Les actions financées en 2021 grâce au soutien de SRDi

En 2021, grâce à son partenariat national avec la Ligue contre le cancer, la société SRDi a maintenu son engagement au profit de la recherche, en finançant le projet du docteur Fatima MECHTA-GRIGORIOU (Inserm U830, Paris), consacré à l’étude du rôle du microenvironnement tumoral sur l’immunité et la propagation des métastases dans le cancer du sein. Les tumeurs du sein sont des écosystèmes complexes dans lesquelles des cellules non malades (cellules immunitaires variées, fibroblastes, etc.) forment un micro-environnement qui joue un rôle essentiel dans la progression de la tumeur. Les travaux de Fatima MECHTA-GRIGORIOU ont ainsi montré que différents types de fibroblastes(1) peuvent contribuer à la résistance aux traitements d’immunothérapie et favoriser la propagation métastatique. L’ensemble de ces recherches doit permettre :

  1. De mieux comprendre pourquoi et comment les tumeurs du sein deviennent résistantes aux traitements et finissent par essaimer dans l’organisme en formant des métastases ;
  2. De proposer de nouvelles stratégies thérapeutiques ciblant les fibroblastes pour améliorer le traitement des cancers du sein les plus agressifs.

Cancer du sein et recherche aujourd’hui

Une femme sur 8 sera confrontée à un cancer du sein au cours de sa vie. De fait, le cancer du sein est le plus fréquent et le plus meurtrier des cancers féminins en France, avec plus de 58 000 nouveaux cas et presque 12 000 décès chaque année. La prévalence de la maladie, c’est-à-dire le nombre total de cas, et son très fort impact psychologique et social, en font l’un des problèmes de santé publique les plus préoccupants pour la population féminine. Aujourd’hui, la recherche sur ces cancers vise à faire progresser leur traitement selon deux grands axes : 1) trouver de nouvelles approches thérapeutiques pour les cancers du sein réfractaires aux traitements actuels 2) Améliorer la prise en charge des cancers guérissables afin qu’elle engendre moins d’effets secondaires. Seuls des programmes de recherche fondamentale ambitieux et novateurs permettront d’atteindre ces objectifs.

La Ligue contre le cancer, avec ses différents programmes de soutien à la recherche, participe à faire avancer les connaissances et les modes de prise en charge de ces maladies : compréhension des origines et de l’évolution des cancers, facteurs de risque, traitements innovants, sans oublier les répercussions sur la qualité de vie ou le retour au travail. La Ligue contre le cancer consacre environ 3 millions d’euros par an pour des actions de recherche sur les cancers du sein.

Un second projet de recherche sera financé en 2022 avec les fonds reversés par SRDi à La Ligue contre le cancer en 2021. Il s’agit du projet de l’équipe labellisée du Docteur Alain Monnereau (Inserm 1219, Bordeaux) dont l’objectif est d’améliorer notre connaissance des facteurs, notamment environnementaux, qui modifient le risque de cancer du sang et affectent leur pronostic. La Ligue contre le cancer remercie chaleureusement SRDi pour son fidèle engagement en faveur de la lutte contre la maladie !


(1)les fibroblates sont des cellules constitutives du tissu conjonctif où elles jouent un rôle de soutien. Elles constituent la population de cellules la plus abondante du micro-environnement tumoral.

FacebookTwitterLinkedIn

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Je soutiens La Ligue contre le cancer

Dons ponctuels
Dons mensuels
Montant libre
Mon don de 50€ revient à 17€ après déduction fiscale.
Faire un don
Image
activité physique don

50€

1h d'activité physique adaptée pour les personnes malades

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez l’actualité de la Ligue.