Forum

Incompréhension totale

Hope75 mer, 22/04/2020 - 20:05 (5) commentaire(s)

Bonjour,

Un proche a été diagnostiqué du cancer du poumon (je ne connais pas le stade mais il est localement avancé avec une extension au médiastin, pas de métastases lors du PET scan et du scanner cérébrale il y a deux mois). C’est une jeune personne (30 ans) n’ayant jamais fumé de sa vie et on lui a diagnostiqué un carcinome épidermoïde, pas de mutation génétique. Elle n’a eu aucun symptôme si ce n’est une toux récalcitrante.

Après plusieurs recherches, on comprend qu’il s’agit d’un cancer qui est fortement lié au tabagisme. Ce qui rajoute énormément d’incompréhension.. on se dit qu’on arrivera probablement jamais à découvrir l’origine.

On lui a administré des cures de chimio ainsi qu’une immunothérapie. Est-ce que son âge et son état de santé général sont des éléments positifs ou laissent à penser que le cancer est virulent s’il a pu se développer sans facteur aggravant et ce malgré une hygiène de vie quasi parfaite ?

J’entends et je lis trop souvent qu’en raison de faibles antécédents et d’un jeune âge il n’y a pas de souci à se faire quand on a une toux ou quelques symptômes basiques... Quand arrêterons-nous de (trop ?) systématiquement rapporter le cancer du poumon au tabagisme et à l’âge ?
Trop souvent les diagnostics sont réalisés trop tardivement et aggravent les pronostics.. Je le répète ici : quand on a des poumons on a un risque de cancer du poumon. C’est tout.

Merci et gardons espoir même si c’est très très dur.

rob mer, 22/04/2020 - 21:03

bonsoir hop75,
il est vrai qu'une personne qui n'a jamais fumé et qui déclare un cancer du poumon,ya de quoi rager.
lorsque j'ai été opéré le chirurgien m'avait dit qu'il y avait entre 15 et 20% des cancers du poumon chez les non fumeur,et franchement j'ai été surpris.
pour ma part mon cancer a été reconnu en maladie professionnel lié a l'amiante.
bonne soirée.

atmed jeu, 23/04/2020 - 08:52

Bonjour,
Effectivement, les poumons, ou plus précisément les bronches, sont des organes et chaque organe peut être le siège d'un cancer. Les facteurs de risque ne font qu'amplifier le risque de voir un cancer se développer dans tel ou tel organe. C'est ainsi qu'on estime que le tabac est responsable d'environ 85% des cancers bronchiques. Il en reste donc 15% qui ne s'expliquent pas par le tabagisme mais peuvent avoir été favorisés par des polluants, atmosphériques ou professionnels, etc.
Un bon état général est bien entendu préférable pour combattre un cancer et améliorer les chances de guérison.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Rene Delpierre jeu, 23/04/2020 - 10:28

Pendant des années on a affirmé que le cancer du poumon concernait les fumeurs. Aujourd'hui on est plus nuancé. La pollution de l'air liée aux industries, les transports par route, les trafics aérien et maritime sont bien les responsables de ces cancers pas seulement des poumons. Voyez le cas des cancers importants dans le pas de Calais.'Veritable épidémie des cancers du sein une des régions les plus touchées par ce cancer. La région connaît de nombreux pics de pollution même en cette période de confinement avec une circulation automobile très ralentie. Pendant des mois et des mois le préfet rejetait cette pollution sur les voitures en imposant vignette et circulation alternée . On devrait donc avoir moins de pics or ce n'est pas le cas. On nous a raconté des histoires. On n'entend plus sur ce sujet le préfet.

Hope75 jeu, 23/04/2020 - 17:29

Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses. Loin de moi l'idée de lancer un débat sur ce qu'on veut bien nous dire ou non.. mais le cas de mon proche interpelle bien sur des facteurs exogènes (autre que le tabac j'entends) qui favorisent le développement du cancer du poumon et j'ai le sentiment qu'on les sous-estime..
Je ne sais pas s'il y a une réflexion en cours sur les dépistages du cancer du poumon, mais quand on est jeune et non fumeur, avec une toux on nous renvoie bien trop souvent à quelque chose de bénin et pendant ce temps là le cancer progresse...

Y a-t-il des chiffres sur des cas similaires à celui que je rapporte ici ? les réactions au traitement sont-elles en règle générale de meilleure qualité ?
J'essaie de me rassurer avec des situations identiques qui auraient bien fini mais je n'en trouve aucune.... 30 ans c'est très jeune, trop jeune.

Merci encore.

rob jeu, 23/04/2020 - 18:57

bonsoir,
j'ai cru comprendre que l'immunothérapie fonctionnerait mieux chez les gros fumeur.