Forum

Help... perdue

pagotte mer, 17/04/2019 - 12:24 (14) commentaire(s)

Bonjour,
J'ai 24 ans, je viens d'apprendre que mon père (63 ans) a un cancer des poumons. Je n'ai pas beaucoup d'information car il fait de la rétention d'info pour me protéger, je pense. Je sais que c'est un adénocarcinome, je crois qu'il y a des métastases dans le foie également. Il va commencer la chimio le 23 Avril. Je suis complètement perdue. Comme il ne me dit pas tout, j'imagine le pire. Je n'ai jamais côtoyé le cancer d'aussi près. Est-ce que la chimio peut ne pas marcher ? Est-ce que les effets secondaires sont si terribles pour chaque personne ? Combien de temps mon père va-t'il vivre ? Cela fait tellement peur, c'est tellement effrayant. Tous ses plans de vie s'écroulent. Lui qui pensait faire sa retraite à la fin de l'année tranquille au bord de l'eau avec son voilier, pénard... Tous mes plans de vie s'écroulent aussi. Si j'ai des enfants ils ne connaîtront jamais leur grand père, ni leur grand mère...
J'ai perdue ma maman il y a deux ans, syndrome de Guillain Barré, elle est décédée suite à la mauvaise gestion de l’hôpital où elle était. (pas de place en réanimation, pas de surveillance).
J'aimerai avoir du soutient, quelqu'un a qui en parler. Le décès brutal de ma mère a déjà été tellement dur. Je commence à peine a apprendre à vivre sans elle, que voilà la nouvelle pour mon père. Je ne me sens pas la force de faire face à ca de nouveau. J'ai peur.
Est-ce qu'il existe des cellules de soutient à Lyon ? Je n'ai pas les moyens de voir un psy toutes les semaines... mais je sens que j'ai besoin de me faire accompagner dans cette épreuve si injuste encore une fois..
Merci d'avance.

Ns mer, 17/04/2019 - 13:39

Bonjour,

Je me permet bon moi je ne connais pas le cancer de vous me parler mais me reconnait dans votre vie.

Mon père perdu y 'a 4 ans cancer généralise lymphomes.

Je me suis marier et ma actuellement enceinte je me voyais vivre avec ma mère tranquillement après un mois de grossesse j'apprend que ma mère a un cancer de l' estomac on viens de lui faire une ablation total de celui-ci. Je suis imagine qu'elle ne serait pas la a mon accouchement ect paniquer pdt plusieurs mois et furieuse de cette vie.

Pour la cancer des poumons il y a plusieurs traitement je fais bcp de lecture mtn sur cette maladie terrible.
Il y a chimio ou il y a depuis peu L’immunothérapie pour le ce type de cancer.

Votre péré vous protége ce qui est normal moi le mien nous avait rien dit quand celui-ci est revenu est mort par la suite pour cela avec ma mére je n'ai pas fait la même erreur je vais avec elle a chaque rdv enfin de me préparer au mieux.

atmed mer, 17/04/2019 - 16:02

Bonjour,
L'adénocarcinome bronchique est la forme la plus courante des cancers des bronches (donc du poumon), il en existe deux formes, "à petites cellules" ou "non à petites cellules".
Le pronostic de ce cancer a été sensiblement amélioré par l'immunothérapie, combinée ou non à la chimiothérapie. Dans certains cas, on observe une nette régression des lésions, avec des rémissions prolongées. Evidemment, je ne peux pas préjuger des résultats dont bénéficiera votre père mais il ne faut surtout pas baisser les bras à ce stade, l'espoir est encore permis.
Je comprends votre détresse et je vous conseille de vous faire effectivement accompagné, ne serait-ce que par le contact avec des personnes également confrontées au cancer. Il y a à Lyon un comité départemental de La Ligue, vous pourrez y trouver des personnes bienveillantes qui vous aideront à sortir de votre isolement face à la maladie et vous donneront du courage pour l'affronter.
Et restons en contact sur ce forum,
Bien cordialement
Dr A.Marceau

mamie du 15 mer, 17/04/2019 - 16:20

Bonjour,
Je n'ai pas de connaissances particulières sur ce type de cancer mais il faut toujours garder l'espoir. Ce que je voudrais vous dire c'est que si votre père a décidé de ne pas tout vous dire c'est un choix que vous devez accepter. J'ai moi-même caché à mes enfants que j'en étais à un stade où la chimio est susceptible uniquement de me prolonger et je ne souhaite pas qu'ils l'apprennent avant que la chimio ne puisse plus rien pour moi.

pagotte jeu, 18/04/2019 - 20:24

Merci pour les messages bienveillants, merci Dr Marceau. J'ai à la fois hâte que la chimio commence, et à la fois pas du tout... C'est très angoissant comme situation. La vie de mon papa va maintenant être rythmée mais par ces chimios, par l'attente des résultats... Et moi de même. Je vais essayer de consulter un psychiatre sur Lyon, et peut être que je me rendrai à la ligue de Lyon... Est ce qu'il y a des personnes qui pourront m'écouter et me conseiller là bas ? Je l'espère...

atmed jeu, 18/04/2019 - 21:25

Je ne suis pas certain que vous ayez besoin de consulter un psychiatre. Éventuellement, vous pourriez recourir à un psychologue, certains sont spécialisés en oncologie, les psycho-oncologues.
Au comité départemental de La Ligue, vous trouverez certainement des personnes qui pourront vous écouter et vous aider.
Bien cordialement
Dr A Marceau

Anaisss jeu, 18/04/2019 - 22:40

Bonsoir, j’ai 28 ans, pas d’enfant et je viens d’apprendre que mon père a également un cancer des poumons à petites cellules metastasé... cela il y a une semaine. Je me bat dans tous les sens pour trouver des solutions et je comprends tellement ta détresse... si tu veux discuter avec moi n’hésites pas à me laisser ton mail ou je ne sais quel biais de communication possible à communiquer sur le forum. Déjà, essaye de te rapprocher d’un hôpital spécialisé en cancer si ce n’est pas déjà le cas. Bon courage, la vie est injuste je m’en rend bien compte

pagotte mar, 23/04/2019 - 16:19

@anaisss, je suis désolée pour toi... Oui la vie est injuste. Je te remercie pour ton message. Toi c'est ce que tu as fait ? Te rapprocher d'un hopital spécialisé ? Celui de ton papa ?

Sinon, la chimio devait commencer aujourd'hui pour lui, mon père vient de me dire qu'il y a un contre temps : il n'ont pas encore certains résultats (je ne sais pas lesquels) et que s'ils sont bons (ou correspondent plutôt?) cela permettrait de commencer directement par l'immunothérapie. Mon père me dit "il y a 15% de chance que ca vaille le coup d'attendre".
Qu'en pensez-vous ? Ce n'est pas habituel de commencer directement par l'immuno sans passer par la chimio si? Qu'est-ce que ca veut dire ?

Merci d'avance pour votre réponse Dr Marceau.

atmed mar, 23/04/2019 - 17:23

Bonjour,
L'immunothérapie n'est réellement efficace que sur certains cancers, en fonction de particularités qui vont être identifiées en analysant les prélèvements réalisés. Si le cancer se révèle potentiellement sensible à l'immunothérapie, alors ce traitement peut être prescrit d'emblée, sans passer par l'étape de la chimiothérapie. Mais il arrive aussi que les deux, chimiothérapie + immunothérapie, soient prescrites simultanément.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Anaisss mar, 23/04/2019 - 19:19

Oui, j’ai contacté un hôpital spécialisé et j’ai fait transférer son dossier là bas pour analyses. Et bingo, il a rdv demain pour éventuellement lui faire une thérapie ciblée donc c’est une excellente nouvelle quand on connaît les dégâts que peut causer la chimiothérapie (qui détruit parfois plus qu’elle ne guéri dans certains cas...)
En tout cas, ça ne coûte rien de trouver un hôpital spécialisé pour un second avis médical.
Et aujourd’hui j’ai eu une très bonne nouvelle qui redonne énormément d'espoir, sa première séance de chimio a déjà attaqué son cancer de moitié apparemment !
Ses gamma GT sont retombés dans les 100

(PS. Dr Marceau, je ne sais pas trop ce que ça veut dire en terme de « survie potentielle »?)

En tout cas quand on lis des articles sur l’immunothérapie, les résultats seraient très encourageants. Et moins agressifs que la chimiothérapie donc c’est déjà pas mal ...
Ce qui est certain, c’est que son moral est la clé de sa santé à l’heure actuelle, alors reste enthousiaste et ne déprime pas devant lui, avec mon père on continue de faire plein chose, on s’est Même fait un super barbecue pour Pâques (bon même s’il ne mange pas grand chose^^), on parle de projet, on parle un peu du cancer mais toujours de manière positive et je crois que ça l´aide vraiment à garder le moral.
Je lui dégote aussi toute sorte de compléments pour l’aider que ce soit un bouquin sur le régime anti-cancer du Professeur Khayat (qui est très bien) , je lui prépare des cocktail booster avec Spiruline et Pollen, de l’Aloe vera en gèlee... et la j’attends l’avis de son oncologue pour lui traiter les tumeurs avec l’huile essentielle d’encens qui auraient des vertus anti cancer... mais je demande toujours l’avis des pros avant de faire quoi que ce soit, on ne sait jamais...
Courage à toi ! Il faut tenir bon, au moins pour lui ;)

atmed mar, 23/04/2019 - 20:47

Bonsoir,
C’est effectivement une bonne nouvelle que votre père soit éligible à une thérapie ciblée. Mais tant que ce traitement n’a pas été évalué sur quelques semaines, il est impossible de dire ce qu’il apportera en termes d’espérance de vie.
Chimiothérapie, immunothérapie, thérapies ciblées, tous ces traitements peuvent être complémentaires les uns des autres. Et c’est vrai que certains sont mieux tolérés que d’autres mais toutes les chimiothérapies ne se valent pas en termes d’effets secondaires.
Enfin, concernant les compléments alimentaires, vous avez tout à fait raison de ne rien proposer sans l’avis de l’oncologue, des interférences avec le traitement du cancer étant parfois possibles.
Bien cordialement
Dr A Marceau

Pages