Forum

douleurssss

Ric ven, 09/06/2017 - 11:31 (3) commentaire(s)

Bonjour, mon épouse est atteinte d'un cancer du poumon non à petites cellules d'origine génétique. Elle est soignée par giotrif depuis un an et demi environ. Depuis quelques mois, elle soufre au niveau des lombaires et d'autres endroits périphériques. Elle a perdu du poids...mais le pneumo oncologue qui la suit dit que le traitement est encore efficace. Ce qui va être vérifié prochainement via TEP Scann. Pour soigner ses douleurs, il n'a proposé que codéîne et paracétamol, à peu près inefficace. Nous avons pris contact avec le centre anti douleur de Dijon qui propose un rdv dans plus d'un mois...
Où peut on trouver de l'aide pour soulager cette douleur qui risque de nous priver de si nécessaires vacances? Quels types de médicaments peut elle prendre? Existe t'il des incompatibilités entre Giotrif ( médicament ciblé) et tous les anti inflammatoires? Merci!

atmed ven, 09/06/2017 - 14:25

Bonjour,
Le Giotrif est un inhibiteur de tyrosine kinase, donc effectivement une thérapie ciblée, qui ne présente pas d'incompatibilité avec les principaux analgésiques.
Paracétamol et codéine peuvent être insuffisants face à des douleurs importantes, justifiant alors de monter en puissance avec d'autres choix d'antalgiques. Le recours à un centre antidouleur est une démarche pertinente mais compte tenu du délai pour obtenir une consultation, il faudrait chercher une autre solution, plus rapide. Le service d'oncologie dans lequel votre épouse est suivie ne propose-t-il pas une consultation antidouleur ?
Cordialement
Dr A.Marceau

Ric ven, 09/06/2017 - 15:18

Merci pour cette réponse . En fait non et c'est le pneumologue qui suit mon épouse qui lui a prescrit codéine et paracétamol. Son généraliste ne sait pas trop quoi donner. Il s'agit bien sûr d'un cancer métastasé et on attend un peu plus de compétences pour prendre en charge la douleur qui ne fait compliquer la bagarre.
la permanence, maintenant, de cette douleur annonce t'elle la fin de l 'efficacité du traitement...
merci encore pour vos réponses.

atmed mer, 14/06/2017 - 18:20

Bonjour,
Le caractère permanent de la douleur ne signe pas la perte d'efficacité du traitement. Mais justifie une consultation auprès d'un spécialiste de la douleur.
Bien cordialement
Dr A.Marceau