ZOOM SUR UN PROJET DE RECHERCHE FINANCE PAR LE COMITE

modifié le 09/05/2022

Partagez ce contenu

Grâce à vos dons, le Comité du Rhône soutient des équipes de chercheurs engagés dans la lutte contre le cancer.
Parmi elles, celle de Gilles Freyer qui nous explique son projet.
 
Le cancer épithélial de l’ovaire est la 5ème cause de cancer chez la femme avec environ 70% de diagnostic tardif et une survie à 5 ans < 40%. 
Le traitement de référence reste la chirurgie et une chimiothérapie (CT) par association de Sels de Platine et Paclitaxel. Les rechutes ne sont pas rares.
De nouvelles approches thérapeutiques sont à l’étude :
 
·       Voie 1 : bloquer les voies de réparation de l’ADN des cellules cancéreuses pour ralentir leur prolifération,
 
·       Voie 2 : bloquer le développement des vaisseaux sanguins qui nourrissent la tumeur,
 
·       Voie 3 : favoriser l’infiltration de la tumeur par les cellules de notre défense immunitaire.
 
Le projet de recherche étudie la combinaison de certaines de ces approches. L’objectif est de valider l’efficacité de thérapies combinées afin d’offrir aux patientes la possibilité d’un traitement personnalisé. 
 
 

Dans les nouvelles approches thérapeutiques :



 

Voie 1 :   les cellules cancéreuses réparent leur ADN en utilisant une protéine PARP. Un agent inhibiteur (Olaparib) de la protéine PARP, apporte un bénéfice à l’efficacité d’un traitement (études PAOLA, PRIMA, VELIA),

Voie 2 : une thérapie anti-angiogénique (Durvalumab) qui inhibe le développement des vaisseaux sanguins dans la tumeur est intéressante pour prolonger une rémission,

Voie 3 : une immunothérapie (Besacizumab), seule ou en combinaison, est une voie thérapeutique très intéressante dans les cancers à charge mutationnelle tumorale (CMT) élevée.

Une CMT élevée est un bon pronostic de réponse au traitement.

 

Notre projet de recherche BOLD-CMT évalue la triple association Durvalumab, Olaparib et Bevacizumab chez des patientes en rechute après au moins une ligne de chimiothérapie.

L’objectif est une évaluation de l’efficacité et de la tolérance de cette combinaison médicamenteuse.

 

Dans nos recherches,  l’indicateur de suivi est la mesure des CMT. Pour ce faire, la validation d’une méthode de détermination des CMT sur biopsie liquide plutôt que sur biopsie solide est en cours.  

 

 

Partagez ce contenu

Agenda
d l m m j v s
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
 
Contact
  • Adresse postale 86 bis rue de Sèze 69006 Lyon
    permanence DU LUNDI AU JEUDI 8H30 A 12H30 - 13H30 A 18H LE VENDREDI 8H30 A 12H30 - 13H30 A 17H
    map comite