Dry January - Faites une pause d'alcool pendant 1 mois !

modifié le 05/01/2022

Partagez ce contenu

 

La Ligue contre le cancer soutient #LeDéfiDeJanvier et encourage chacun à y participer

Cette initiative de France Assos Santé, dont la Ligue contre le cancer est membre, encourage les français à faire une pause d’un mois dans leur consommation d’alcool. Un répit offert à l’organisme, mais aussi une occasion de réfléchir à la place qu’occupe l’alcool dans le quotidien et à ses effet sur la santé.

« Les risques liés au tabac, premier facteur de risque de cancer évitable en France, sont connus. Concernant l’alcool, qui se place en seconde position, une réelle prise de conscience et des actions de sensibilisation efficaces sont indispensables. J’alertais par exemple récemment sur le danger des bières ultra-fortes, jusqu’à 16 degrés d’alcool, en vente libre et à des prix dérisoires... Une pratique commerciale inexcusable et un attentat à la santé des jeunes ! La Ligue contre le cancer s’engage pour protéger la santé de tous, en particulier celle des populations les plus vulnérables, souvent les plus concernées par les dégâts de l’alcool sur leur santé. » explique le professeur Axel Kahn, ancien président de la Ligue contre le cancer.

Alcool et cancers : des risques peu connus mais avérés

L’alcool, 2ème facteur de risque de cancer évitable, est à l'origine de 16 000 décès par cancer par an en France et est impliqué notamment dans ceux de la gorge, ORL, du foie, colorectal et du sein. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, tous les alcools représentent le même danger pour la santé !

Les bénéfices de l’arrêt de l’alcool pendant 1 mois sur la santé sont prouvés : perte de poids, sommeil amélioré, regain d’énergie, meilleure concentration et une consommation d’alcool mieux maîtrisée par la suite.

Cependant, ces arguments scientifiques restent largement méconnus : en juin 2018, la Ligue contre le cancer publiait une étude démontrant que les français étaient peu conscients des dangers liés à l’alcool sur leur santé – et notamment sur l’apparition de cancers : plus de la moitié des Français (54%) n’ont pas le sentiment de prendre des risques en consommant de l’alcool et seuls 23% savent que l’alcool est le deuxième facteur de risque de cancer évitable.

La Ligue contre le cancer s’inquiète du poids du lobby de l’alcool

Les industriels de l’alcool ont une très forte influence en France, notamment sur les pouvoirs publics.  Celle-ci est flagrante : 77 % des Français en ont conscience et sont favorables à davantage de mesures de prévention contre l’alcool (sondage Ligue contre le cancer/Opinion Way - juin 2018).

La Ligue contre le cancer, en portant avec les autres associations de France Assos Santé #LeDefiDeJanvier, fait face à un opposant puissant qui sait adapter son discours et sa stratégie pour contrer la mission de prévention des acteurs de santé. En associant le danger de l’alcool aux seules « consommations excessives », en prônant la « modération » ou la « consommation raisonnable », les industriels de l’alcool instrumentalisent la prévention pour préserver leur activité économique.

Le défi de Janvier, un bénéfice pour l'avenir

Le défi de janvier permet avant tout de se questionner sur sa consommation d’alcool. En effet, les règles du défi sont simples, « ne pas boire d’alcool à partir de l’heure de lever le 1er janvier, jusqu’à la fin du mois … et c’est tout ! », mais il n’y a rien à gagner puisque c’est un défi personnel, il est donc possible de réussir le défi de janvier même si on boit un verre en janvier. Le but de ce défi est de prendre conscience de sa consommation d’alcool, de se poser des questions telles que : Pour quelles raisons je bois un verre aujourd’hui ? Est-ce que j’ai vraiment envie de ce verre maintenant ?

Une étude réalisée par l’université de Sussex en 2019 permet de montrer l’intérêt de cette prise de conscience sur sa consommation personnelle, qui a été ressentie par 80% des participants en janvier, mais aussi après. En effet, cette étude montre également une diminution de la consommation d’alcool six mois après chez les participants du Défi De Janvier. Les questions posées à soi-même lors de ce défi représentent donc un réel bénéfice sur l’avenir.

Pour avoir un aperçu plus concret de son avancée au mois de janvier ou tout au long de l’année, il existe l’application Try Dry (disponible gratuitement pour Android et iPhone) qui vous permettra de suivre l’économie de vos calories et de votre argent. Retrouvez toutes les informations sur le site dryjanuary.fr ainsi que des articles pour vous aider lors de votre défi, des conseils ou encore des recettes de cocktails sans alcool.

 

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
Contact
  • Adresse postale 331, rue Victor Hugo 37009 Tours Cedex
    permanence du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h15 à 17h15 sauf vendredi 16h15
    map comite