Forum

Inquiète cancer du pancréas

tclm mar, 18/06/2019 - 16:02 (5) commentaire(s)

Bonjour,
Je m'adresse à vous un peu en désespoir de cause. Voilà plus d'un an que des douleurs en bas à gauche de l'abdomen ont commencé. J'ai consulté un gastro-entérologue qui m'a prescrit un scanner passé en mars 2018 et qui n'a rien révélé d'anormal, si ce n'est une petite hernie lombaire. On m'a donc diagnostiqué une classique colopathie fonctionnelle. Les douleurs ont alors plus ou moins persisté jusqu'à la fin de l'année 2018, période pendant laquelle j'ai commencé à ressentir de vives douleurs à l'estomac, non soulagées par les IPP. En janvier 2019, mon gastro-entérologue a donc décidé de me faire passer une fibroscopie et coloscopie qui ont révélé une gastrite, et ont été l'occasion de me retirer un polype bénin.
Je ne suis actuellement plus sous traitement, mais j'ai pas mal modifié mon alimentation (notamment arrêté de consommer du gingembre, que je prenais quotidiennement en grandes quantités). Cela a nettement amélioré mes douleurs gastriques. Pour autant, je ressens maintenant une grosse douleur au milieu du dos, du côté gauche de la colonne, irradiant sous la côte gauche et qui ne semble pas s'améliorer. Elle dure depuis plusieurs semaines, et est plus ou moins forte selon les moments (j'ai l'impression que cela dépend pas mal de ce que je mange et je bois - autrement dit si je fais des excès ou pas...). Elle ne part jamais, et est parfois à la limite du supportable, irradiant aussi le long de la colonne jusqu'au lombaire, et remontant sous l'aisselle gauche. Au milieu de tout ça, j'ai des candidoses buccales à répétition dont je peine à me débarrasser (quand cela part, cela revient systématiquement dans les semaines qui suivent).
Je suis allée aux urgences il y a un mois et demi, mais la radio dorsale qu'ils ont faite n'a rien montré de particulier. Je ne sais plus qui aller voir, ni comment être soulagée. Mon généraliste ne semble pas préoccupé par ma situation, il m'a juste donné une crème contenant de l'ibuprofène à appliquer et qui ne me soulage pas.
Je suis terrifiée à l'idée d'avoir un cancer du pancréas. Je précise que je n'ai que 31 ans, je suis sportive, je mange très équilibré, mais suis gourmande - j'ai d'ailleurs grossi sur cette dernière période (+6kg). En revanche, je suis une ancienne grosse fumeuse, et mes deux parents ont eu un cancer (mon père est décédé d'un cancer de l'oesophage, métastasé au poumon et au foie, avec un gros passif de fumeur et d'alcoolisme).
Je sais bien qu'aucun avis médical ne pourra pleinement être exprimé ici, mais si aviez une orientation à me donner, cela pourrait déjà m'aider....

Merci d'avance

atmed mar, 18/06/2019 - 21:19

Bonjour,
Vos troubles sont anciens, vous n’avez pas maigri, bien au contraire, vous êtes jeune (31 ans), ces trois éléments écartent quasiment à 100% l’hypothèse d’un cancer du pancréas.
Vous dites vous-même que ces troubles sont renforcés par les excès, ce qui est assez caractéristique de troubles purement fonctionnels. Vous êtes sportive, le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de renforcer le sport et de diminuer les excès, notamment d’alcool..
Bien cordialement
Dr A Marceau

tclm mer, 19/06/2019 - 15:53

Bonjour Docteur,

Merci infiniment de votre prompt retour, et du temps que vous m'avez consacré.
J'aurais juste une dernière question : le fait d'avoir mal au niveau de l'estomac (comme des brûlures), et dans le milieu du dos avec projection verticale + à gauche peut-être symptomatique de quoi d'autre que le cancer du pancréas ?

Bien cordialement

atmed mer, 19/06/2019 - 15:58

Les pathologies digestives ont rarement une symptomatologie spécifique, de "signes pathognomoniques" dit-on dans le jargon médical. Ainsi, vos douleurs peuvent être l'expression de troubles fonctionnels intestinaux, d'une gastrite, d'un reflux gastro-oesophagien...
Bien cordialement
Dr A.Marceau

tclm mer, 19/06/2019 - 16:34

Merci pour tout.

CDimitri dim, 03/11/2019 - 23:35

Bonsoir,

J’ai exactement les mêmes symptômes que vous, avec la même chronicité et diagnostic identique par mon gastro-entérologue.

Cela a commencé par des douleurs à l’estomac et désormais les douleurs sont projetées dans le dos a la verticale coté gauche lombaire proche colonne vertébrale, non calmée par le changement d’alimentation, par les IPP et paracetamol.

J’aimerai savoir si il y a de l’améliorations dans vos symptômes et si vous avez continuer le traitement IPP.

Cordialement