la Ligue contre le cancer. J’ai donc intégré l’équipe des bénévoles du Comité du Morbihan, il y a un an et demi, sur les conseils de mon amie, Anne Verrier. J’ai commencé par distribuer des affiches dans les mairies pour la campagne de Mars bleu. Puis, en collaboration avec le président et la directrice du Comité et avec l’équipe du service d’oncologie du centre hospitalier de Vannes, nous avons ouvert l’Escale, dont j’ai la responsabilité. C’est un salon « cosy », installé au sein du service d’oncologie de l’hôpital de Vannes, qui nous permet de recevoir les personnes malades et leur famille. On vient y prendre un café, discuter et découvrir les soins de support proposés par l’association. J’y suis tous les mardis après-midi et je gère une équipe de six bénévoles.

 

Anne Verrier : Mon parcours est tout autre. J’ai fait un BTS secrétariat de direction pour diriger, ensuite, une agence de voyages avant de prendre ma retraite, il y a treize ans. Pour rester active, je me suis engagée dans de nombreuses associations de loisirs. Trop ! Au bout d’un moment, j’ai tout lâché pour me recentrer sur ma famille. Puis j’ai senti que je pouvais recommencer à m’investir. C’est alors que j’ai rencontré, par hasard, la responsable du Comité du Morbihan, qui recherchait quelqu’un pour faire un peu de secrétariat. C’était dans mes cordes, j’ai donc proposé mon aide. Cela fait déjà plus de quatre ans que cela dure !

 

 

Quelles sont vos activités à la Ligue ?

 

M.L.C. : Mon rôle est de représenter l’association au sein du service d’oncologie de l’hôpital. Avec mon équipe de six bénévoles, nous présentons les différentes activités proposées gratuitement par la Ligue, comme les soins socio-esthétiques, la sophrologie, l’activité physique adaptée, l’art-thérapie… Nous orientons les patients qui en expriment le besoin vers les deux psychologues du Comité. Nous proposons également des rendez-vous pour les groupes de parole destinés aux enfants dont les parents sont malades .Nous sommes aussi très présents pour les aidants.

 

A.V. : Je suis entrée au Comité pour faire de l’administratif, mais on m’a très vite proposé de m’occuper de la gestion de manifestations. De fil en aiguille, j’ai été sollicitée pour piloter la délégation de Vannes, responsabilité que j’ai acceptée quand je me suis sentie “imprégnée” de l’activité du Comité et de la Ligue. Cela fait déjà trois ans ! Je suis aussi bien en contact avec les bénévoles que les salariés du Comité et les personnes malades. Cela me plaît beaucoup de rencontrer des gens de tous horizons.

 

Comment travaillez-vous ensemble ?

M.L.C. : Nous avons une approche différente du Comité (Anne est plutôt gestionnaire et moi infirmière sur le terrain), mais nous sommes complémentaires. Notre amitié y est pour beaucoup. Nous nous entraidons et nous savons que nous pouvons compter l’une sur l’autre pour se remplacer si besoin.

 

A.V. : L’an dernier, par exemple, je n’ai pas pu participer au Forum des associations de la ville, mais Michèle a répondu présente. Ça me rassure beaucoup de savoir qu’elle est là. C’est une sécurité qui permet d’assurer le bon fonctionnement du Comité.

 

Avez-vous bénéficié d’une formation ?

M.L.C. : À l’Escale, les bénévoles ne font pas partie du milieu médical. Pour les rassurer sur le bon comportement à avoir avec les patients, nous avons tous bénéficié d’une formation sur l’approche de la maladie cancéreuse, dispensée par une psychologue clinicienne, un médecin, un chirurgien bénévole au Comité du Morbihan.

 

A.V. : De mon côté, je n’ai suivi aucune formation car l’administratif faisait partie de mon métier, ainsi que la gestion d’une équipe (j’ai été directrice de mon agence et présidente d’un club service).

 

Comment gérez-vous la présence d’une association concurrente à l’hôpital ?

M.L.C. : Il s’agit d’une association locale, centrée sur l’approche des malades, qui leur propose des soins de confort et des sorties. Nous ne sommes pas en concurrence et travaillons en bonne intelligence. De fait, nous représentons une association d’envergure nationale, avec une large part donnée à l’aide apportée aux personnes malades sur notre département du Morbihan, mais aussi à la recherche et la prévention.

 

Article paru dans le magazine VIVRE N°379

Crédit photo : Bruno LEVY

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
CONCERT EGLISE SAINT CLAIR DE REGUINY
16
 
17
 
18
 
19
 
Concert Ensemble Choral de la Roche Bernard
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
 
 
Contact