Forum

Dois-je parler de ma maladie lors d'un entretien de travail?

clochette ven, 15/04/2016 - 16:31 (7) commentaire(s)

Bonjour,
J'ai été opérée et traitée pour un cancer cérébral. J'ai un arrêt maladie de 2 ans derrière moi qui se termine fin avril. Mon docteur est favorable à un mi-temps thérapeutique.
Mon problème, c'est qu'aujourd'hui je n'ai plus d'employeur vu qu'à l'époque du diagnostic j'étais en CDD et que je n'ai pas été renouvelée à cause de ma maladie.
Par conséquent, je vais devoir m'incrire au pole-emploi et rechercher un nouvel employeur. Mon médecin traitant m'a conseillé de ne pas mentionner ma maladie lors de mes futurs entretiens professionnels et d'invoquer le secret médical pour éviter qu'un travail me soit refusé.
Je m'interroge sur ce point!
Es-ce un bon conseil? si oui, comment fait-on pour justifier un trou de 2 ans sur le CV sana parler de mon cancer?
Merci d'avance pour votre aide.

atmed ven, 15/04/2016 - 16:36

Bonjour,
Le secret médical vous permet en effet de ne pas mentionner les causes pour lesquelles vous avez un trou de 2 ans dans votre CV. Ensuite, c'est à vous, en conscience, de trouver l'explication d'un tel trou dans votre parcours professionnel. Vous pouvez seulement dire que vous vous êtes arrêtée pour raisons personnelles durant 2 ans sans en dire davantage.
Ensuite, si vous êtes recrutée, vous devrez passer par une visite médicale d'embauche et le médecin que vous verrez alors décidera de votre aptitude à occuper le poste pour lequel vous aurez été recrutée. Mais lui aussi sera tenu par le secret médical.
Cordialement
Dr A.Marceau

clochette ven, 15/04/2016 - 17:33

Merci pour votre réponse.

Es-ce prouvé que c'est vraiment pénalisant d'en parler ouvertement au futur employeur?
Personnellement, je suis quelqu'un de direct et je n'ai aucun problème à en parler par contre je ne voudrais pas que ça me pénalise lors de ma recherche d'emploi.

Claudia

atmed ven, 15/04/2016 - 21:52

Je ne pense pas qu'il y ait de vraies études qui prouvent quoi que ce soit dans le domaine évoqué. Je pense qu'il faut suivre son instinct, être en phase avec sa conscience tout en connaissant ses droits.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Patrick69 dim, 17/04/2016 - 23:03

Bonjour,
Personnellement j'ai repris mon travail fin 2015 après 1 an et demi d'arrêt pour les même raison que vous.
Je ne suis pas dans le même cas car je suis en cdi depuis des années.
Par contre, je peux vous dire que seules les personnes qui connaissent cette maladie peuvent en parler et comprendre. Pour un manager qui ne connaît pas, cette maladie lui fera peur, notamment la phase de rémission. Il ne prendra donc pas de risque et hésitera à vous faire confiance, même s'il voit que vous voulez aller de l'avant.
Je l'ai vécu. Il faut faire ses preuves. C'est facile lorsque l'on est déjà salarié de l'entreprise.
À mon avis, ne dites pas au moment de l'entretien. Prenez votre temps avant de reprendre et évitez aussi le mi temps. Un manager recherche une personne pour un travail. Je crois qu'en mi temps thérapeutique nous sommes toujours considérés en arrêt de travail, donc un manager ne voudra pas s'embêter du départ, sauf bien sûr s'il connaît cette maladie.
Trouvez une excuse plausible pour ces 2 ans et montrez votre volonté.
On est très fort lorsque retourne dans le monde du travail.
Un dernier conseil, avant de reprendre, mesurez personnellement ce que vous êtes capable de faire et ce que vous ne voulez plus faire.
Cette maladie replace souvent les idées.
Bonne recherche.

clochette lun, 18/04/2016 - 12:44

Merci pour vos réponses, je ne sais pas vraiment comment gérer ça. Mon docteur me donne le feu-vert uniquement en mi-temps thérapeutique et qui dit "mi-temps thérapeutique" dit maladie. Et trouver une excuse valable pour 2 ans de vide c'est compliqué surtout quand on est pas un bon menteur.

Je me rends compte encore une fois que quand on croit que le combat est terminé, il continue...

Bonne journée et merci encore
Claudia

Géraldine lun, 11/07/2016 - 14:27

Bonjour Claudia
,
je vous réponds peut être tardivement ...Néanmoins je tenais à vous apporter mon point de vue. Car ayant eu un cancer au cervelet au début de ma carrière il y a bien longtemps et de par mon expérience professionnelle en ressources humaines ( dans le reclassement, projet professionnel, bilan de carrière, formation), j'ai pris du recul.

Un médecin est une toute autre personne que quelqu'un qui doit recruter et comme l'a évoqué patrick69 cidessus le manager recherche une personne pour répondre à son besoin. La discrimination reste toujours de mise dans l'emploi et je sais ce dont je parles pour avoir accompagner de nombreux salariés ou chercheurs d'emploi.
Vous ne vous leurrez pas, aujourd'hui le marché de l'emploi est encore plus difficile et les recruteurs ont encore plus de choix et ne font pas de cadeaux, cancer ou pas!
Aujourd'hui, je pense qu'il y a 22 ans mon manque d’honnêteté a joué en ma défaveur. Ça se voyait il y a 22 ans que j'étais malade et je n'ai pas su rassuré les potentiels employeurs. Il faut montrer que vous restez employable et effectivement justifier de ces 2 années d'inactivité. Vous en avez profité pour faire partie d'association, concrétiser un projet même personnel...montrer que vous ne vous n'êtes pas tourner les pousses et qu'aujourd'hui vous êtes plus combattant! Chercher à savoir ce que VOUS vous pourriez apporter à l'entreprise que les autres ne pourraient faire.
Facile à dire, je sais, mais on ne sort pas indemne d'une expérience comme nous l'avons vécu!
Qui dit mi temps dit adaptation à un poste de travail et l'employeur peut tout à fait l'envisager. Je ne connais pas votre activité et votre statut (être vous reconnue cotorep/métier?) mais montrer sa volonté, ses savoir faire et savoir être, son adaptabilité surtout son opiniâtreté finissent pas payer. Essayer les candidatures spontanées en montant à l'entreprise ce que VOUS pourrez lui apporter de plus parce que VOUS avez une valeur ajoutée que les autres n'ont pas. Ce ne sera que bénéfiques pour l'entreprise. Mais ça c'est du travail (recherche sur l'entreprise, ses besoins, sur ses valeures...) et votre investissement portera ses fruits!
Bon courage!
Géraldine

jaquette dim, 04/09/2016 - 21:31

Bonjour Claudia, Je tombe par hasard sur votre message, j'espère que vous avez trouvé du travail depuis le mois d'avril, mais si ce n'est pas le cas, ne parlez pas de votre maladie lors de vos recherches d'emploi ne donnez pas d'explications sur le trou dans votre CV et surtout dites que vous cherchez un emploi à mi-temps et soyez ferme sur ce point. Je suis à la retraite depuis 10 ans, à l'époque les employeurs n'étaient pas tendres mais je pense que maintenant ils le sont encore moins.
Courage et bonne chance dans votre recherche