Forum

Revolté

Yves01 mer, 14/12/2016 - 17:44 (6) commentaire(s)

Bonjour,
Je me permets d'intervenir sur ce forum car mon fils de 34 ans est décédé le 26 novembre 2016 d'un cancer du colon avec métastase au foie. Je précise qu'il avait une vie saine, marié, père de 3 enfants, jamais bu, jamais fumé, jamais drogué, travail stable et épanouissant.
Mon grand bonhomme a subi 22 séances de chimiothérapie qui n'ont fait qu'enrichir les laboratoires et les oncologues.
Quelle honte pour ces gens à qui on ne demande aucun résultat. Payés quoiqu'il arrive. Comment cela peut il fonctionner ? C'est une honte. Je comprends que les laboratoires aient besoin d'argent, alors payons les le prix fort quand le résultat est là, sinon rien.
Quant aux médecins (oncologues et autres), ce ne sont que des fonctionnaires libéraux. Payés par de l'argent prélevé d'office auprès des travailleurs et des entreprises (comme l'impôt), à la différence que les fonctionnaires ont traitement fixe quelque soit leurs heures de travail. Eux plus ils travaillent, plus ils piquent dans la caisse commune sans devoir de résultat. De plus, une bonne recherche sur internet permet de trouver les chimiothérapies utilisées. Alors, leur colloque, collège ou je ne sais quoi pour décider du traitement à prescrire n'est là que pour partager la responsabilité de manière collective. Aucune responsabilité individuel. Le système s'auto protège. Nous nous serions adressé à un charlatan, à un sorcier, à un guru, ... le résultat aurait été identique. La seule différence est que ces gens là ne sont pas reconnus par le système .
La ligue contre le cancer fait appel elle aussi aux dons et ne dénonce en rien le manque de progrès significatif dans la guérison.
Ne serait ce qu'une affaire de gros sous ???
Je pense de plus que tous les progrès (immunothérapie, vaccin, ....) dont on nous parle ne sont qu'une manière de nous tenir en haleine pour que l'on continue de ne rien dire. Le busines est bien entretenu. Aucun traitement soi-disant innovant n'a été proposé à mon fils. Pourquoi ? De qui se moque-t-on ?
Pour terminer mon propos, je souhaiterai savoir si il existe des associations où des gens voulant agir contre cet état de fait existe, et comment les contacter.

atmed mer, 14/12/2016 - 22:32

Bonsoir,
Sans partager l'opinion que vous exprimez sur ce forum, on peut comprendre votre témoignage qui exprime une profonde douleur suite au décès de votre fils. La médecine est bien loin d'être infaillible, elle fait chaque jour des progrès mais il lui reste tant à découvrir... Nul ne peut contester les progrès réalisés en cancérologie au cours des 30 dernières années et ces progrès vont en s'accélérant. Qui aurait imaginé il y a quelques années que l'on guérirait sous peu des mélanomes métastatiques ? Or c'est ce que l'on observe aujourd'hui. Pour autant, on ne guérit pas tous les mélanomes métastatiques.
Pour le cancer du côlon, c'est la même chose. Pris à temps, c'est un cancer qui peut être guéri mais il existe des formes particulières qui échappent aux moyens thérapeutiques actuels.
Certes, il y a un débat sur le prix des médicaments innovants et La Ligue y contribue activement. Mais la lutte contre le cancer est fort heureusement loin de se résumer à une affaire de gros sous.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Yves01 jeu, 15/12/2016 - 19:19

Bonjour,
Mon propos s'est voulu volontairement provocateur, mais je pense ne pas être loin de la vérité. Je suis effectivement d'accord avec vous quand vous dites que la lutte contre le cancer n'est pas qu'une affaire de gros sous.
Je souhaite faire réagir les gens qui ne se reconnaissent pas dans mes propos pour les aider à lutter contre ceux auxquels je fais allusion. Tant mieux si vous faites partie de ces personnes.
Pourriez vous me dire combien de personnes ont bénéficié des avancements des thérapies nouvelles, et des médicaments innovants ? Un médicament doit être considéré comme innovant si il guérit, pas si il est différent des autres.
Ce dont je suis persuadé, c'est que seule la chirurgie progresse, et que l'association avec 3 ou 4 séances de chimiothérapie est la moins mauvaise des solutions. 22 séances c'est de l'acharnement et cela n'a servi à rien sauf à enrichir les labos.
Je ne comprends pas pourquoi on ne propose pas des thérapies alternatives qui elles ne coutent presque rien. Vous pourrez me dire qu'elles sont inefficaces, mais certainement pas plus inefficaces que l'acharnement dont a fait preuve mon fils. L'effet placebo est tout aussi important, et de plus si cela ne sert à rien, au moins le corps n'est pas affaibli de manière honteuse et barbare. Des pratiques similaires auraient fait réagir autrement dans d'autres temps. Que dirait on d'un garagiste qui vous rendrait votre voiture plus en panne qu'à son entrée au garage.
Je ne parlerai pas du traitement de fin de vie, car je suis encore sous le choc. Voir mourir son fils dans ses bras dans des souffrances atroces est totalement inhumain. L'envie de vivre était en lui, mais la médecine n'a pas été au rendez-vous et n'a été d'aucun secours.
Réagissez et bougez vous, des milliers de personnes meurent de cette saloperie.
Ne banalisez pas cette maladie, vous les médecins restez humains, n'ayez pas peur de réagir avec votre cœur devant les patients, ne laissez pas les labos vous dicter leur loi. Ne vous cachez pas derrière des protocoles pour expliquer au patient ce qu'il va subir. Le cancer n'est pas qu'une affaire de statistiques qui peut comme tout chiffre peut être truquée.
Bougez vous, vous n'avez pas un métier comme les autres, alors assumez.
Vous ne m'avez pas donné l'adresse d'associations pensant comme moi. Je sais que je ne suis pas le seul, il suffit d'en parler autour de soi. Peut être que la pensée unique existe dans ce domaine, ce qui viendrait étayer mes propos.

Bien cordialement.

atmed jeu, 15/12/2016 - 21:11

Bonsoir,
Vos injonctions "bougez-vous, assumez"... sont assez étonnantes sur ce forum de La Ligue, une association qui mobilise largement des milliers de bénévoles, professionnels de la santé, patients, proches... pour lutter contre le cancer et améliorer le sort des patients. La Ligue est à l'origine de la loi sur les droits des malades (2002), du débat sur le coût des traitements innovants, etc.
Vous indiquer une association faite pour les personnes partageant vos positions ne m'est pas possible, je n'en connais pas !
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Papesse mar, 03/01/2017 - 14:04

Bonjour ......il me semble que l on a tous une façon différente de réagir au traitement la chimio est un produit chimique puissant et non un cachet d aspirine ..........un patient atteint du même cancer au même stade n aura pas la même réaction ......il est normal d avoir une réaction provocante par la perte de votre fils mais en aucun cas les rendent coupablent ..... Sincères condoleances

Yves01 mar, 03/01/2017 - 20:05

Bonsoir Papesse,
Si vous êtes malades ou parents de malades, je souhaite de tout cœur que pour vous les chimiothérapies seront efficaces, et tant mieux si je me trompe.
Si vous êtes médecin ou autre, et si le sujet n'était pas aussi grave votre réponse me ferait presque sourire.
Elle va tout à fait dans le sens de ma critique. On utilise des produits chimiques très agressifs sans en connaître le résultat. Parfois ca marche, souvent ca détruit.
J'en conclus que l'on ne sait pas ce que l'on fait et donc que l'on progresse peu voir pas du tout. Pourquoi ne pas proposer des thérapies alternatives qui n'ont peut être pas plus de résultats, mais qui ont au moins le mérite de ne pas être très onéreuses et beaucoup moins destructrices. Que faut il comprendre derrière tout ça ? Je vous laisse juge.
Elles sont où les thérapies nouvelles dont on nous parle. Qui peut en bénéficier et avec quels résultats ?
Bien cordialement.

Yves01 jeu, 05/01/2017 - 19:29

Bonjour atmed.
Eh oui, je suis toujours révolté et je pense que cela va durer longtemps. Si seulement les chercheurs et les décideurs pouvaient l'être autant que moi contre cette maladie.

Je vous joins un lien pour votre information, mais nul doute vous devez connaître.

http://reseauinternational.net/la-verite-tres-indesirable-sur-la-chimiot...

Bien cordialement.