Baisse des prix des traitements contre l’hépatite C : une étape vers des avancées pour la cancérologie

05/04/2017

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu

Paris, le 31 mars 2017. Depuis 2014, l’accès aux traitements contre l’hépatite C était rationné en raison de leurs prix. Les personnes voyaient leur état de santé se dégrader avant d’accéder aux traitements innovants, avec des risques accrus de développement de cancers associés au virus de l’hépatite C. Suite à des négociations tendues de plusieurs mois entre le laboratoire Gilead Science et l’Etat, un accord a enfin été trouvé sur une baisse significative des prix. Depuis janvier, de nouveaux traitements moins chers, proposés par des laboratoires concurrents, sont aussi arrivés sur le marché. La fin du rationnement et l’accès pour toutes et tous à ces médicaments, indépendamment de l’état de santé, est enfin réalisé grâce à ces baisses de prix.

La Ligue contre le cancer, mobilisée depuis plusieurs années sur le coût des traitements anticancéreux innovants, note avec espoir cette avancée. Le prix facial du Sovaldi® passe de 41 000 à 28 700 euros pour une cure. Cette avancée a été possible grâce à la détermination de l’Etat, qui a menacé de l’usage de la fixation unilatérale du prix en l’absence d’accord avec Gilead Science. Mais aussi grâce à la mobilisation de la société civile et des associations depuis plusieurs mois qui a renforcé le rapport de force et les capacités de négociation. Le prix n'en reste pas moins généreux, les autorités italiennes, également dans un processus de négociation sur ces traitements, demandent un prix autour de 4 000 €.

« Les prix actuels, qu’ils concernent l’hépatite C, le cancer et sur d’autres maladies, sont une menace pour les systèmes de santé et pour l’accès aux soins de toutes les personnes malades. Or ces prix ne correspondent ni à une amélioration du service médical, ni même aux investissements en recherche et développement. Il y a urgence à remettre de la raison et de la mesure dans la fixation des prix des médicaments » constate Jacqueline Godet, Présidente de la Ligue contre le cancer « La baisse des prix des médicaments négociés avec Gilead Science participe à faire de ce sujet un enjeu politique ».

La Ligue contre le cancer souhaite que cette annonce soit la première d’une longue série. Les prix des traitements innovants contre le cancer, de 50 000 € à 90 000€ pour une année par patient, ne permettront pas, demain, de garantir l’accès de tous aux meilleurs traitements, sans que des mesures de rationnement ne soient prises. La Ligue reste mobilisée sur les prix pour défendre l’accès aux soins pour toutes et tous.

Documents à télécharger: 
05 Avril 2017

Attached Files Block

Documents à télecharger

  • - PDF - 361 Ko

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu