Forum

40 ans ça commence à aller mal

CENDRILLON91000 mer, 03/07/2019 - 19:24 (2) commentaire(s)

Bonjour
Je suis une femme de 40 ans et mes soucis de santé très nombreux ont commencé à apparaître il y a 4 / 5 ans.
Psychose avec tendance dépressive en ALD (ça c'est depuis 2006)
Colopathie fonctionnelle
stéatose hépatique
lithiase biliaire (3 cm)
aménorhée causée par traitement
syndrome bronchique (vu sur scanner)
cholesterol
hypertension
lichen scléreux vulvaire
sinusite chronique avec répercussion sur toute la sphère ORL
épines calcanéenes aux 2 pieds
bascule du bassin (fortes douleurs lombaires)
pincements de plusieurs disque dorso
inversion de courbe de la colonne cervicale
IMC :40
TOUTES CES PATHOLOGIES sont diagnostiquées par les médecins que je consulte... je suis tout le temps malade, j'ai mal tout le temps partout
Ma question : je n'ai que 40 ans j'ai l'impression d'être en fin de vie, je voudrais savoir si je risque un cancer avec tous ces problèmes qui s'accumulent? Je suis très angoissée car je me dis que tout se dégrade au fil du temps. Puis je espérer de me stabiliser ou cela va encore s'empirer? Qu'est ce que tout cela vous évoque svp?
REPONDEZ MOI SVP je suis en détresse
Cordialement

atmed mer, 03/07/2019 - 19:50

Bonjour,
Ces symptômes ne permettent pas de préjuger d’un risque particulier de cancer.
Ce risque est avant tout dépendant de votre mode de vie mais aussi de votre âge, le risque de cancer augmentant chez chacun d’entre nous avec l’accumulation des années.
Bien cordialement
Dr A Marceau

Jean H dim, 14/07/2019 - 01:42

Anissa,

Avec autant de pathologies il faut avoir des pensées positives, la volonté de vouloir s'en sortir absolument. Dans votre cas, votre message semble être un appel au secours ou bien le souhait de partagerdès que possible vos pensées, vos angoisses avec des personnes qui vous apprécient, qui cherchent à vous aider, à vous soutenir sans vous juger. Une tendance dépressive étalée sur une longue période pourrait vous empêcher d'aller dans le bon sens. Consulter un psy pour essayer de trouver s'il n'y aurait pas d'autres raisons pouvant expliquer votre angoisse pourrait peut-être vous aider à vous reprendre en main, à bâtir des projets, à trouver des activités favorisant les contacts, kes relations. Des personnes neutres mais de confiance pourraient avoir des avis différents. Il arrive que deux patients atteints des mêmes pathologies réagissent de manière différente face à leurs soucis quotidiens. L'un est angoissé tandis que l'autre arrive à rester optimiste, à bâtir des projets, à sourire à la vie.

Bon rétablissement,

Jean H