Forum

Parler de la maladie

tilaouen_92 ven, 22/05/2020 - 18:30 (3) commentaire(s)

Bonjour à tous,
Je m'appelle Maxime, j'ai 20 ans et ma mère a un cancer du sein métastasé au poumon et à la peau depuis décembre 2019, un parcours très difficile, où nous sommes passés par l'espoir d'abord puis la colère, la tristesse, le ras le bol, l'envie de l'aider, d'en finir etc... Mon quotidien est imprégnée de la maladie : préparer les cachets, l'aider à s'habiller, à marcher, discuter etc, et je suis admiratif de son combat !

Dans tout ça, le plus gros hic : la communication avec mes proches, elle est sincèrement difficile ! je ne sais pas comment m'y prendre, par moment une envie d'envoyer tout balader et de déverser toute ma colère sur mes amis, qui pour certains ne comprennent pas et ne me soutiennent pas assez à mon gout... comment en parler ? que dire ? faut il garder pour soi ? comment faire comprendre qu'on se sent seul et démuni ?

Si certains peuvent me donner leur facon de faire je suis intéréssé par vos témoignages
Bonne soirée
Maxime

Virginie50 ven, 22/05/2020 - 18:54

Bonjour Maxime. Cette période très difficile que tu vie avec ta maman n'est pas chose facile. Tu peux demandé à parler à un psy en oncologie. Sa te ferais du bien. Tu dois parler, ne garde rien pour toi. La colère et la peur font partie de la maladie. Tu aide ta maman et à ton âge c'est dur de subir sa. Mais sache qu'elle a besoin de toi. Essayer tout les deux de gardé le moral c'est très important. Je suis de tout coeur avec toi. Virginie.

scarabée ven, 22/05/2020 - 19:46

cc Maxime
Je comprend totalement ce que tu vis.
J'ai un cancer du poumon stade 4 avec métastase cérébrale (2015, 47 ans). Mon fils qui avait 25 ans à l'époque et venait tout juste de revenir du Quebec, venait de finir ses études (Bac +6) et allait entrer dans la vie active à l'international. Comme toi, il c'est retrouvé aidant du jour au lendemain alors que nous pensions tout deux que nous allions démarrer une nouvelle page de notre vie. Au début il voulait tout garder pour lui. Après discussions il en a parlé à son meilleur ami, puis peu à peu aux autres. 5 ans plus tard, alors que nous étions fusionnels, nous nous opposons souvent. Il dit lui même qu'il fait une dépression et qu'il lui faut l'aide extérieur d'un psy. Tu vois, j'ai tenté au maximum de l'éloigner de la maladie, faisant tout toute seule (médicaments, examens, consultations, etc.). Je crois malheureusement que tous les stades que tu d'écris sont obligatoires, on n'y échappe pas. Comme toi, il se sent seul et démuni, incompris. Mes humbles conseils: fait un sport de combat pour te défouler; voit une assistante sociale pour avoir du "baluchonage" (des gens viennent s'occuper de ta mère pour que toi tu puisse t’absenter); trouve un passe temps qui te convienne (mon fils c'est la photo); fait toi aider par un psy; accroche toi à un but dans le futur pour ne pas te retrouvais coincer dans le quotidien. Il faut que tu garde un espace vital rien que pour toi. Je te souhaite beaucoup de courage.

Stephane14 sam, 23/05/2020 - 08:52

Bonjour Maxime
Vous êtes admiratif de votre maman et bien moi je suis admiratif de tout ce que vous dites pour votre elle. Nous ne sommes pas préparés à vivre ces expériences ni en temps que malade ni en temps qu'aidant.
Mais la vie continue et vous devez vous octroyer des moments pour vous, voir vos amis, faire du sport, sortir ....c'est nécessaire pour vous donner l'énergie et la force de continuer à aider votre maman.
Votre maman ne vous en voudra pas bien au contraire.
Peut-être pouvez vous aussi vous renseigner pour avoir des aides à domicile.
Je vous beaucoup de courage pour la suite
Stéphane