Forum

La vie d'après

Mimi988 ven, 10/05/2019 - 10:51 (5) commentaire(s)

Je ne sais pas si j'écris au bon endroit, mais je me sens tellement seule et mal que je me dis que si une personne peut m'aider elle est sûrement par là.
J'ai 39 ans, j'ai fini les traitements chimio, radio contre le cancer du sein en décembre l'année dernière.
Je suis terriblement déprimée et j'ai honte parce qu'en traitement j'ai rencontré plein de personnes formidables qui n'ont pas ma chance.
J'ai tellement honte, honte de dire que je n'y arrive plus, honte de dire que j'ai préféré la chimio à ma reprise au travail, honte de faire encore subir mon mal-être à mon entourage.
J'ai une famille aimante et 3 enfants. Je suis cadre dans une grosse boîte. Tout devrait aller et pourtant je suis assise par terre entrain de pleurer dans ma salle de bain et je vous écris...

atmed ven, 10/05/2019 - 14:58

Bonjour,
N'ayez pas honte, chacun réagit à sa façon et il n'y a pas de façon plus respectable qu'une autre de réagir, toutes les façons sont respectables car elles sont le témoignage de ce que nous sommes, de nos forces, de nos faiblesses, de nos parcours de vie....
J'espère que vous aurez des témoignages sur ce forum, n'hésitez pas pour autant à vous rendre au comité départemental de La Ligue, vous y rencontrerez des personnes qui, comme vous, sont ou ont été confrontées au cancer et qui vous accueilleront avec bienveillance. Elles vous communiqueront certainement de l'entrain pour reprendre le cours d'une vie aussi normale que possible.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Doudounette31 ven, 10/05/2019 - 15:17

Bonjour,

J'ai 36 ans, 2 enfants, je suis comptable. Je viens de terminer mes traitements (chimio + opération + rayons) pour un cancer du sein triple négatif.
Juste après la chimio j'ai connu un passage à vide. Pendant les traitements on se sent prise en charge, tout le monde s'occupe de nous et nous entoure de bienveillance, et puis d'un coup tout s'arrête, j'ai ressenti comme une sensation de vide et de vertige comparable un peu aux sentiments ressentis après un accouchement. J'ai heureusement remonter la pente puis les rayons sont venus occuper mon temps et mon esprit. Mais je comprend ce que vous dites quand vous dites "préférer la chimio à la reprise du boulot". Ce ne sont pas les effets secondaires qui vous manquent mais c'est très rassurant de sentir que l'on s'occupe de nous, que l'on nous soigne. Ensuite on nous lâche dans la nature et c'est justement la nature qui fera que l'on sera guéries ou que l'on fera une rechute. Je m'invente des métastase au moins 3 fois par jour ! Après je ne sais pas quel type de cancer vous avez eu et si vous avez des traitements hormonaux, mais à priori ces derniers peuvent provoquer un état dépressif. Je vous conseille vivement de voir votre médecin traitant et de lui parler de votre mal être. Il peut peut être vous prescrire un traitement pour vous aider à remonter la pente. Je vois régulièrement une psychologue ça me fait un bien fou. Dans tous les cas ne restez pas seule avec votre douleur quelqu'un doit surement pouvoir vous aider. Quoi qu'il en soit n'ayez pas honte de se que vous ressentez, chacun d'entre nous est différent et réagi selon sa nature, son caractère son vécu et sa situation personnelle. Je ne pense pas que vous soyez la seule dans cette situation. Vous pourriez peut être également contacter la ligue cancer de votre région ils peuvent surement vous aider.
Prenez soin de vous et bon courage, ça va aller.
Cordialement
Rachel

mamie du 15 ven, 10/05/2019 - 15:34

L'arrêt du traitement est un moment difficile car on se sent toujours bien seule. La famille aussi aimant soit-elle ne comprends pa toujours le problème pensant que si tout va bien sur le plan médical il n'y a aucune raison d'être déprimée. C'est la raison pour laquelle si cela est possible pour vous s'inscrire à un groupe de parole ou consulter un psychologue spécialisé peut être très bénéfique. Pour moi qui n'était pas très chaude pour cette solution j'y suis allée poussée par une amie elle même cancéreuse et j'en ai retiré un bien considérable.
Bon courage à vous pour la suite .

Minouk ven, 10/05/2019 - 18:45

Chère Mimi988
Que je comprends votre sentiment et je ne suis pas la seule à vous compendre. Ce fameux passage à vide après avoir mobilisé toutes nos forces, après avoir lutté et avoir vécu dans un état de combativité et surtout d'action. Puis tout d'un coup ce n'est pas la fin des traitements que l'on fête mais la crainte de n'avoir plus la protection de la chimio ou autres et de ne plus se sentir autant prise en charge par tous les médecins, infirmières et les autres. J'ai pleuré à partir de cette étape. De peur et de me sentir seule avec ce sentiment que je n' attendait pas ... Mon oncologue m'a dit que c'était habituellement comme ça après la tempête, que la vie reviendrait tout doucement et je l'ai constaté. Prenez soins de vous comme personne ne le ferait, dorlottez vous et soyez indulgente envers vous. La vie reprendra son cours et vous serez encore plus forte qu'avant. Vous n'êtes pas seule et oui vous avez donc bien fait d'écrire sur ce forum.
Mamie du 15 et Rachel je partage vos temoignages.
Affectueusement .

lol09120 mer, 15/05/2019 - 09:59

Bonjour votre témoignage me touche personnellement car je retrouve dans votre histoire ce que j’aI vécu il y a 14 ans j’avais exactement votre âge lors de mon cancer du sein, cadre avec 3 enfants. On se sent toujours un peu livré à nous-mêmes après la fin du traitement et on ressent ce sentiment de culpabilité pas rapport à ceux qui n’ont pas eu notre chance. Prenez soin de vous profitez de votre petite famille et votre travail viendra après. N’ayez jamais honte mais au contraire soyez fière de vous et de votre combat. Vous venez de passer une sacrée épreuve laissez-vous le temps .