Contribution de la Ligue contre le cancer au Ségur de la Santé

19/06/2020

Partagez ce contenu

Le 25 mai dernier, le Premier Ministre Edouard Philippe a lancé le Ségur de la Santé dans un contexte de crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19. Cette concertation vise à « construire une nouvelle organisation des soins » et à « accélérer la rénovation en profondeur de notre système de santé ».

La Ligue nationale contre le cancer (LNCC), association agréée d’usagers du système de santé, souhaite prendre part à cette concertation pour défendre les droits des personnes atteintes de cancer et de leurs proches. Grâce à sa présence sur l’ensemble du territoire français, la Ligue est le témoin des réalités quotidiennes, des difficultés et des attentes des personnes malades et de leurs aidants, qui doivent être prises en compte dans la rénovation du système de santé.

Pilier n°1 : transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent

  • Proposition n°1 de la LNCC : professionnaliser et reconnaître les acteurs de la prévention 

Pilier n°2 : définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins en cancérologie

  • Proposition n°2 de la LNCC : Financer l’intégration d’un volet « prévention des cancers » dans toutes les politiques publiques, aux différents niveaux territoriaux 

  • Proposition n°3 de la LNCC : Augmenter la disponibilité des professionnels soignants et des infrastructures, au service des besoins des personnes malades  

- Assurer le financement de temps soignant et médico-sociaux à l’hôpital, aux moments charnières du parcours de soins des personnes malades
- Financer le développement des compétences des professionnels ambulatoires, pour qu’ils participent au suivi des traitements contre le cancer et à la surveillance après la maladie
  • Proposition n°4 de la LNCC : Développer les dispositifs d’aides aux personnes malades, en réponse à l’évolution du contexte sociétal français

  • Proposition n°5 de la LNCC : Financer des études qui permettent de mesurer les pertes de chances causées par les pénuries de médicaments contre le cancer

Pilier n°4 : fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers

  • Proposition n°6 de la LNCC : Poursuivre la dynamique de rapprochement entre l’hôpital et la ville

  • Proposition n°7 de la LNCC : Garantir le fonctionnement de la démocratie en santé, quel que soit le contexte sanitaire

- Impliquer la société civile dans une démarche de prévention des cancers, tout au long du parcours de vie
- Investir les représentants des usagers dans l’organisation de la coordination hôpital – ville, à l’échelle des établissements et des territoires
- Mieux intégrer les collectivités locales dans les politiques de santé

Pour en savoir plus sur la contribution de la Ligue contre le cancer dans le cadre du Ségur de la Santé, téléchargez notre rapport complet.  

Documents à télécharger: 
19 Juin 2020

Attached Files Block

Documents à télecharger

  • - PDF - 974 Ko

Partagez ce contenu