Interview : Christelle Chapuis notre socio-esthéticienne

modifié le 15/10/2018

Partagez ce contenu

Christelle Chapuis en visite au siège de la Ligue contre le cancer à Agen, avec Julie Ruchaud, chargée de communication et Eléonore, stagiaire./Photo CDV

 

Socio-esthéticienne : des brins de bonheur au bout des doigts

 

Christelle Chapuis est socio-esthéticienne. Elle intervient, via la Ligue contre le cancer, auprès de malades atteints par un cancer. Du bout des doigts, cette«magicienne» arrive à redonner le sourire et surtout l'envie de continuer la lutte.

A 18 ans,lorsque Christelle Chapuis passe son brevet d'esthéticienne, elle est bien sûr loin de se douter qu'un jour, elle ira maquiller des dames sans cheveux, à la peau ternie par un trop-plein de produits chimiques injectés directement dans les plus grosses veines du corps. Et qu'elle aimerait ça ! «Ce métier me tient vraiment à cœur», confie-t-elle. «La plus merveilleuse des récompenses, c'est le sourire des femmes à la fin du soin». Trois fois une heure, c'est ce qui est proposé aux malades pour une année. La Ligue contre le cancer finance, la Carsat est partenaire. Trois heures, cela ne semble pas grand-chose pour soulager un peu tant de souffrances, mais c'est déjà énorme.

EnLot-et-Garonne, il y a peu de socio-esthéticiennes. «J'interviens dans différents établissements», poursuit Christelle Chapuis, «en maison de retraite à Condom, Mézin, en milieu hospitalier à Nérac, Condom, pour des associations comme Arpège à Auch, et à domicile avec la Ligue sur une partie du département.Une autre socio-esthéticienne, Mylène, intervient elle aussi sur les autres secteurs.» Une heure de modelage du visage, des bras, des jambes, «apporte cette sensation de bien-être qui change la journée». Parfois c'est juste les pieds ou les mains. «Certaines personnes ne supportent pas qu'on touche leur corps autre part que les mains ou les pieds. Mon but est de les soulager, je suis entièrement à leur écoute. Et je ne parle jamais de maladie, ce n'est pas mon rôle. Parfois, je ne sais même pas de quel cancer il s'agit. Si elles ont envie d'en parler, je les écoute. Sinon, on parle d'autre chose». Madame L. qui apprécie les interventions de Christelle, explique : «Elle m'apporte du bienêtre sur le plan personnel, de la gaieté, je retrouve une vie comme avant.C'est un moment de joie que je n'avais plus. Grâce à son sourire, sa bonne humeur, elle m'apporte un peu de bonheur, elle prend soin de moi». Christelle Chapuis était esthéticienne dans une précédente vie. Après une formation spécifique au Codes à Tours, là voici socio-esthéticienne. Pour dames, pour hommes, pour toutes celles et ceux qu'une simple caresse parfois peut aider à repartir. Depuis le début de l'année, une vingtaine de personnes ont bénéficié gratuitement des prestations d'une socio-esthéticienne via la Ligue contre le cancer.

 

>Renseignez-vous au 05 53 66 08 34.

 

C.D.V. 

Le Petit Bleu et La Dépêche du Midi le 14/05/2015. 

 

 

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
Rencard Speed Classic !
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
Soirée Spectacle ! Soirée Spectacle !
 
Contact