Interview de aurélie grall, psychologue

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu

Quel est le rôle d’un psychologue au sein de l’Espace Ligue de Nice ?

Le psychologue apporte une aide et un soutien psychologique aux patients atteints de cancer et à leur entourage. Il est spécialisé dans la problématique cancer et ses répercussions sur la vie quotidienne des malades et de leurs familles.

Par le biais d’entretiens individuels le psychologue permet la verbalisation des angoisses et des interrogations vécues durant le parcours de soins.

Comment se déroule une prise en charge de malades ?

En règle générale, c’est la maladie qui incite le patient à consulter, avec le plus souvent, l’apparition de difficultés qu’il n’arrive plus à surmonter.

Le psychologue l’aide alors à formuler la nature de son mal-être, écoute ses inquiétudes évalue l’état psychique et l’orientation à donner.

Les entretiens avec le psychologue sont ponctuels ou réguliers, toujours confidentiels. Ils se déroulent parfois en présence du conjoint ou des enfants. Ils n’ont pas de visée psychothérapeutique mais ont pour objectif premier d’aider à mieux vivre la situation.

Qu’est-ce que les malades abordent le plus souvent lors des entretiens ?

L’annonce du diagnostic (choc physique et psychologique), les traitements (atteinte de l’intégrité corporelle en souffrance), et l’après traitement (angoisses d’abandon, « épée de Damoclès ») vont émailler les motifs de consultation.

Il s’agira en effet pour les patients d’aborder au fur et à mesure de ces trois grandes phases la question des transformations corporelles (alopécie, cicatrices…), l’état psychologique modifié (fluctuation de l’humeur, troubles du sommeil, tristesse, abattement, fatigue, repli sur soi, perte de désir), les problèmes de communication avec l’entourage, les angoisses quant au pronostic.

Il est très fréquent de voir apparaitre une symptomatologie dépressive réactionnelle à l’annonce du diagnostic.

Vous prenez également en charge les proches, en quoi cela consiste-t-il ?

Il s’agit là d’un accompagnement sous forme de soutien, d’écoute des angoisses et des inquiétudes. C’est un endroit de parole où les familles peuvent « craquer », « pleurer », exprimer leur désarroi ou impuissance, sans faire de tort au malade. C’est aussi l’occasion d’échanger, d’expliquer les réactions ou attitudes parfois déconcertantes des patients afin d’élaborer ensemble des outils pour rétablir la communication. L’objectif est de permettre à l’aidant de continuer à aider…

Ponctuellement, la prise en charge des proches consiste aussi en suivi de deuil.

Est-ce que le psychologue travaille seul ?

Non heureusement !

Le psychologue travaille en étroite collaboration avec les autres intervenants (socio esthéticienne, réflexologue, sophrologue, diététicienne…) pour une prise en charge globale et complémentaire.

Il peut également réorienter vers un confrère en libéral ou psychiatre si nécessaire.

Chaque semaine, les intervenants se réunissent pour analyser leur pratique et optimiser la prise en charge des patients à chaque étape de leur parcours.

Concrètement, comment prendre rendez-vous avec le psychologue ?

Par téléphone : 04 93 62 13 02
En venant directement au Comité : 3 rue Alfred Mortier à Nice

Une adhésion, d’un montant de 10€ par an, est demandée. Elle comprend l’accès à l’ensemble des services que met à disposition la Ligue pour les malades.
 

Aurélie GRALL, Psychologue clinicienne et formateur

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu

Agenda

d l m m j v s
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
Journée nationale des Aidants
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
Conférence sur La prévention du cancer du sein
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
Représentation de théâtre "Vive la colocation" !
21
 
22
 
Concert de Chorales
23
 
24
 
25
 
26
 
Ciné Santé : séance de cinéma + échanges
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 

Contact

  • Adresse postale 3 Rue Alfred Mortier 06000 Nice
    permanence Du mardi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h45 à 16h45 RDV au : 04 97 20 20 46
    map comite