Forum

A qui s'adresser pour expérimenter un jeûne durant un traitement? *

pussipOp mar, 06/06/2017 - 15:52 (2) commentaire(s)

Bonjour!
Je m'appelle Cindy, j'ai 39 ans, et j'ai appris au début de cet étrange printemps, à 5 mois de grossesse, que je souffrais d'un glioblastome de grade 4. J'attends la fin de ma grossesse (à savoir le terme de la 36ème semaine pour que mon enfant ne naisse pas prématuré) pour entamer tout traitement. Après vont se superposer radio & chimiothérapie, et j'avoue anticiper tout cela avec énormément d'appréhension. Le plus dur pour moi est est de "retomber sereinement dans le quotidien", de reprendre le fil des jours sans avoir parfois quelques états de panique, de faire face à la masse d'envies, et de contraintes médicales et administratives (parfois extrêmement lourdes). Pour cela, j'apprends à me faire aider, et je suis -il faut l'avouer- extrêmement bien entourée par les amis, mon compagnon... Peut-être petit à petit arriverai-je à revenir dans ce train train avec moins d'anxiété? Mais c'est difficile, car je pense sans cesse à mes enfants (j'ai déjà un petit garçon de 3 ans et demi en plus de celui à venir), et à ce qu'il nous reste à vivre (alors que nul ne peut anticiper l'avenir!)!
Une façon que j'ai trouvée pour me sentir une certaine puissance sur tout cela est de tenter de me réapproprier ce que je vis: j'ai ainsi refusé de me faire traiter tant que je suis enceinte, et compte accoucher de la façon la plus "physiologique" possible. J'essaye de continuer à travailler (même si les collègues ne sont pas très coopératifs hélas), & me documente sur le traitement comme je peux. J'ai entendu parler sur Arte il y a maintenant 3 ans de la possibilité de jeûner pour optimiser les effets (en grande partie) néfastes de la chimiothérapie (cfr > https://www.youtube.com/watch?gl=BE&v=V2rY0hD8NXI). C'est à ce sujet que j'aimerais avoir des conseils/témoignages!!! J'ai contacté un nutrithérapeute, mais je ne sais pas encore s'il me soutiendra sur cette voie-là!? Est-ce que quelqu'un a vécu cette expérience? Pourrait-il me guider vers la personne qui pourrait encadrer cette expérience sans risque, bien sûr!?
Je vous remercie de votre éclairage, et suis ouverte à toute autre voie qui prend soin de l'alimentation durant les traitements!
Cindy P *

atmed mar, 06/06/2017 - 16:35

Bonjour Cindy,
Les traitements non conventionnels peuvent être une aide ou un recours mais je vous conseille, le moment venu, d'en parler avec l'équipe médicale qui assurera votre prise en charge au plan neuro-oncologique. Il est en effet important d'avoir un avis sur de tels traitements afin de s'assurer qu'ils ne peuvent avoir que des effets synergiques positifs avec le traitement conventionnel du glioblastome (pouvant faire appel à la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie).
Donnez-nous de vos nouvelles, à commencer par la naissance de cet enfant,
Bien cordialement
Dr A.Marceau

pussipOp mar, 06/06/2017 - 16:52

Le jeûne n'est pas réputé non conventionnel dans tous les pays apparemment, c'est sans doute juste une question de culture médicale! https://www.sciencesetavenir.fr/sante/le-jeune-un-traitement-medical-rec... Et merci, Monsieur Marceau, je me souviendrai de vous tenir au courant de la venue joyeuse de cet enfant (qui aura eu la chance, j'en suis heureuse dans tout ce tsunami émotionnel, de ne pas subir l'assaut de tous ces traitements relativement toxiques!) *