Forum

TAUX MARQUEUR ACE

Annie63 lun, 07/10/2019 - 16:15 (6) commentaire(s)

Bonjour,
Mon mari est en traitement depuis 9 mois pour un cancer rectal métastatique foie poumon.
apres une tri chimiotherapie ( 6 séances espacées de 14 jours)
Une chiometherapie sans oxaliplatine ( 6 seances espacées de 14 jours)
Avastin ( 6 séances) toutes les 3 semaines avec du xeloda en comprimé tous les jours
Nous venon s de faire le bilan qui est globalement satisfaisant puisse qu'il indique une disparition totale des nodules au niveau du foie, disparition de la tumeur rectale il reste un nodule ganglionaire qui est en nette regression, et pour les poumons plus de nodules au poumons droit par contre il reste un nodule au poumon gauche qui n'a pas évolué en taille depuis le bilan fait avant le traitement d'AVASTIN;
ma question porte sur le taux d'ACE qui au depart de la maladie etait de 14,70. Ce taux etait ensuite descendu à 3,28 et aujourd'hui il est remonté à 3,58.
C'est un peu la panique à bord. Cela ce rajoute au scanner des poumons qui montre une situation qui n'a pas regressé avec le traitement d'AVASTIN. ( j'ose une question....est-ce normal ?)
Auriez vous la gentillesse de m'expliquer si cette variation est préoccupante ? Nous ne voyons pas l'oncologue avant mercredi..... et le niveau de stress est tres haut.
Je vous remercie par avance pour votre reponse
Bien cordialement Annie Barral

Claude 60 lun, 07/10/2019 - 19:20

Bonjour Annie
Mon épouse est un peu dans le même cas que votre mari, des variations ACE, il y en a tout au long du traitement.
Il faut voir l'ensemble des résultats d'analyse, l'ace tout seul n'est pas suffisant pour avoir une idée précise. Dans la normale, le taux de l'ace est inférieur à 5.
Je ne prononcerai pas sur l'efficacité du traitement, je sais que tout le monde ne réagit pas de la même façon à un même traitement.
Vous dites que le bilan est globalement positif, des nodules ont disparu ou sont stables, c'est quand même une bonne chose, alors attendez de voir l'oncologue afin qu'il vous explique la situation.
Quand la maladie est là, je dis toujours que l'on ne vit plus, on la subit que ce soit le malade ou les proches, les temps sont durs.
Cordialement
Claude

atmed mar, 08/10/2019 - 08:19

Bonjour Annie,
Le taux d'un marqueur comme l'ACE ne doit pas être regardé au jour le jour ou au dixième de point près. Ce qui compte, c'est l'évolution de ce taux, à la baisse ou à la hausse. Dans le cas de votre époux, il est non seulement à la baisse mais il est revenu dans les limites de la normale, c'est donc un excellent signe qui va dans le sens de l'évolution clinique. Quant au nodule pulmonaire qui n'a pas suivi la même évolution que les autres lésions, seul l'oncologue qui va revoir votre époux demain pourra formuler un avis circonstancié.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Annie63 mar, 08/10/2019 - 10:19

Bonjour Dr Marceau,

Merci beaucoup pour votre réponse pour l'ACE.
Pour le reste on verra demain matin à 9h ce que l'oncologue va nous dire suite à la RCP.

je vous remercie pour votre disponibilité. C'est tres important que ce soit pour les malades ou pour les aidanst accompagnants.

belle journée à vous

Annie

Minouk ven, 25/10/2019 - 12:12

Bonjour Annie
Je me permet cette incursion dans votre discussion puisque je suis dans une situation semblable à celle de votre mari à la différence que j'ai été opérée il y a 2 ans avec une colostomie permanente et les métastases aux poumons seulement.
Je vais débuter un protocole Folfiri Avastin après le prochain scan soit fin novembre.
Si vous le voulez bien j'aimerais connaître le résultat du rendez-vous de votre mari avec l'oncologue, tout ça me semble bien encourageant pour lui.
Du coup, je m'encourage aussi en vous ayant lu.
Bon courage et merci,
Monique

Annie63 ven, 25/10/2019 - 21:46

Bonsoir Monique,
veuillez m’excuser pour le retard de ma réponse à votre
Message.
Ce que nous appelons le “grand bilan” )car il comporte le dosage ACE, l’IRM rectal. IRM hépatique et le scanner + le bilan cardiaque) a monté une réponse totale . Notre oncologue était très content et satisfait.
Et nous aussi!
Les différents cocktails ont bien fonctionnés.
En ce qui concerne l’avastin , l’oncologue l’a ajouté à la fin du second protocole “folfiri” sur les 2 dernières séances.
Ensuite nous avons fait 5 perfusions d’avastin ( chacune étant espacée de 3 semaines) avec 2 prises de Xeloda tout les jours sans pause. Mais ce rythme ainsi la fréquence c’est vraiment du sur mesure décidé par l oncologue pour le cas de mon mari. Il y a tout plein d éléments qui rentrent en ligne de compte.
Le bilan cardiaque à l’issue est très bon. Les chimio et l ‘avastin n’ont pas créé de problèmes . Une autre bonne nouvelle.
Le seul problème que mon mari a , c’est avec le Xeloda qui provoque le syndrome main-pied qui est assez douloureux.
Nous sommes maintenant devant 2 options: radiothérapie de consolidation + Xeloda ou bien radiothérapie légère +opération. Toujours compte tenu du profil de la maladie de mon mari , nous n’allons pas nous orienter vers l’operation. Nous en avons longuement parlé avec notre oncologue , en qui nous avons toutes confiance. Lors de la RCP il y avait 2 chirurgiens 1 pour et 1 contre.
Nous avons déménagé il y a quelques. jours ,(ce qui était notre projet d ‘avant la maladie. ) Nous changeons de centre et d’equipe Médicale...mais notre oncologue qui a pris en charge mon mari dés le début restera toujours dans la boucle et continuera à nous suivre en deuxième rang.
Nous voyons la nouvelle équipe le 4 novembre. Et ce sera de nouveau l inconnu d’un nouveau protocole avec la radiotherapie.
Quoiqu’il en soit tout les protocoles qu il a eu sont lourds et difficiles à supporter mais honnêtement ça vaut la peine.
Pour le moment nous gagnons des batailles. Et nous faisons tout pour que cela continue le plus longtemps . Je vous envoie plein d’énergie et je reste disponible si vous avez besoin. Bonne soirée à vous . Annie

Minouk ven, 25/10/2019 - 23:03

Bonsoir Annie,
Tout d'abord je vous remercie pour ce retour avec autant de générosité. Tous les détails sont si importants.
Je vous ai écrit timidement ce matin et ma foi ! Je suis vraiment heureuse des résultats que vous avez eu. Vraiment.
Votre message en est un d'espoir et pour ma part je vais le relire dans mes moment de doute.
J'ai eu du Xeloda en 2017 avec la radiothérapie puis chimiothérapie adjuvante aussi avec Xeloda et oui, le syndrome main-pied est difficile à supporter. Particulièrement l'hiver avec les bottes qui causent chaleur et humidité.
Je vous souhaite une belle continuité et dites à votre mari qu'il a fait tout ça comme un champion. C'est le terme que mon conjoint utilise pour moi.
Bonne chance et n'hésitez surtout pas à donner d'autres nouvelles.
Merci encore une fois,
Monique