Forum

emprunt et assurance selon l'avenant de la convention AERAS

AlexisW59 dim, 12/11/2017 - 10:10 (2) commentaire(s)

Bonjour,
Atteint en début d'année d'un lymphomes Hodgkinien stade 2 et après un traitement par chimiothérapie terminé le 2 août, mon Hématologue m'a confirmé que j'étais en rémission.

Avant d'entendre parler de cette convention, je pensais que je ne pourrais plus jamais acheté à cause du refus des assurances pour un prêt immobilier, mais après avoir vu cette grille de référence, j'avoue ne pas trop bien comprendre...
Est-ce que le droit à l'oubli n'est possible que 8 ans après la fin du traitement ? Dans le cas ou je décidé prochainement de contracter un prêt est-ce que j'aurais une surprime de la part de l'assurance ?

atmed dim, 12/11/2017 - 10:51

Bonjour,
Afin de pouvoir disposer d'une réponse strictement adaptée à votre situation personnelle, je vous recommande d'appeler le service AIDEA, AIDEA est accessible du lundi au vendredi de 9h à 19h au 0 800 940 939 (service et appel gratuits), puis taper 2.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

jmgroud lun, 13/11/2017 - 14:49

Bonjour Atmed

Nous avons essayé d’emprunter et malheureusement toutes nos tentatives ont été soldées par des refus (3 tentatives avec 3 assurances différentes).
Dans notre cas, la maladie a été déclarée après la signature du compromis... cancer du colon pour mon épouse stade T3N1M0. Une grosse claque dans la figure alors que nous étions en pleine tentative de se créer un projet commun très important pour nous.
Nous n'avons pas baissé les bras. Après s'être battu pendant plusieurs semaines, nous avons trouvé finalement une solution : prendre un emprunt sans assurance sur la tête de mon épouse. Ceci a été la seule voie de sortie.

Dans notre "malheur", nous avons la chance d'être encore en bonne santé même si de mon côté je suis au chômage de longue durée, donc sans ressources financières.
Nous savons que c'est risqué mais nous avons décidé de continuer l'aventure en voyant les choses de façons positive.

Nous verrons bien mais voilà ! Je voulais indiquer ici une solution. Pas forcément jouable bien entendu suivant les capacités financières, physiques et psychologiques de chacun mais si vous le pouvez, pensez-y !

Jean-Marie