Forum

Coronavirus à l'hôpital et continuation de votre traitement sans risque

Rene Delpierre mer, 25/03/2020 - 21:03 (5) commentaire(s)

C'est pour moi un dilemme. En effet difficile de savoir quelle est la meilleure solution:reporter ou maintenir mon traitement herceptine et perjetta que je suis toutes les 3 semaines depuis 3 ans après mon cancer du sein et mastectomie Je me pose cette question car j'ai périodiquement tep scan écho cardiaque prises de sang et tout dernièrement irm cérébrale normale. Et chaque fois mon onctologue me dit que tout est normal et comme je supporte bien ce traitement on peut le poursuivre.Mais aujourd'hui j'hésite et suis bien incapable de prendre une décision sachant si j'ai un risque à faire une pause ou si les risques de coravirus sont plus importants. En effet l'hôpital reçoit de plus en plus de malades du coronavirus depuis 15 jours et d'autres arrivent juste à l'autre étage. En plus je prends à l'aller comme au retour un ambulance qui transporte des malades toute la journée. Les plusieurs heures passées dans la chambre avec une autre malade et la visite de l'infirmière multiplient aussi les risques. Comment dans ces conditions choisir la solution la moins risquée?

atmed jeu, 26/03/2020 - 07:33

Bonjour,
La recommandation générale dans le contexte qui est le vôtre est de poursuivre votre traitement. Maintenant, je vous conseille de prendre contact avec votre oncologue afin de savoir si, compte tenu du contexte lié au coronavirus, il vous fait une recommandation particulière.
Sachez cependant que les établissements de santé savent bien sûr gérer des flux de patients différents afin de réduire autant que possible le risque de transmission du coronavirus. Mais bien évidemment le risque zéro n'existe pas.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Louison jeu, 26/03/2020 - 08:30

Bonjour, Je vais faire ma séance de chimio toute à l'heure. Je vous mettrai un post plus tard dans la journée pour vous dire quelles mesures ont été prises à l'hôpital. Ce que l'on m'a demandé de faire déjà, c'est de venir en taxi, à l'arrière bien entendu, avec un masque (l'infirmière à domicile m'en a donné un hier). Pour le reste, rendez-vous ce soir.

Rene Delpierre jeu, 26/03/2020 - 11:05

Merci docteur pour toutes ces recommandations. Merci aussi à Louison. J'y vais demain pour mon traitement. Je vous dirai comment s'est déroulé cette journée. Le souci c'est que je n'ai pas de masque juste des gants chirurgicaux pas toujours recommandés par certains.

Louison jeu, 26/03/2020 - 20:21

Bonsoir, voilà, c'est fait. Je n'avais jamais vu l'hôpital aussi calme. Presque personne ni sur le parking, ni à l'intérieur. Presque pas d'ambulances et de taxis. La cafétéria ouverte mais avec des horaires réduits et seulement 3 personnes, distantes de plus d'un mètre pour se faire servir. J'avais bien mon masque dans le taxi, et le chauffeur était rassuré. De son côté il désinfecte à fond son véhicule, ses stylos, etc... On n'a pas été contrôlé. J'ai pris l'ascenseur et j'étais toute seule dedans. J'ai appuyé sur le bouton avec un kleenex. Arrivée dans le service, calme plat. Jamais vu ça. J'ai été accueillie dans une petite chambre individuelle où on a pris ma température et ma tension. Tout le monde avait des masques, des gants et des charlottes. J'ai ensuite reçu ma chimio dans une chambre où nous étions seulement deux (au lieu de 4 parfois), les lits bien bien espacés et les matelas isolés par des draps papier, ce qui n'est pas toujours le cas. J'ai gardé mon masque toute la journée et franchement c'est galère (il fait chaud et en fin de journée ça sent pas bon). Je sais bien qu'il ne faut pas le toucher une fois qu'il est mis en place, mais c'est difficile parce qu'il glisse et que j'ai quand même grignoté mes barres de céréales (pour éviter le plateau repas fabriqué et transporté dans des conditions que j'ignore) et bu de l'eau (bouteille apportée avec moi pour éviter la carafe en plastique de l'hôpital), donc je pense qu'au niveau de l'efficacité dudit masque, c'était plus que moyen, mais ça avait le mérite d'exister et de faire quand même barrière. Je suis repartie dans le taxi avec le même masque, pour vous dire... Arrivée chez moi j'ai mis tous mes vêtements à la machine et pris une bonne douche. Ah oui, si besoin d'aller aux toilettes, j'utilisais les essuie-mains papier de l'hôpital pour ouvrir la porte, appuyer sur l'interrupteur, etc... Franchement je ne crois pas que je pouvais mieux faire. Les infirmières ne paraissaient pas plus inquiètes que ça. Le Covid-19 est une réalité, mais bon, elles font avec. Je précise que je suis suivie dans un service hématologie qui donc traite les leucémies, lymphomes, greffes de moelle, etc... donc c'est pas des guignols. Questions hygiène ils savent de quoi ils parlent, coronavirus ou pas. Par contre, là, c'est sûr les prochains jours je reste confinée chez moi, mais franchement ça ne me gêne pas car depuis le début de mon traitement j'ai pris beaucoup de précautions et limité au maximum les visites et déplacements. J'espère que mon témoignage vous sera utile. Il est primordial de pouvoir continuer vos soins. N'oubliez pas enfin que nos soignants sont en première ligne et qu'ils n'ont pas plus envie que vous ou moi d'être touchés. Ce sont des gens formidables et j'espère que quand tout cela sera derrière nous ils seront remerciés à la hauteur de leur engagement. Revenez nous dire comment ça s'est passé pour vous. Bonne soirée.

Rene Delpierre ven, 27/03/2020 - 16:40

Voilà je viens de rentrer de ma cure. Tout s'est bien passé. Personne dans les couloirs. Mon onctologue m'a reçu directement dans une chambre partagée avec une autre personne. Un seul reproche hier soir on devait me fournir un masque. Seul l'ambulancier en avait un. J'ai donc passé ces heures à l'hôpital sans protection. Par contre tout le personnel soignant avait un masque et les mesures barrières ont été respectées. Prochaine cure dans 3 semaines. Bonne fin de journée