Forum

prise en charge du malade

Pasc mar, 21/07/2015 - 21:00 (2) commentaire(s)

est-il normal qu'une amie que j'accompagne, qui n'a pas de famille, atteinte d'un cancer des os, à 57 ans, qui est entrée en Unité de soins palliatifs (USP) le 1er Juillet , doive partir (elle ne meurt pas assez vite) , car il paraît que la secu impose des durées maximum ? On lui demande d'aller en maison de retraite avec dérogation (< 60 ans) à 2700 euros par mois. Elle doit payer ,( sinon aide sociale), et cet Ehpad aurait qques lits en palliatif. Pourquoi n'et -elle pas prise en charge comme dans un SSR ou à l'hôpital ? Les medecins ne peuvent savoir combien il lui reste à vivre, elle n'a pas quitté son lit depuis 3mois et demi , est pleine de methastases, mais un peu stable, alors ??? Doit elle accepter ? merci de votre aide

JulienLP ven, 24/07/2015 - 15:15

Bonjour,

Il est malheureusement vrai que face au manque de place dans les unités de soins palliatifs (USP), les patients présentant une précaire stabilité peuvent être réorientés. Le temps moyen de séjour en USP est de 3 semaines.

Il nous est difficile de vous dire quelle serait la meilleure solution à envisager pour votre amie. Peut-être qu’un transfert autre que vers un EHPAD est envisageable. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 0 8010 111 101 pour avoir plus d’informations.

Vous pouvez également vous adresser à une association spécialisée dans les soins palliatifs. La fédération JALMALV (www.jalmalv.f) est présente dans plusieurs régions : vous pouvez les contacter, ils vous conseilleront sur la situation de votre amie et vous orienteront vers le service ou l’établissement adéquat.

Bien cordialement. 

Pasc sam, 25/07/2015 - 17:03

Merci , je vais prendre contact avec ces liens.
Elle voudrait rentrer chez elle, mais est-ce possible ?
L'hôpital ne nous a pas demandé notre avis, à nous, 3 proches qui nous occupons d'elle car elle n'a pas de famille.