Groupes de parole

Partagez ce contenu

Créés à partir de 1995 sous l’impulsion de psychologues experts, et fortement relancés à la suite des premiers Etats Généraux de Malades en 1998, les groupes de parole sont destinés aux personnes traitées ou ayant été traitées pour un cancer. Ils répondent à des règles de fonctionnement bien précises qui sont régulièrement discutées et évaluées. 

Une trentaine de ces groupes a déjà été mise en place par les comités de la Ligue contre le Cancer. Les groupes de parole doivent être distingués des autres structures comme les « groupes de convivialité » destinés à un moment de partage, ou les « groupes d’information » beaucoup plus techniques, ou encore les « groupes de soutien » pour les proches accompagnant un des leurs dans la maladie. 

Le groupe de parole est un lieu pour être ensemble et partager le vécu, les ressentis, les projets et les doutes liés à la survenue de la maladie cancéreuse. Le groupe de parole offre ainsi la possibilité de prendre la parole et d’être écouté. Les animateurs, médecin et psychologue, participent aux échanges, facilitent cette écoute ; parfois ils informent, toujours, ils ont le souci de soutenir l’expression de soi. Ce « travail sur soi » est aussi soutenu par le groupe et s’élabore au fur et à mesure des rencontres successives. Il est question d’intégrer un peu plus la maladie pour mieux s’en distancier par la suite, mais aussi, dans la dynamique du groupe, de vérifier qu’on n’est pas seul à vivre telle ou telle expérience. 
A Dijon, depuis 2005, des groupes de parole ont été mis en place, avec une fréquence mensuelle et pendant six à douze mois. Ils sont animés par une psychologue et un médecin. Lorsqu’on interroge les personnes sur leur participation à ces groupes, elles expriment largement leur satisfaction, en insistant sur le sentiment d’avoir pu partager avec d’autres malades, de s’être sentis écoutés et soutenus, d’avoir pu parler de la maladie comme il est souvent difficile de le faire avec ses proches, mais aussi, d’avoir senti qu’on peut aider l’autre et le soutenir, de se poser des questions et parfois de trouver des réponses. Dans ce sens, on peut souligner ici que de tels groupes, s’ils sont l’occasion de partager des instants difficiles de la vie, sont aussi l’occasion de partager des joies, des étonnements, des « coups de gueule » et beaucoup de tendresse.
            
Des groupes de parole pour les malades ou pour les familles se constituent en fonction du nombre de demandes qui sont faites auprès du Comité. La participation est gratuite et ne nécessite pas l'adhésion au Comité.

Malades, proches ou familles, ... pour participer à un groupe, il suffit de  prendre contact avec le secrétariat du Comité pat téléphone au 03 80 50 80 00.
Un entretien préalable avec la psychologue du Comité sera nécessaire et une date de rencontre vous sera proposée.

 

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
Contact