Forum

Stomie

Kylee jeu, 01/08/2019 - 15:24 (4) commentaire(s)

Bonjour
La stomie sur l'intestin grêle de mon ami l'oblige à la vider 2fois toutes les heures
Il n'ose plus sortir et déprime Il a ete opéré 2fois et les 2fois on lui a enlevé un peu de colon
Le chirurgien vient de me dire que la stomie serait à vie....car la chimio a devascularise son colon....je suis très inquiète car mon ami en l'apprenant risque de ne pas l'accepter et je crains qu'il se suicide

atmed jeu, 01/08/2019 - 18:51

Bonjour,
J'imagine que votre ami est toujours hospitalisé. Si tel est le cas, il faudrait demander à l'équipe soignante d'organiser une prise en charge psychologique.
Concernant la stomie, je suis étonné par le rythme que vous évoquez, la stomie doit pouvoir être appareillée de manière à permettre une vie sociale acceptable.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

JOELLEB ven, 02/08/2019 - 07:26

En général les patients stomises bénéficient d'une éducation thérapeutique pour la gestion de la stomie lorsqu'ils sont hospitalisés. En structure les soignants expliquent et attendent que les patients puissent regarder leur stomie. Au retour à la maison une infirmière vient faire les soins très régulièrement au début de manière à ce que le patient ait le temps de s'habituer à son nouvel état. Le soutien psychologique est en effet nécessaire, voire indispensable mais c'est la maîtrise de la stomie qui redonne confiance au patient et l' aide à accepter son nouvel état. Il y a un site sur facebook qui a été fait par une très jeune femme et que je trouve très aidant. Il s'agit de kangourou girl. Allez le consulter vous même dans un premier temps pour de votre côté comprendre comment on peut accepter de vivre avec une stomie. Il y à de nombreux témoignages également de personnes stomisees et une association. Votre compagnon aura besoin de temps et de se sentir épaulé dans cette affaire. L'amour permet de dépasser les épreuves et je vous souhaite très sincèrement de traverser au mieux celles-ci.

yalie mar, 13/08/2019 - 10:54

Bonjour,
Mon expérience est la suivante, je suis la conjointe d'un stomisé à vie qui n'a que 49 ans
Je vous rassure que j'avais très peut pour lui
Sa souffrance était tellement forte que la stomie définitive est passé au second plan, il a su gérer seul sa stomie dés le début
le retour à la maison a été très difficile car il souffrait beaucoup, mais les infirmières ont fait un travail extraordinaire elles sont passées les premières semaines deux fois pas jour les soins post opératoires ont duré deux mois.
mon conjoint se rend compte de sa stomie, il y a des jours ou ça va et des jours où c'est plus compliqué.
la prochaine étape est son premier scanner de contrôle
J'espère vous avoir aidé un peu
bon courage à vous deux car il en faut pour les deux le malade et son entourage
Yalie

Gameofcrohn jeu, 05/09/2019 - 18:55

Je suis stomisé définitif à 43 ans.
.J'ai d'emblé géré ma colostomie tous seul à mon retour à domicile qui est plus facile à vivre qu'une iléostomie. Ca dépend des individus mais dans un temps plus au moins long le grêle s'adapte et émet moins de selle mais quand même beaucoup plus qu'une colostomie JE compprends que ton ami est le moral à 0 et est des idéations de suicide . Dans mon Je suis célibataire et cette mutilation amputation m'empêche toute vie sexuelle je ne pourrais plus ça me dégoûte. L'amputation abddomino périnatale à lésée les nerfs je n'arrive pas à a avoir une érection qui dure le scandale c'est que le Cialis est considéré comme un médicament de confort et ce médicament n'est vraiment pas bon marché . J'avais lu un article sur le Monde des rescapés de la tuerie du du Bataclan avec des mutilations physiques beaucoup sont d'en la même problématique que moi. Il ’y'a beaucoup de sites de personne stomisés (Royaume Uni) qui le vivent très bien, mais en général ils ont le soutien de leur familles ou association . On ne peut jamais accepter une stomie la qualité de vie n'est plus la même on la subit comme son subie le cancer. Et de plus ce sacrifice ne vous protège nullement d’une récidive. J'ai un nodule de3 mm au poumon gauche j'ai bien compris qu'il n'ya peut de chance qu'il soit bénin ce bougre. Pour les malades je vous invite très très très fortement à exercer une activité physque le peu d'études sur le sujet semble indiquer un effet non négligeable sur les récidives d'autres études sont en cours.
Olivier (Le Mans)