Forum

Immunothérapie inefficace

I.C mar, 08/10/2019 - 14:08 (2) commentaire(s)

Bonjour,
Mon père est atteint d'un cancer du poumon non à petites cellules métastasé un peu partout. Un premier traitement par immunothérapie lui a été fait depuis 4 mois hors le cancer progresse, donc inefficace. Ils vont le passer sous chimiothérapie. Je recherche des personnes pour qui ca s'est passé de cette facon avec issue positive ou négative. Connaissez vous un centre hospitalier réputé pour ce cas. De plus il commence à s’affaiblir je me demande si la chimiothérapie ne va pas aggraver son cas?
Merci

atmed mar, 08/10/2019 - 17:29

Bonjour,
Dès lors qu'un cancer du poumon n'est pas opérable, la plupart des services ou établissements spécialisés en oncologie peuvent traiter un patient car les soins sont bien protocolisés. Autrement dit, les CHU et les Centres Régionaux de lutte contre le cancer sont tout à fait aptes à prendre en charge votre père.
J'espère que vous recevrez des témoignages sur ce forum, tout en sachant que les cancers sont très différents d'un patient à un autre en fonction des mutations génétiques. Et que tel traitement qui marche très bien sur un patient ne marchera pas forcément sur un autre patient présentant un cancer apparemment similaire.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Sevecyr77 jeu, 17/10/2019 - 21:11

Bonjour I C,
Mon père est décédé en Septembre 2018 d'un adénocarcinome pulmonaire stade 4, métastase.
Il avait débuté 3 séances de chimio qui n'ont pas fonctionnées.
Le protocole avait changé, autre chimio, qui a dû être stoppée car il a fait un gros choc anaphylactique à la 2nde injection.
Ils ont débuté ensuite l'immunotherapie, pareil choque anaphylactique à la 2nde injection.
14 mois après le décès de mon père, je vous dirais que ce qui l'a emporté sont ses chocs allergiques qui lui provoquait des broncho-spasmes.
Il est parti en 6 mois, jusqu'à son 2ème choc on n'aurait cru qu'il était gravement malade hormis son oxygène...
Nous n'avons pas eu de chance, car malgré ma colère dans un 1er temps, je me dis que peut être que les traitements auraient pu prolonger, voir stabilisé son état de santé, s'il n'y avait pas eu allergie.
Je comprends votre désarroi, l'angoisse, au quotidien autour de la maladie.
Avec le recul, ce que je regrette, c'est que mon père était angoisse, ça j'en suis sûr, mais ne voulait pas nous dire, pour éviter de nous inquiéter, et ça, on aurait dû en parler avec son pneumologue !!!
Il avait 63ans, c'est injuste...
Les nouveaux traitements donnent parfois de bons résultats, pourquoi pas votre papa.
Bien cordialement