Forum

LE CHOC ÉMOTIONNEL = CANCER ?

zaghdoun jeu, 04/05/2017 - 22:25 (18) commentaire(s)

LE CHOC ÉMOTIONNEL = CANCER ?
Le cerveau est l organe qui consomme le plus de sucre mais :
S’il est soumis à un choc émotionnel il aura besoin de plus d énergies et va en consommer d avantage
La demande du cerveau va au pancréas qui va diffuser moins d insulines dans le sang pour augmenter le taux de sucre du sang...
Mais si une partie dans le corps est déjà endommages et au repos exemple : rein ou poumons ou ulcères ou autres... Toutes ces parties inactivent sont des réceptacles donc vulnérables a la surdose de sucre qui a été provoque par le choc émotionnel et souvent ces cellules ne peuvent pas gérer normalement une surconsommation de sucre...et cela aboutit souvent a un cancer a cet endroit...
(Imaginez un enfant qui mange beaucoup de bonbons sucres sans se brosser les dents à terme il se formera des caries dans les cavités des dents...)
-Un choc émotionnel peut aussi engendrer un diabète gras car le cerveau demande l apport de sucre mais pas ponctuel le cerveau bug et fait une demande constante au pancréas,
(C était le cas d un proche de ma famille qui a eu le diabète gras juste après la perte de sa femme.)
- j ai trouve récemment la maladie de mon petit fils malgré l avis erroné de son ophtalmo et des médecins et mon fils m avait écouté quand je lui ai dis qu’il avait de l eau dans le cerveau (hydrocephalus) et le soir même aux urgences ils lui ont retire 22 cl d eau et l on opéré mais grâce a dieu il se porte bien etc.…je ne suis donc pas un illumine…
L INSULINE EN SURDOSE PEUT-ELLE SERVIR À SOIGNER LE CANCER ?
On sait que la cellule cancéreuse consomme 20 fois plus de glucose que la cellule saine et que la cellule cancéreuse n arrive pas à évacuer le glucose en elle et de ce fait se putréfie …
(Certains ont tentés les régimes sans sucre mais notre organisme régule automatiquement le taux de sucre dans le sang donc la technique du régime sans sucre n était pas la bonne...)
on connait aussi la vertu de l insuline qui baisse le taux de sucre (glucose) dans le sang …
L'insuline permet alors au glucose de pénétrer dans ces cellules bien reparti où celui-ci sera transformé et stocké en réserve et permettra de faire diminuer la concentration sanguine en glucose.
Donc si on diminue le taux de sucre dans le sang grâce a insuline la cellule cancéreuse sera prive de son repas principal qui est le glucose...
Et avec le temps finira par disparaître puisque son excès de glucose sera évacué naturellement avec le temps...
Suis-je claire ?
Exemple : en état de guerre on empêche les ravitaillements en nourritures (glucose)... et on bombarde l ennemi (chimiothérapie)...
J ai jamais connu un seul diabétique (maigre) de longue date qui a eu un cancer !
L idéal serait une collaboration étroite entres cancérologues et diabétologues afin que soit maitrise sans danger l administration d insulines et la chimiothérapie...
Voici le commentaire d un cancérologue concernant ce document :
-< Votre piste n'est pas inintéressante, c'est d'une certaine manière celle qu'utilisent les thérapies ciblées, anti-antigéniques. Ces thérapies s'opposent à l'apparition des néo-vaisseaux nécessaires à la croissance tumorale car apportant aux cellules le glucose et l'oxygène nécessaires à leur multiplication.
Cordialement >
Dr A. Marceau
Donc pourquoi ne pas agir et aider ceux qu’ on pourrait sauver ?
- malheureusement les dirigeants des laboratoires et la recherche contre le cancer ,n ont pas été capables de justifier le lien entre le choc émotionnel et le cancer et n ont pas pense a administrer l insuline pour éviter le développement des cellules cancéreuses...et l origine de cet aveuglement c est la course a l argent... mais c est nous qui trinquons...
J espère vous avoir convaincu.
Merci de partager afin de faire remonter l information.
Rony zaghdoun ronyzaghdoun@gmail.com tel : 0776012330

atmed ven, 05/05/2017 - 08:07

Bonjour,
Vous avez déjà exposé cette théorie dans un post laissé il y a quelques jours sur ce forum. Et dans le post d'aujourd'hui, vous reprenez de façon partielle le commentaire que j'avais pu en faire, ce qui en modifie singulièrement le sens.
Aussi, je tiens à rappeler que les faits sont loin d'être aussi simples que ce que vous dites. Car si l'idée de priver spécifiquement la cellule cancéreuse des moyens de croître et de se multiplier est séduisante, ce qui est effectivement la stratégie suivie par certaines thérapies ciblées qui s'opposent à l'apparition de nouveaux petits vaisseaux nécessaires pour irriguer une tumeur en croissance, la piste de l'insuline reste très théorique pour au moins deux raisons :
1- l'excès d'insuline va, avant de nuire à la cellule cancéreuse, mettre en danger le fonctionnement des cellules cérébrales, très consommatrices d'énergie (sucre). Vous n'ignorez sans doute pas que l'excès d'insuline peut provoquer une hypoglycémie majeure provoquant à son tour un coma potentiellement mortel.
2- l'insuline est dotée d'un effet « facteur de croissance », direct et indirect. Et peut donc favoriser la croissance tumorale.
En conséquence, votre piste reste très théorique et sans aucun doute trop simpliste compte tenu de la très grande complexité de l'oncogenèse.
Dr A.Marceau

zaghdoun ven, 05/05/2017 - 09:51

bonjour,

je ne me répète pas, étant donne que j ai ajoute l origine du cancer et j ai essaye prouver que le choc émotionnel était a l origine du cancer ..

j ai récupéré qu une partie de votre ancien commentaire car j ai aussi modifie mon texte en proposant aux médecins cancérologue de se rapprocher de diabétologues afin de maîtriser les risques de l insuline.

et je pense sincèrement que la recherche contre le cancer tire une manne et tout comme les mécanicien automobiles qui ne sont pas contrôles essaie de soutirer le maximum d argent a leurs clients mais concernant le cancer c est grave car en plus de voler ils tuent leurs clients.

SI VOUS ARRIVEZ A ME PROUVEZ LE CONTRAIRE DE MA THÉORIE JE SUIS BON JOUEUR .. MAIS VOTRE RÉPONSE RESTE ACCUSATRICE ET ÉVASIVE SANS FONDEMENT..

SALUTATIONS

Sixtine ven, 05/05/2017 - 19:13

Bonjour,

Je n'ai pas les connaissances pour juger de votre thèse mais instinctivement j'ai une aversion pour les sucres. Est-ce intuitif ou de bon sens ? je ne le sais pas, mais j'ai élevé mes enfants avec cette intuition et les sodas et autres étaient réservés aux week-end, étaient plus ou moins bios....Bref, je ne sais pour quelle raison obscure je reste persuadée que les sucres rapides et raffinés ont une influence néfaste. Là , je pense qu'il est interessant de voir également le principe de la Médecine Chinoise, laquelle n'est pas dénuée de bon sens.

atmed ven, 05/05/2017 - 19:24

En effet, les sucres rapides et raffinés peuvent être néfastes pour la santé, à commencer par la santé cardiovasculaire, cela est bien démontré. L'excès de ces sucres rapides dans l'alimentation de type fast-food est donc à bannir et vous avez très bien fait d'en réduire la consommation chez vos enfants !
Bien cordialement
Dr A.Marceau

zaghdoun sam, 06/05/2017 - 23:34

Dr A.Marceau vous connaissez l histoire du chien qui mord le baton qui le frappe..

c est exactement la meme reaction de la recherche contre le cancer qui veut tuer les cellules cancéreuses (le baton) au lieu de soigner le cervaux ou le pancrea (le maitre du chien qui dirige) .. (voir mon commentaire ci dessus)

je vous met au defit de me prouver que ma tehorie est errone.

meme votre silence pesera contre vous.

Sixtine dim, 07/05/2017 - 15:16

A Zaghdoun : je lis et relis votre post principal car je le trouve intéressant. Cela étant dit, certains Cancers sont totalement exogènes (je pense à celui lié à l'amiante). Même si vous avez raison et que cela est démontré, il n'en demeure pas moins que le sucre ne serait qu'un catalyseur et non la base de tout ? Mon père n'aime pas le sucre, et à part le pain ou le vin (une bouteille de Bordeaux lui faisait jusqu'à sa maladie environ 3 jours) il n'a que très peu consommé de sucres cachés.
Je crois qu'il serait énorme que de mégas études soient décidés pour évaluer le comportement de chacun, notamment l'impact des pesticides et autres chimies dont les gens se gavent sans s'en rendre compte.
Avez vous une idée notamment sur la consommation d'eau et l'impact que celle-ci pourrait avoir sur quelqu'un qui est en bonne santé ? Est-ce que ce purifiant peut contribuer à ralentir le développement de cellules anarchiques ?
Cordialement,
Cécile P

zaghdoun dim, 07/05/2017 - 22:30

sixtine le pancrea regule automatiquement le taux de sucre dans le sang avec l insuline secrete. donc c est une erreure de penser que consommer du sucre va augmenter les risque de cancer..
j ai simplement penser que le reglage de l insuline contrôle bien sur par un diabethologue afin que le taux de sucre dans le sang soit au plus bas sans que cela ne soit un danger bien sur afin d eviter la proliferation des cellules cancéreuses car elle consomment 20 fois plus de glucoses que les cellules saines de plus je suis certains que l origine des cancer provient d un choc emotionel donc comme le cervau aussi et le plus grand consommateur de sucre lui aussi on doit le calmer en lui baissant sa consommation en sucre afin de bombarder les cellules canreuses sans le risque de la proliferation car tout le monde le sait c est la chimio qui reveil le cancer..
les diabethologues et les cancérologues devrait travailler ensembles sur ce sujet mais leurs orgueils nous fait passer apres..

zaghdoun dim, 07/05/2017 - 22:40

sixtine l amiante quand elle est inhaler va dans les poumons et le probleme c est que le corps ne sait pas la consumer car elle est tres resistant donc elle va reste en depot dans les poumons tres longtemps jusqu a inflamation local et depot de sucre et ensuite cancer c est toujours la meme histoire qui se repete c est l association d un element défectueux avec un choc emotionel qui envoi une surdose de sucre qui va stagner et va deregler les cellules qui ne sauront pas entre guillemets digerer cette grande quantite se glucose qui finit par putrefier en elles..
les médecins sont trops focalise dans leurs protocole il ont des oeilleres..

zaghdoun lun, 08/05/2017 - 09:22

une solution pour soigner le myélome multiples :

Aujourd’hui hui on se rend compte que la chimio n a aucun bon résultats positif sur l état de sante des malades du myélome multiples qui on le sait son condamnes a mourir..

cela dit je me demande si filtrer régulièrement le sang des mauvaises protéines ralentirait pas la progression des nodules et la dégradation du foie et des reins...
ce filtre existe c est simplement la dialyse.

les cancérologues et les centre de dialyse doivent travailler en binômes pour ralentir ralentir la progression des nodules des malades atteins d un myélome multiples.

merci de réagir dans l urgence.

comprenez moi et acceptez mon insistance auprès de vous

atmed lun, 08/05/2017 - 10:20

Encore une contre-vérité ! Il est parfaitement faux de dire que le myélome multiple est systématiquement mortel, des patients atteints de ce cancer sont aujourd'hui en rémission de très longue durée, voire guéris !
Dr A.Marceau

Pages