Hommage Jacques Raphin

modifié le 14/12/2021

Partagez ce contenu

HOMMAGE A JACQUES RAPHIN

Texte écrit et lu par Jean-Pierre Martin, Président du Comité lors de ses obsèques. 

 

Ma première rencontre avec Jacques Raphin remonte à l’année 1979, lorsque j’ai été nommé représentant des assistants chefs de clinique au sein de l’UER Grange Blanche dont il assurait la direction administrative.

Trois ans plus tard nos chemins se sont séparés.

Mais nous avions tous deux gardé un bon souvenir de cette courte et ancienne période car c’est avec un plaisir partagé que nous nous sommes retrouvés 35 ans plus tard au comité du Rhône de la ligue contre le cancer que je venais de rejoindre après l’arrêt de mes activités et l’idée de retravailler ensemble nous séduisait tous deux.

Jacques a consacré 39 ans de sa vie au ministère de l’Education Nationale et a notamment assuré de 1994 à sa retraite en 2002 la fonction de secrétaire général adjoint de l’université Claude Bernard Lyon 1 en charge de la responsabilité administrative du Secteur Santé.

En 2002 lors de son départ en retraite, il avait rejoint comme bénévole le Comité du Rhône de la Ligue contre le cancer, répondant à une suggestion extrêmement pertinente de Gilbert Lenoir.

En effet Jacques apportait sa parfaite connaissance des rouages et des règles de l’administration, très utile pour la gestion d’une association et ses nombreux contacts avec le monde de la santé et c’est ainsi que rapidement il est devenu membre du conseil d’administration en 2006 puis secrétaire général du comité en 2010.

Il a été dans cette mission un soutien indispensable pour les présidents successifs qu’il a accompagnés durant un peu moins de 20 ans et je peux personnellement bien évidemment directement en attester.

Il a aussi été toujours été extrêmement présent et disponible pour l’équipe des salariés et les bénévoles du Comité.

Il n’a jamais souhaité faire acte de candidature mais Il aurait fait  un excellent président et j’en suis d’autant plus convaincu qu’il avait assuré un intérim de plusieurs mois en 2016.

Mais l’action de Jacques ne s’est pas limitée à cette aide à la gestion administrative car il s’est notamment totalement impliqué dans la mise en place des représentants des usagers au sein des établissements hospitaliers en collaboration avec France Assoc Santé, formant avec Janine Lesage un duo particulièrement performant.

Il a été aussi extrêmement impliqué en collaboration avec le siège national de la Ligue dans le développement du réseau des représentants des usagers au niveau national.

C’est cet engagement pour les patients qui l’a conduit à siéger à la commission des usagers du Centre Léon Bérard dont il était aussi membre du conseil d’administration et à la Commission Centrale des Usagers des Hospices Civils de Lyon.

Mais ce que je voudrais saluer tout particulièrement aujourd’hui c’est que Jacques ce ne sont pas seulement des compétences et des engagements, mais aussi et surtout un savoir-faire reposant sur des analyses extrêmement précises des situations, le souci permanent de dépassionner le débat, la rigueur dans l’analyse et dans l’élaboration des solutions.

Mais c’était aussi un savoir-être marqué par l’empathie, la générosité et la bienveillance et les nombreux messages que nous avons reçus ces derniers jours au comité du Rhône sont là pour en attester.

Dans toutes ses missions, Jacques a été écouté mais surtout entendu et je vais employer un mot qui est un peu tombé en désuétude , c’était un sage.

Depuis plusieurs années Jacques souffrait d’une fibrose pulmonaire qui s’est avérée de plus en plus sévère et invalidante et il y a quelques mois il m’avait fait savoir qu’il avait prévu de lever le pied et qu’il fallait se préparer à lui trouver un, ou plutôt des successeurs.

Malheureusement le destin en a décidé autrement, destin qui a pour nom le cancer contre lequel il s’est tant mobilisé depuis près de 20 ans.

Un cancer diagnostiqué il y a quelques mois dans une situation paraissant d’emblée très menaçante ce dont il était parfaitement conscient et d’autant plus que sa fragilité respiratoire limitait les possibilités thérapeutiques.

Tous les traitements entrepris n’ont pas empêché que la maladie nous conduise à nous retrouver cet après-midi autour de sa famille, bien plus tôt que l’on aurait souhaité.

Bien évidemment mes pensées vont tout particulièrement vers Madame Raphin dont chacun s’accorde à reconnaître la qualité de son accompagnement durant ces mois, vers son fils Philippe et vers ses petits- enfants Alexis et Charlotte.

Nous sommes tout à fait conscient du vide immense qu’il laisse et nous tenons à vous assurer de tout notre soutien et vous redire que nous garderons très fort le souvenir de notre ami Jacques.

 

 

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
Contact
  • Adresse postale 86 bis rue de Sèze 69006 Lyon
    permanence DU LUNDI AU JEUDI 8H30 A 12H30 - 13H30 A 18H LE VENDREDI 8H30 A 12H30 - 13H30 A 17H
    map comite