Interview : Nos bénévoles ont la parole

modifié le 15/10/2018

Partagez ce contenu

Les Bénévoles sont formés à l'écoute dans une école dédiée. Photo Thierry Suire

 

 

Nouveau président, nouvelle équipe et nouvelles envies y compris en direction des bénévoles.

« Je voudrais surtout dire aux personnes atteintes d'un cancer : ne vous laissez pas aller, continuez à vous maquiller, à vous pomponner »? Christiane Perraire a la voix posée mais l'expérience de cette terrible maladie l’a fait vibrer. « Je sais que c'est parfois plus facile à dire qu'à faire », souligne celle qui a plus d'une fois appelé une amie à la rescousse quand son moral était au plus bas. Mais garder cette estime de soi, c'est « vital ».

Christiane, tout comme Luce Bernard ou encore Carole Turpin fait partie des bénévoles de la Ligue contre le cancer. Elles ont suivi à Bordeaux une formation spécifique à l'écoute, au sein de l'École de la Ligue. Ces femmes ont toutes été touchées, parfois via leurs proches, par la maladie. « C'est souvent plus facile de parler à un inconnu qu'à une personne proche, même si elle est de la même famille », explique Carole Turpin. Et pour certains bénévoles, comme Luce Bernard, « cela pousse à aller de l'avant, à ne pas regarder que sa vie ». Si beaucoup de bénévoles formés à l'écoute sont passés par la maladie, « ce n'est pas une obligation, loin de là, ce qui compte, c'est la qualité de l'écoute ». Car souvent, en la matière, c'est le médecin qui est le seul référent. « Lui, il soigne, mais souvent, on se perd dans son jargon ». Mais la formation dispensée par le Ligue leur précise bien leur rôle d'écoute de tous les aspects de la maladie, un rôle distinct de celui du médecin.

Cette dimension d'écoute, au sein de l'antenne lot-et-garonnaise de la Ligue prend de l'ampleur et est appelée à mieux se faire connaître, y compris au cœur du milieu médical. Grâce, entre autre, au renouveau de l'association au niveau départemental. « Nous faisions de la prévention, nous avons une permanence, mais, petit à petit, le comité s'est endormi ». Jusqu'à l'arrivée de son nouveau président en avril 2014, l'oncologue Olivier Bernard. Il a insufflé une nouvelle dynamique. Pas seulement auprès des bénévoles. Au titre de président de la Ligue, il présidait, en novembre dernier, la 13e Journée régionale du réseau de cancérologie d'Aquitaine, au parc des Expositions à Agen. Une journée qui a réuni 200 professionnels.

Aujourd'hui, la Ligue prépare des actions de prévention pour l'été, autour de la protection de la peau, en particulier en direction des enfants.

 

Anne Gresser

 

Pour devenir bénévole ou simplement parler : renseignement sur cd47@ligue-cancer.net/cd47 ou 05 53 66 08 34 du lundi au vendredi, de 9 heures à 12 heures et de 13h a 17h. 

 

 

 

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
Contact