SEANCE DE "NIDRA YOGA" AVEC DOMINIQUE du 04 FEVRIER

Partagez ce contenu

Une séance de NIDRA YOGA avec Dominique, notre professeur bénévole de yoga avec ci-dessous  la définition courte du Nidra yoga et explication du sankalpa (bonne résolution pour soi-même). Les documents au format pdf sont en fin de l'article
 
Pour cette séance réalisée en visio, merci de prévoir une feuille et un papier afin de formuler correctement votre Sankalpa.
Après quelques explications, la séance sera principalement une longue détente (comme dise certain, c'est le yoga des paresseux !!!)
 
La position idéale est allongée (sur le sol ou dans un bon canapé), ou bien installée dans un bon fauteuil. (préparez vous...)
Merci de prévoir une couverture afin de vous couvrir, car il ne faut surtout pas avoir froid.
 
Namasté
Nama signifie s’incliner, as signifie je, et te signifie toi. Namasté signifie donc « je m’incline devant toi » ou 
"La lumière qui est en moi reconnaît et salue la lumière qui est en toi"
 

Qu’est-ce que le Yoga-Nidrâ

Apparenté à la vaste famille du Raja Yoga (ou yoga royal), le Yoga-Nidrâ est un des plus puissants, des plus agréables, et des plus paresseux (puisqu’il se pratique avec coussins et couvertures) moyen de relaxation connu à ce jour.

Le Yoga-Nidrâ est une technique de visualisation en relaxation profonde très similaire au sommeil lent léger.

Son enseignement fut originalement pratiqué pour améliorer la santé physique et vider l’esprit afin de préparer à la méditation dans la recherche de l’éveil.

Les Hindous définissaient non pas deux, mais quatre états de conscience : les deux premiers correspondent à la veille et au sommeil, le troisième correspond à la phase de rêve qu’ils identifiaient comme un état de conscience spécifique distinct du sommeil « calme ».

Le quatrième état yogique est appelé « sommeil conscient », c’est le Yoga-Nidrâ qui s’apparente d’un point de vue médical au stade 1 (et parfois 2) du sommeil lent.

Cet état de conscience est très semblable à ce qui se passe lors de séances de sophrologies ou d’hypnose, lorsqu’elles sont bien conduites.

Notons bien qu’il serait fallacieux de considérer le Yoga-Nidrâ comme un véritable état de sommeil (alors qu’on lit ici ou là que c’est la « maîtrise du sommeil »).

Pour autant, ces techniques de relaxation développées pendant des siècles par les maitres tantriques restent intéressantes en tant que moyens de se détendre lorsque le stress et les éléments somnotoxiques s’accompagnent d’état d’hyper-éveil cérébral incompatible avec l’endormissement.

Source : http://www.sommeil-mg.net/spip/Yoga-Nidra

 

Sankalpa – la graine magique de yoga nidra

C’est une graine d’idée que vous plantez en vous, une notion qui va germer, mûrir, jusqu’à devenir réalité et modeler votre vie.

Votre sankalpa doit être court, positif, concret et précis.

Votre intention doit être formulée de manière affirmative. Commencez votre sankalpa avec “je suis …” et non “Je veux …” . Finissez votre voeu avec ce qui vous rend profondément heureux.
Si vous hésitez sur votre intention, choisissez en une simple, facile à surmonter. Une fois, ce premier voeu réalisé, prenez une intention avec un thème plus abstrait.
Voici un exemple: “Je suis libre de toutes dépendances”. Ce Sankalpa est simple, assez facile à réaliser. Vous ne voulez plus être dépendant du chocolat, du café, … Une intention abstraite est: “je suis libre”. Cette liberté est dans notre tête, là où vous vous sentez bien.
Une fois votre voeu trouvé, il faut essayer de le réaliser. Cela peut prendre des années mais ce n’est pas le temps qui compte, c’est le bien-être que ce sankalpa, nous apporte.

Exemple de Sankalpa:

Je profite de la vie”,

Je suis dans l’instant présent”

J’ai confiance en moi”,

Je suis pleine de gratitude “

Je suis serein”,

J’avance dans le bonheur”,

Je ne juge pas”

Je m’aime comme je suis”

Sankalpa, un ordre direct au subconscient (Yoga Nidra)



 

C’est une graine d’idée que vous plantez en vous, une notion qui va germer, mûrir, jusqu’à devenir réalité et modeler votre vie.

 

Sankalpa (en Sanskrit: détermination) est la formulation d’une intention particulière pour atteindre un but défini. C’est une sorte de bonne résolution pour soi-même, une pensée positive, une pensée noble. C’est une graine que vous plantez en vous, une notion qui va germer, mûrir, jusqu’à devenir réalité et modeler votre vie.

Avec Sankalpa, vous plantez une idée qui devient si forte qu’elle commence à colorer votre réalité. Et ce que vous pensiez auparavant impossible semble soudain facile et naturel.

Le moment idéal pour déposer cette intention est le silence intérieur de Yoga Nidra. Au début et en fin de Yoga Nidra, l’esprit est ouvert aux suggestions. Dans cet état particulier de conscience, vous plantez votre Sankalpa dans un sol fertile.

Sankalpa peut être utilisé pour satisfaire tous vos désirs, toutes vos aspirations: fortune, pouvoir, réussite, acquisition, etc. Cependant, il s’entend bien que le meilleur Sankalpa est celui qui vous aide à réaliser le but de votre existence, celui qui ouvre le chemin que vous savez être le votre, au plus profond de vous.

 

Quelques règles pour formuler Sankalpa:

1. Sankalpa est répété durant une séance de Yoga Nidra ou tout simplement juste avant de vous endormir ou à votre réveil, quand votre conscience oscille entre sommeil et éveil.

2. Sankalpa est court, concret, exprimé avec simplicité.

3. Sankalpa est exprimé au présent, positif, sans négation: plutôt que « j’arrête de fumer », préférez: « je suis libre de toute dépendance ».

3. Sankalpa est évoqué avec une conviction sans faille, étant certain de sa réalisation. Une résolution se fonde sur la volonté. Plus forte est la volonté qui sous-tend Sankalpa, plus celui-ci s’enracine.

4. Sankalpa vous concerne mais est également bénéfique pour les autres.

5. Une fois la formulation établie, elle doit toujours rester la même. Et c’est ce même Sankalpa qui est répété, inlassablement, jusqu’à l’expression de sa réalisation. Il n’en est pas changé avant sa concrétisation. Sankalpa peut ainsi rester identique pendant des années. Il peut même ne pas changer de toute une vie.

6. La formulation de Sankalpa ne passe pas forcément par les mots, au contraire, il est préférable qu’elle soit visuelle.

7. Sankalpa est évoqué à la fin d’une expiration, durant une rétention poumon vide. Ensuite, après l’avoir exprimé, on n’y pense plus, on n’y revient pas, on ne s’y attache d’aucune manière, on l’oublie.

8. Sankalpa est votre secret. Il doit rester à l’abri du jugement d’autrui.

9. Si vous hésitez sur le Sankalpa à adopter, choisissez en un simple en lien avec un obstacle concret à surmonter. Une fois se premier obstacle dépassé, un Sankalpa plus durable avec un objectif plus ambitieux pourra émerger.

 

« Vous êtes façonné par vos pensées; alors, débarrassez-vous de toutes celles qui sont stériles, usées, et remplacez-les par des pensées nouvelles, régénérées et créatrices, c’est-à-dire des pensées de foi, d’amour et de bonté. »

 

Partagez ce contenu

Contact