Forum

Rosina

Rosina dim, 10/05/2020 - 11:11 (5) commentaire(s)

Bonjour à toutes celles qui, comme moi, vivent cette situation. Atteinte d'un cancer ovarien stade 3 , j'ai subi deux interventions chirurgicales par laparotomie. Trois chimios avant la 2eme, trois après, plus des cures d'entretien. ( Avastin et immunotherapie) ( 22 au total )
Je suis actuellement en rémission avec de très grosses gênes et douleurs abdominales qui entravent mon quotidien. Je perds le goût de vivre et suis déprimée.
Si vous vous reconnaissez dans ce témoignage, merci de me dire comment vous vivez cette situation.
Un point très positif, on rencontre de "belles" personnes lors de ce parcours douloureux car je n'ai pas eu la chance d'être soutenue par mon conjoint qui m'a culpabilisée d'être tombée malade.
Bien à vous et du COURAGE et de la FORCE à toutes.

Stephane14 dim, 10/05/2020 - 12:02

Bonjour Rosina
Votre témoignage est bouleversant. Vous avez vécu des moments terribles mais ils sont derrière vous. Ne lâchez pas alors que la rémission est en vue.
Notre corps est malmené par toute cette chimie que l'on nous injecte et les intrusions chirurgicales. Il faut du temps pour se permettre.
Surtout ne culpabilisez pas d'être malade vous n'êtes en rien responsable et vous ne devez jamais accepté d'être culpabilisé.
Il vous faut du soutien pour traverser cette étape difficile. Rapprochez vous de votre équipe médicale.
Mais surtout ne lâchez rien ....la vie doit continuer malgré les difficultés
Je vous envoie plein d'ondes positives.
Beaucoup de courage à vous.
Stéphane

Clara64 dim, 10/05/2020 - 15:16

bonjour Rosina
Je me trouve dans la même galère que vous. Voici 3 ans et demi qu'on m'a decouvert un cancer aux 2 ovaires et métastases peritoine, stade 3b. J'ai eu comme vous 2 laparotomies, de multiples lignes de chimio, je ne les compte meme plus. Seul l'avastin m'avait plutôt reussi pendant un an . Depuis septembre 2019, c'est la dégringolade. Je fais occlusion intestinale sur occlusion intestinale, 3 mois a l'hôpital, nourriture parenterale, par 2 fois des infections sur mon PAC qui m'ont mis par terre. Aujourd'hui je suis alitee presque toute la journée, jai le ventre hyper gonflé, ca me gene énormément, je ne m'alimente plus du tout hormis par voie parenterale, je vomis entre 5 et 8 fois par jour, je suis sous oxygene toute la journée tellement je suis essoufflée ...
J'en suis malheureusement arrivée au stade où je me pose la question de l'intérêt de poursuivre les traitements (justement je suis censée aller en chimio demain mais je ne vois pas comment je peux encore supporter ca), car je n'ai plus l'impression de vivre, seulement d'exister. Est ce que ca ca en vaut la peine, toute cette souffrance... Aujourd'hui mon moral est bien bas, désolée de ne pouvoir vous apporter mon reconfort mais je vous livre mon vécu

Lodye dim, 10/05/2020 - 17:41

Bonjour Rosina, l’épreuve de la maladie ne laisse pas indemne tant sur le plan physique que psychologique. Votre corps a souffert, il a été malmené par des interventions et des traitements lourds et vous avez été dans l’obligation de vous dépasser pour pouvoir assumer tout ceci... vous pouvez être fier de vous ! Bravo madame ! Ne laissez personne vous laisser croire que vous pourriez être coupable ! vous n’y êtes pour rien !! la maladie frappe sans crier gare et n’épargne malheureusement personne (les chiffres parlent d’eux même). Le mot rémission a été prononcé.... c’est une très bonne nouvelle ! Laissez vous le temps de vous remettre de tout ça et je suis persuadée que des jours meilleurs vont s’offrir à vous prochainement. Bine cordialement.

ory lun, 11/05/2020 - 15:14

bonjour,
Je suis admirative devant votre courage à toutes pour tous les traitements que vous avec subit,
....... et terrorisée par ce qui m'attends.
Je suis au tout début de la maladie: cancer grade 3 découvert à l'occasion d'un hystérectomie complète. Je le sais depuis moins d'une semaine, et j'ai un pet scan jeudi pour savoir si ce cancer s'est répandu ailleurs.
Je suis aussi très déprimée, d'autant que je suis ne suis pas encore remise de l'hystéro, je vais demander un peu d'aide au psy de l’hôpital qui doit me rappeller.
Vous lire me fait peur, mais à la fois me donne un peu de courage quand je vois ce que l'on peut supporter. C'est vrai que je me demande jusqu'où faut il accepter les soins? (je suis complément phobique)

veros86 mar, 12/05/2020 - 15:12

Bonjour Mesdames,
Accrochez vous je vis avec un cancer de l'ovaire 3C depuis fin 2015. 4 chimios taxol carboplatine puis une grosse opération (9h30) rein touché également, complications : candida albican dans le sang, perte d'un oeil ...une 5e chimio et paf un choc septique, coma et après pratiquement 9 mois de galère, rémission complète en bonne forme pendant 3 ans, reprise du travail...et bing mars 2019 rechute, une récidive plutôt bien gérée taxol Carbo et je suis sous avastin seul depuis quelques mois, les lésions sur le peritoine ont régressé, le bilan fin avril est bon, on maintient l'avastin pour contenir la maladie.
Je vais bien je ne reprendrais pas le travail la retraite est proche, j'ai un bon moral et la chance d'être bien entourée.
Ne culpabilisez surtout pas, et ne laissez personne vous dire que c'est votre faute. la maladie frappe n'importe qui, à n'importe quel moment de la vie.
Gardez le moral ! Prenez soin de vous.
Veronique